#Economie

Filtrage à l'entrée : le Pass sanitaire, à contresens des missions des bibliothèques

Le flou culturel autant qu’artistique se prolonge : en indiquant que les lieux de culture se verront imposer le contrôle du Pass sanitaire, dès lors qu'ils rassembleront plus de 50 personnes, Emmanuel Macron a plongé l’interprofession dans l’expectative. Premières concernées, les bibliothèques, établissements recevant du public par essence : si elles n’ont pas été expressément citées, leurs représentants s’inquiètent très sérieusement.

Le 13/07/2021 à 11:25 par Nicolas Gary

60 Réactions | 1084 Partages

Publié le :

13/07/2021 à 11:25

Nicolas Gary

60

Commentaires

1084

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Ce 12 juillet, dans un louable effort de démocratie, le Service du Livre et de la Lecture (ministère de la Culture), sollicitait l’interassociation des bibliothécaires et bibliothèques. Objectif : obtenir une position globale sur la possible généralisation du Pass sanitaire aux établissements de prêt. Pour les établissements patrimoniaux, comme la BnF, les réponses déjà fournies à la rue de Valois pourraient être sensiblement les mêmes.

Car la réplique de l’interassociation fut unanime : contre. Tout simplement contre.

« En réalité, il n’y a aucun argument en faveur de cette généralisation », nous rapporte Alice Bernard, présidente de l’Association des Bibliothécaires de France. « Comment cela serait-il mis en place, avec quel matériel… on n’improvise pas ce type de situation et de contrôle », s’agace-t-elle légèrement.

De fait, à compter du 21 juillet, la vérification du Pass sanitaire, ou à défaut, un test PCR seront obligatoires, comme l’a annoncé Emmanuel Macron.

Si l’idée planait, apportant son lot de contrariétés aux organisateurs d’événements littéraires, il en va de même pour les bibliothèques. « Il faudra des ressources humaines, évidemment. Et le personnel, cela signifie-t-il qu’il devra être vacciné, sous peine de ne pas pouvoir être présent dans les lieux ? »

Pour les agents non vaccinés, l’hypothèse de se raccrocher aux mesures concernant les manifestations pourrait voir le jour : en effet, si les festivaliers doivent montrer patte blanche avec leur Pass, les salariés des structures, de même que les professionnels invités n’ont pas cette contrainte. Il en va d’ailleurs de même pour les bénévoles impliqués ?

PASS SANITAIRE: librairies, commerce ou culture ?

À cette heure, le chef du département des bibliothèques à la Direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC), Jérôme Belmon, n’en sait pas plus : aucune information sur l’application du Pass sanitaire aux bibliothèques ni sur la situation de leur personnel, indique le SLL. Si la mesure Pass sanitaire est confirmée, par ailleurs…

Le filtrage à l'entrée ?

Si la logistique pose problème, la philosophie et le rôle même des bibliothèques sont mis à mal par un principe de généralisation. « Une bibliothèque, c’est un libre accès, sans contrôle à l’entrée : une ouverture à tout un chacun, sans filtrage ni discrimination. Le contrôle qu’induit le Pass sanitaire, niveau inclusion et liberté d’accès, cela ne va vraiment dans le bon sens. »

Un nouveau protocole imposé, alors que les établissements ont déjà appris à gérer les flux de visiteurs, instaurer des jauges de réduction, ou encore un sens de circulation. « Le risque est d’aller vers des fermetures de bibliothèques, qui ne pourraient pas mettre en place ces contrôles, ou de voir les entrées limitées à 49 personnes. » De même, si dans le cas de petits établissements, cette limite était marginale, quid des grands équipements d’agglomération ? Et personne n’apprécierait de recevoir sur la tête, bien verticalement, un nouveau texte imposant des conditions insanes.

Enfin, autre point commun avec les événements littéraires, le déremboursement du test PCR. « En gros, cette fin de gratuité pousse à la vaccination, très bien. Mais qu’en est-il des jeunes, des adolescents, pour qui la vaccination est encore à définir », s’interroge un organisateur de salon ? Emmanuel Macron a promis une campagne de communication à leur attention pour la rentrée, mais d’ici là ?

« Le fait est que sans test gratuit, ou nécessitant une prescription médicale pour être remboursé, les ados en salons — ou en bibliothèques, en effet — cela risque de se faire rare… »

 

Crédit photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
 
 
 
 

60 Commentaires

 

Super

13/07/2021 à 19:49

Bref, en plein épidémie, pas de filtrage, pas de réflexion sur la sécurité des personnels. Ce serait trop "insane". L'essentialité de la lecture publique est au-dessus de ça.

Big Daddy

13/07/2021 à 22:10

Et bien oui.
Comme pour l'accès aux grandes surfaces pour continuer de consommer et celui au métro/bus pour continuer d'aller bosser, et pour lesquels il n'est pas question de Pass sanitaire.
Le risque est il plus important à fréquenter une bibliothèque qu'un hypermarché ?

NAUWELAERS

14/07/2021 à 01:02

Big Daddy,
Non erreur: les centres commerciaux exigeront bientôt un passe sanitaire !
Il s'agit de pourrir la vie des non- vaccinés, de les stigmatiser et de les désigner à la vindicte populaire.
Et après cela, le gouvernement dira de refuser l'extrême droite...mais en utilisant les pires procédés, les plus cyniques et anti-démocratiques ?

Notez néanmoins qu'en privant les centres commerciaux d'une partie, certes réduite mais bien réelle, de leur clientèle, le gouvernement -sûrement sans le vouloir vu ce type de gouvernement ni de gauche ni progressiste ni sensé ni humaniste ni décent -...rend peut-être service aux petits commerces qui récupèreront les
nouveaux «intouchables» !
Lorsque la 5G passe en force, avec les énormes intérêts financiers que cela suppose (il n'est pas question de cette notion de bien public, c'est pour les Amish -pour le précédent c'était «les sans-dents) -eh bien les dégâts sur le plan de la santé si chère aux yeux des gouvernants à la schlague ne leur posent nul problème...
Et effectivement, pas de passe sanitaire pour les activités économiques de base, comme les transports: on peut s'entasser dans des RER ou trains et métros pour bosser, pas dans des TGV bien ventilés, bien moins susceptibles d'entraîner des contaminations.
Avec encore ce foutu masque obligatoire: dans ce cas, il protège, oui ou non ?
Alors pourquoi persécuter les non-vaccinés, et nier toute idée de traitements et prévention ?
Si Macron pense avancer ses pions pour une réélection avec cette allocution de la honte, et qu'il gagne, c'est à désespérer des Français...
Qui à sa place, pourra-t-on évidemment m'objecter ?
Je sais qui il ne faut pas à sa place mais qui pour redonner de l'espoir et de la joie de vivre à votre si beau pays souillé en ce moment, dénaturé, défiguré, en avril 2022...
Qui ?
Je ne sais pas, ou pas encore !
Voilà ce post est un cri du coeur: pas remis de ce discours de la honte (j'insiste, et m'expose, sans pseudo -sachant qu'il s'agit de ma seule opinion et que tout le monde ne la partagera pas).
CHRISTIAN NAUWELAERS

Marie

14/07/2021 à 20:24

La vindicte populaire pour les non vaccinés, vous êtes dans le vrai! Bref, aucun chef d'etat n'a rendue la vaccination obligatoire, même avec un moyen vicieusement détourné ! Ex Erdoghan. Et lorsque l'on voit le succès du vaccin en Israêl, on se dit que les NULS sont au pouvoir. Donc, appel à la résistance passive : demander aux policiers s'ils déteignent un pass sanitaire, le déchirer quand on l'a (j'en connais, et c'est cela la

NAUWELAERS

16/07/2021 à 02:58

Marie,
Non les policiers, pourtant de par leur métier en contact...parfois très rapproché avec le public (y compris ceux qu'il faut ceinturer: pas de distanciation qui tienne !), donc eux sont dispensés de ce passe sanitaire qui nous fait basculer vers une sorte de société à la chinoise de contrôle total,de soumission effarante à la technologie et aux contrôles incessants.
Je propose ici un concept: celui de la société-mirador, celle de la surveillance généralisée.
Celle que crée ou plutôt importe Macron, qui la pose comme une greffe monstrueuse sur le corps social et qui selon moi (certes pas tout le monde) est le socle de son pouvoir -qu'on peut espérer aux jours comptés -et de son déshonneur, très probablement définitif.

Les forces de l'ordre sont le bras armé des dominants...
Castaner les a assez pris à rebrousse-poils: vu l'état dans lequel ce président indigne plonge le pays qui a le malheur de dépendre de Son Bon (?) Vouloir...Macron les chouchoute, les forces de l'ordre sans qui il disparaîtrait aussitôt.
Vous êtes serveur dans un café ?
Vous bossez dans un centre commercial (outre le public) ?
Vous travaillez dans un lieu de spectacle ?
Vous y venez comme spectateur ?
Votre passe !
Vacciné -choix «libre» mais licenciement si pas de passe: il reste alors des tests PCR (sauf si guéri du Covid) -quelques dizaines d'euros à renouveler sans arrêt si pas de vaccin.
Comment être plus vicieux, scélérat ?
Mais...
Pas de passe sanitaire pour les flics !
Légion d'honneur à Didier Lallement !
Voilà l'avenir, le Nouveau Monde !
Cela dit, malgré les abus et brebis galeuses, pas question de verser dans une sorte de racisme anti-flics...il s'agit d'écarter et châtier les mauvais (ce qui est fait ou non, vaste débat).
MAIS...leur immunité de passe sanitaire et socialement «insanitaire» est un clivage de plus.
Le monde de la santé est partagé entre des esclaves -les infirmières et infirmiers, brancardiers etc. -les «moyens» et notables (des médecins aux chirurgiens) -et les triomphateurs: les patrons de labos dont la fortune a progressé de façon exponentielle via cette crise, et dans la stratosphère financière: on parle de milliards d'euros et dollars de profits supplémentaires...
Pour certains, le virus se révèle bien plus doré que le banal (et très nuisible) staphylocoque !
On ne touche plus terre, comme Bezos ou Richard Branson: littéralement, eux, il y a peu.
Une bonne habitude à imposer à tout le monde: on parle de troisième dose ici, de vaccins à renouveler peut-être annuellement (une fois ? Deux fois ? Ou plus ?) et sous la contrainte.
Donc il reste en outre les profits additionnels des tests désormais payants imposés aux réfractaires stigmatisés, humiliés, socialement quand ce n'est pas économiquement carbonisés.
Dont on pourrit la vie sans se cacher.
Gouvernement de la division pour régner (les élections approchent petit à petit), des clivages, des discriminations créées et entretenues et qu'on fait monter comme un levain mauvais...
Une époque que l'histoire contemporaine, surtout à partir de ce jour noir (12 juillet 2021)-retiendra comme particulièrement noire.
Pût-elle se terminer en avril 2022 !
La nation française prise en otage, violentée par un chef irresponsable et cynique et inique («cyinique» ?) au dernier degré -soutien également, en plus du reste, à un certain ministre corrompu pourtant grand donneur de leçons ! - tient son destin entre ses mains.
Se rend-on compte que des gens d'appareil sans âme -avez-vous remarqué ? Ses yeux n'ont aucun regard, contrairement à un Chirac (qui certes n'était pas parfait) -comme Macron ont réussi à faire croire aux crédules irrécupérables, aux cerveaux manipulables comme on modèle de la simple plasticine, que «nation» est un mot honteux.
La nation, c'est l'âme; l'esprit d'un peuple.
Il méprise, stigmatise la nation ?
Cette nation répudiée, ce ne sont que les gens.
Seuls les «siens» comptent...
Rejet de la nation au profit de...la «start up nation» digitalisée et encensée, portée aux nues -et de ses triomphateurs !
Celle-là, la «start-up nation» -le contraire de la nation soumise à l'«enracinement» cher à Simone Weil -est portée au pinacle et bien entendu appliquée à la schlague.
La France et même Paris lui importe moins que Davos...
Dont il est un des meilleurs élèves, rappelons-le.
Et si on lit et si on écoute le patron de Davos, Klaus Schwab: on voit le tropisme appliqué, mis en place, effectif, malfaisant de ce gouvernement qui correspond à cette tendance lourde.
The Great Reset, La Grande Réinitialisation: c'est un livre crucial de Schwab.
On constate un criant déficit d'explications médiatiques pour un ouvrage-clé pour comprendre l'évolution impulsée à notre monde -la France ayant le malheur d'en subir une des pires versions -alors qu'une Merkel se distancie clairement et fermement de Macron.
The Great Reset est un mégaplan à l'échelle mondiale de démiurge génial sans doute mais effrayant et qui explique, et en toute clarté, comment réformer le monde, pour instaurer un immense changement universel: certes sous certains aspects moraux et positifs voire nécessaires (environnementaux, bien qu'on subodore le voeu pieux)...mais il y a tout le reste, glaçant.
Autre tendance de cet ordre, les banques (dont Rotschild pour laquelle il a travaillé) qui poussent à la fin de l'argent liquide...
Se rend-on compte du recul colossal de liberté que cela représente ?

Si certains s'obstinent à ne pas vouloir voir, à rester des aveugles volontaires stigmatisant les clairvoyants, c'est leur problème, c'est leur choix...
Ou bien leur conditionnement parfaitement réussi.
En souhaitant que de plus en plus de citoyennes et citoyens parviennent soit à lui échapper naturellement, au lavage de cerveau, à ce qu'on appelle très bien «la fabrique du consentement» soit par prise de conscience à s'en libérer;et à mettre au jour du coup une formidable énergie pour résister et faire évoluer les choses vers le haut plutôt que vers une débâcle insensée.
Tout cela n'ayant rien à voir avec des délires complotistes qu'adorent et mettent en avant (et parfois inventent, sans noms ni sources !) les tenants du nouvel ordre établi pour tenter de flinguer la crédibilité de ceux -et celles donc -qui résistent; cela par la technique grossière mais hélas trop efficace de l'amalgame.
Mâtiné parfois de mensonges éhontés -j'ai pu le constater noir sur blanc de temps à autre.
Manipulation, conditionnement sont des armes puissantes.
Mais pour traduire un dicton anglo-saxon bien explicite qui convient à quiconque reste attaché à la démocratie et à notre type de civilisation: «Ne me pissez pas sur la tête en prétendant que c'est de la pluie»...!
Chercher, constater, refuser les diktats à accepter parce que les autres le font, et puis tout,vraiment tout faire pour comprendre !
Et évidemment résister autant que faire se peut.
Une attitude citoyenne selon moi.
Non de consommateur captif, manipulé et vendant son âme au diable pour une protection qui collectivement est un horrible filet géant qui nous emprisonne.
Ou une toile d'araignée où se morfondent jusqu'à la fin les pauvres mouches impuissantes que nous sommes devenues.
Un mot de trois lettres en conclusion, comme les trois coups du théâtre qui inaugurent le spectacle vrai de la résistance humaniste et progressiste: NON.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Stella

18/07/2021 à 10:28

Tous les lecteurs du Monde font preuve d'un Mépris de Classe INFÂME !
Il faut le lire pour y croire .... mais ils sont comme celui qu'ils soutiennent aveuglément .... Sournois et Ignominieux .... Je ne sais pas si on a le droit de mettre des liens, alors je vous mets le titre de l'article :
"Près de 114 000 manifestants à travers la France contre le passe sanitaire et la vaccination"
Les commentaires des lecteurs (Tous Macronistes) sont EDIFIANTS : le MEPRIS de CLASSE poussé au MAXIMUM .... je n'aurais jamais cru qu'on puisse être aussi ABJECT ....

Stella

18/07/2021 à 10:42

Comme le dit Christophe Chirat sur Youtube :
Les policiers qui doivent contrôler les pass .... ne pourront PAS rentrer dans les restaurants puisqu'ils ne sont pas vaccinés !!!! La STUPIDITé de nos Dirigeants est ABYSSALE....
Allez écouter ce restaurateur ... il vous réconcilie avec l'Humanité !

NAUWELAERS

18/07/2021 à 14:42

STELLA...
Votre nom est STELLAIRE car...CINQ ÉTOILES pour vous qui faites circuler l'évidence que des foules d'abrutis n'ont pas vue (...dont un individu enfin éclairé qui signe ici-bas, en redescendant de la stratosphère des étoiles, à savoir...)
...CHRISTIAN NAUWELAERS qui vous dit merci et bon Dieu...DIFFUSEZ, DIFFUSEZ, DIFFUSEZ !
BINGO vous me faites mon dimanche voire ma semaine, Stella !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Stella

18/07/2021 à 10:32

J'ai "copié" votre commentaire (que j'adore) pour l'envoyer à mes contacts ....
"Les Nouveaux Intouchables" : c'est exactement ça !

NAUWELAERS

18/07/2021 à 14:45

Mais QUEL commentaire, Stella ?
Toujours préciser à qui on s'adresse, de grâce, sinon on n'entrave que pouic !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Stella

19/07/2021 à 09:23

Le 1er, Big daddy
J'avais mis mon msg juste au-dessous, mais ils l'ont mis n'importe où ...!!

Daniela Springhardt

21/07/2021 à 13:47

Bonjour,
Votre message m'a touché au plus profond de mon coeur . Je partage entièrement votre pensée. J'ai honte de ce discours, honte des mesures qui ont été prises. La France plongent dans la démence.
Je suis atterrée de voir à quel point le peuple français gobent ses mensonges.
Merci d'exister

Nadianne

15/07/2021 à 13:19

D'autant plus qu'y n'y a jamais grand monde dans une bibliothèque, les gens sont loin d'être au coude à coude. Quelques chats se promènent dans les rayons...

rez

15/07/2021 à 16:10

et oui, on est tolérants avec ce qui nous plaît et réacs avec le reste. Au nom de la culture merde les morts, les fragiles, la responsabilité sociale, tout.

pendant toute l’épidémie les bibliothèques se sont réjouit d'avoir contourné et détourné les mesures de prévention et on s'est torchés avec le principe de précaution.

utiliser la maigre fréquentation ou la précarité de son état pour demander des exceptions c'est de la démagogie pure, pour ne pas dire autre chose.

C'est bien beau de crier au ciel parce que les contraintes sanitaires s'appliquent, mais les bibliothèques n'ont RIEN FAIT pour honorer ces principes selon lesquelles on doit être exceptés de participer à l'effort national (que dis-je, de tout simplement ne pas contribuer à la propagation du virus).

Maigre fréquentation? faire de l'hors mur.

Plaisir de la lecture pour des gens n'ayant pas grande chose d'autre? faisons du portage au domicile.

Lieu d'accueil pour les gens précarisés? (celle ci est difficile mais on peut surement essayer des choses)...

Je sais que tout cela est un effort mais qui n'essaye rien... et soyons honnêtes, on peut bien essayer et faire plus. Je ne veux pas penser combien d'agents on été mis en ASA faute de pouvoir faire du télétravail... pendant qu'en Angleterre et ailleurs les bibliothécaires participaient à tenir des liens téléphoniques avec ses lecteurs pour repérer des personnes trop isolés ou empêchés et pouvoir les aides a trouver du soutien.

Nous, on dirait qu'on crie sur l'importance de nos biblios juste pour pouvoir continuer à faire ce petit peu de toujours, pendant que les gens continuent à mourir et les hôpitaux ne peuvent même pas dépister des cancers.

Dame Eléphante

04/08/2021 à 16:25

Faire plus... à moyens constants, évidemment.
Vous allez recruter et payer le personnel des bibliothèques?

P. G.

16/07/2021 à 11:07

Bonjour,
J'ai posté un commentaire qui allait dans votre sens, un peu plus développé, et qui respectait en tout point la "netiquette", mais j'ai été censuré. Où l'on voit les limites des grandes déclarations "libre accès, sans contrôle à l’entrée : une ouverture à tout un chacun, sans filtrage ni discrimination"...

OUI

18/07/2021 à 11:11

OUI : pas de pass sanitaire pour une épidémie dont le Taux de Mortalité est de 0,02 % ....
(chiffre du Dr Kierzek)

Cocambo

13/07/2021 à 23:27

La fréquentation des bibliothèques a chuté considérablement depuis plus d'un an...Instituer le passe sanitaire les acheverait... Et irait à l'encontre de leurs missions d'intégration de tous sans discrimination aucune

SamSam

19/07/2021 à 09:44

Idem pour les cinés, qui ne voient leur fréquentation reprendre. Macron, par contre, n'oublie pas de ne pas exiger des flics qu'ils soient vaccinés. Ni des restaux d'entreprise. Ce type est une sorte de compromis entre Gattaz et Ubu, avec un petit gène qui fait Fureur, quelque part.

NAUWELAERS

14/07/2021 à 00:04

MERCI à Nicolas Gary pour cet éclairage et ces infos et j'espère que ce cauchemar présent, qui s'amplifie dramatiquement tout à coup au coeur de l'été, finira par prendre fin...
Peut-être en avril prochain ?
J'ignore si on peut encore attendre quoi que ce soit d'un tel gouvernement.
Angela Merkel vient de préciser qu'il n'est pas question d'embrayer sur ce que la France fait ou commet en ce moment.
Plût au ciel que la Belgique ne tombât pas dans ces mêmes dérives -qui montrent la «fiabilité» de la parole présidentielle...
Un très triste 14 juillet.
J'ose encore y croire: le premier et le dernier du genre.
Et que l'esprit des Gaulois réfractaires, leur personnalité, leur vitalité cesse d'être comme anesthésiée...!
CHRISTIAN NAUWELAERS  Francophile encore mais il faut y croire et résister contre les effluves mauvais !

Arthurtenor

14/07/2021 à 09:10

Vous citez l’Allemagne en oubliant, bien sûr, de préciser que 66, 6 % , 46 millions, de gens sont vaccinés ( une dose au moins), la Belgique est juste derrière. La France est après la Slovénie. Et qu’en est-il des soignants ? Je crois que nos soucis ont aussi leur explication du côté des individualismes exacerbés, et de l’art de tout contester, tout le temps et d’avoir autant de " y a qu’à " que de commentateurs qui tous bien sûr savent ce qu’il faut faire. Et puis il y a ceux dont la seule motivation est de faire de la politique en dénigrant le gouvernement. Tout cela donne un débat bien médiocre.

SamSam

15/07/2021 à 15:07

65% de première dose en Allemagne, ça fait combien de vaccinés "complets" ?...
Macron, non content de contester toutes les volontés ds français, a "oublié" d'obliger les flics à se vacciner. Flics qui sont de plus en plus au contact avec les populations...Comme par hasard.
Il marche sur la liberté, il écrase pendant ce temps tous les droits et acquis des salariés, il amputent leurs filets sociaux, enrichi toujours les riches - fortune Arnault et congénères doublées sur la durée de la crise sanitaire - mais c'est ceux-là même qui sont les victimes que vous traitez de contestaire professionnels.

Stella

19/07/2021 à 09:42

Vous avez la "chance" d'être Belge ?
Enfin... la chance de ne pas être français surtout ....

Simone

14/07/2021 à 10:07

Pour moi, une bibliothèque, une médiathèque c'est avant tout un lieu de vie, qui appartient aux citoyennes et citoyens. Un endroit où personne ne vous regarde de travers parce que vous profitez seulement du calme des canapés moelleux sans rien acheter ni commander, un endroit pour s'extraire d'appartements ridiculement petits, un endroit pour se rafraîchir pendant les canicules quand votre logement est une véritable passoire énergétique, une endroit où où l'on révise ses examens, où l'on se donne rendez-vous entre amis. La médiathèque est avant tout un espace culturel et un espace qui appartient à toutes et tous ! Avec ou sans carte, vous pouvez y rentrer, pauvre ou riche, ses portes vous sont ouvertes pour lire ou ne pas lire, emprunter ou ne pas emprunter et c'est cette dimension là qui est en train de disparaître, repoussant, comme tout autre espace public, encore un peu plus les gens chez eux, enfermés, individualisés, sans contacts.

SamSam

14/07/2021 à 13:09

On navigue entre fascisme - imposer une mesure que le plus grand nombre refusait, et/ou ne pratiquait pas, avant que ne vienne le premier sondage téléguidé pr les officines de MSP - messages stastistiques propagandistes - qui alléguait que tt d'un coup on passait de 30% ds fçais pr la vaccination à 51% - et la plus grande contradiction. Les personnels n'auront pas obligation de vaccination vérif par le Pass, mais les visiteurs oui. On accepte l'ennemi intérieur - contrairement à la grande directive de la DCRI - mais pas l'ennemi extérieur.

Et n'oubliez pas le pass accepté, tout Passera. A commencer par la vaccination obligatoire, pr en finir avec ls refuzniks qui auront cessé de bouffer au restau, de prendre des vacances en camping, de prendre l'avion, de se rendre dans les institutions - CAF, Sécu, AllocFam, BIBs, Musées, Banques, Poste... Viendront ensuite les drones en permanence, la reconnaissance faciale générale, la visibilité totale sur le Net et ailleurs. Un monde de coercition généralisée qui empêchera à tout jamais le retour d'un pouvoir citoyen. Ne serait-ce que parce que la prison anesthésie et donne une fausse sécurité à laquelle les gens adhèreront, au moins par fatigue d'un monde de plus en plus précaire grace aux amis vampire de Sa Katastrophe Elyséenne.

rez

15/07/2021 à 16:12

votre orthographe me rappelle une cheffe de service d'une collectivité du 94 qui a mis 10 mois a apprendre a mettre son masque.

votre connaissance du concept de fascisme me rappelle les gamins des lycées en ZEP

votre argumentaire, le fake-documentaire sur le covid comme arme de contrôle reptilien.

SamSam

16/07/2021 à 19:13

Merci Raz, un peu d'humour, ça fait du bien...

NAUWELAERS

16/07/2021 à 21:30

Rez,
Vous évoquez l'orthographe...
Il faut une capitale initiale en début de phrase.
C'est: «...qui a mis dix mois à apprendre...», pas: «a apprendre».
Les descriptions de ce que le tyran a annoncé le 12 juillet, prédites plus tôt, étaient qualifiées de complotistes.
La réalité a rejoint la fiction la plus glauque qui se concrétise...
Que les gens se réveillent et que la colère monte (pas la viloence, attention), jusqu'à une heureuse conclusion aux prochaines élections !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Stella

18/07/2021 à 10:56

Ils nous obligeront à avoir "le pass sanitaire" pour voter... ses sagouins !

Sallaberry

14/07/2021 à 16:52

Ce serait insupportable d avoir besoin d un pass sanitaire,pour emprunter ou rendre des documents,je m insurgé contre l application d une telle mesure...

rez

15/07/2021 à 16:14

vous n'avez rien à craindre, ça se voit.

par contre, tout être humain né en France est obligé actuellement à recevoir au moins 11 vaccins. Ne pas le faire peut foutre ses parents en taule et indigne a n'importe qui ayant plus de 5 de QI...


Dame Eléphant

04/08/2021 à 16:30

Bonjour,

On peut être favorable à l'obligation vaccinale et contre le pass sanitaire

Jy2m

14/07/2021 à 21:30

Moi ce que je ne pardonnerai jamais à Macron, ce n’est pas d’avoir rendu la vaccination obligatoire mais de l’avoir fait, par lâcheté, par un moyen détourné (le pass sanitaire).

lily

15/07/2021 à 11:22

On parle d'une future dictature ! D'un monde ou tout est contrôlé ! On fera de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner ou contre toutes ces mesures, des marginaux !
Vous vous souvenez de l'époque ou l'église avait le pouvoir au moyen âge ? On convertissait les protestants au christianisme etc. S'il refusait c'était la mort !
Je pense que nous sommes revenu entre autre au même ... Vaccin ou Mort de la société ! Rejeté, marginalisé, écarté, pestiféré, exclu, harcelé, obligé, suivre, tous ces termes seront malheureusement attitré a ceux qui sont contre ca ! C'est triste ! liberté égalité et possédé !

SamSam

15/07/2021 à 15:01

Tout à fait, comme toutes les dictatures en émergence, celle-ci est passéiste, violente, sourde et méprisante envers toute contestation.

Stella

18/07/2021 à 11:04

Oui ...allez lire les commentaires des lecteurs du Monde ...Tous MACRONISTES jusqu'au bout des ongles ... Ils sont ABJECTS !
Je ne sais pas si on peut mettre des liens, donc je vous mets le titre de l'article :
"Près de 114 000 manifestants à travers la France contre le passe sanitaire et la vaccination"

SamSam

19/07/2021 à 09:36

Oui, Stella, cette engeance rappelle la prime engeance politico-patronale qui appelél'Allemagne nazie, qui fait des affaires avec l'IG-Farben, qui a mené la chasse au juif, aujourd'hui l'arabe. Ils festoient en douce, en remettant une couche de barbelé. Comme leurs répugnants ancêtres de chair ou spirituels, ils ont cette façon abjecte d'appeler l'horreur sur les autres, les "dégénérés" - juifs et communistes, aujourd'hui Gilets Jaunes et non-vaccinés, pour l'Argent, dans leurs poches. Ils ont le décret rémunéré, la Haine tarifée.
Ce qu'ils appellent "sanitaire", c'est le fascisme avec caducée. Un enfermement permanent, une mise sous bracelets multiples, une laisse mentale, la création du Kamp France. Tous les bonniments du Bateleur n'est qu'un prétexte. Ils savent bien que cette "pandémie" d'opérette touche 0,2% de la population.
D'ailleurs Macron continue contre toute l'ELEMENTAIRE LOGIQUE de ses appels à la guerre - pour la patrie en danger aurait dit la "victime d'un mauvais procès", Pétain - à fermer les lieux, les postes de ceux qu'il a (contraint et forcé) célébré comme les "héros" sur le "front" COVID, à écraser tout ce qui service de santé pour les plus démunis.

NAUWELAERS

15/07/2021 à 18:13

Réponse à Lily et d'autres...
Gravissime ce qui se passe.
Le lundi 12, nous risquons un changement radical de civilisation pour en arriver progressivement à une société orwellienne de surveillance généralisée à la chinoise, où effectivement les actes les plus simples de la vie quotidiennes comme ntrer dans un restaurant ou voyager dans un TGV -en attendant de l'étendre aux autres moyens de transport ? -nécessitera la présentation de ce passe sanitaire.
Et l'obligation vaccinale, que le président avait exclue avec force, est bel et bien imposée par la bande -et directement aux soignants (avec les circonstances spécifiques évidentes -risques de maladies nosocomiales pour les patients...Ce n'est pas simple).
J'espère un sursaut même si une majorité ne semble pas (encore ?) hostile hélas à ces nouvelles dispositions qui donnent froid dans le dos aux amoureux de la démocratie.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

15/07/2021 à 20:02

Lily,
Pour qui pense que vous exagérez: ce jeudi 15 juillet aux infos de 19 heures sur RTL (radio), on parle de salariés (je n'ai pas bien compris lesquels mais bel et bien en France) qui se font vacciner «par peur d'être licenciés» !
Tout cela devient absolument intolérable et ceux qui prédisaient cela dans un passé récent, moqués, nargués, méprisés etc. avaient hélas raison: la preuve !
Je ne suis ni complotiste ni extrémiste (droite ou gauche) mais j'ai des yeux pour voir.
Et je prétends que notre démocratie est en train de crever la gueule ouverte !
J'espère des actions en justice crédibles, notamment contre la vaccination obligatoire, en opposition au code Nuremberg et à la loi Kouchner (un autre parjure qui plaide pour la vaccination obligatoire).
Cette atmosphère devient irrespirable...
CHRISTIAN NAUWELAERS

tulipe Violette

16/07/2021 à 09:56

Malheureusement, POUR
Oui, les gens ne respectent pas les règles sanitaires et s'en foutent de la santé d'autrui !!!
Les gens qui fréquentent et qui y travaillent ont le droit d'être protégés ! NON?
On ne parle pas de grippe, non. On parle d'un virus mutant qui certes ne tuent pas beaucoup ( heureusement) mais qui reste méconnu!!!
On est où là pour se donner le luxe de refuser !
Y a engagement Oui mais y aussi réalité !

P. G.

16/07/2021 à 10:30

C'est pas la vaccination obligatoire qui est discutable au stade où nous en sommes de décès et de souffrances évitables, ce sont les modalités après 18 mois d'une politique sanitaire inepte. Le gouvernement, comme d'habitude, se refuse à écouter les projections scientifiques puis prend des décisions tout à trac, contradictoires, psychologiquement bien plus usantes que des mesures fortes mais cohérentes avec des résultats patents et durables.
A l'été 2020, nous avons perdu tout le bénéfice du confinement strict. En 2021, le président fait l'inverse en prenant des mesures draconiennes en plein été, quelques semaines après un relâchement généralisé... Mettant au pied du mur des millions de Français durant leur nécessaire repos estival, dont tous ne sont pas, loin de là, des réfractaires au vaccin mais des simples gens composant avec les contingences de la vie et aussi la relative disponibilité des plateformes sanitaires. Dans certaines zones, il n'y pas de RV le week-end et il aura fallu attendre trop longtemps avant que l'on puisse bénéficier d'une autorisation d'absence pour aller se faire vacciner durant ses heures de travail. Concernant les services publics, pourquoi ne pas avoir déployé depuis des mois des procédures spécifiques de vaccination des agents, y compris sur place dans les services particulièrement importants en personnel ?
E. Macron aurait dû annoncer ces mesures il y a des mois, avec un échéancier avant l'été et le relâchement, justement. Quant à la demande de pass dans les bibliothèques, si elle reste à organiser, il faut arrêter avec la démagogie et les formules faciles qu'on ressert systématiquement quel que soit le problème, type "une ouverture à tout un chacun, sans filtrage ni discrimination". Le principe de réalité, vous connaissez, plutôt que la glose ? Les ficelles sont vraiment grosses. Vous feriez mieux d'imaginer des alternatives pour les gens qui pour X raisons ne remplissent pas les conditions, parallèlement à un processus de filtrage qui est on ne peut plus rationnel. C'est trop demander ?

rez

16/07/2021 à 12:09

parler du contrôle social? ben, c'est un autre sujet.

Par contre c'est ironique qu'on sorte ce genre d'anêries quand il s'agit de porter un masque et pas quand on parle de casser le droit à la retraite, le droit de contrôler la police, le droit de manifester, le droit de dénoncer la nourriture toxique, et j'en passe...

Ironique car l'un des missions des bibliothèques c'est justement d'aider aux citoyens a developper son esprit critique.

On revient aux droits sociaux du XIXème siècle et on a une police niveau Ouganda (selon l'ONU) mais un petit masque et plim on est tous des résistants!

NAUWELAERS

16/07/2021 à 20:27

nez,
Tout est lié et vous avez tort d'imposer ces oppositions artificielles !
Qui refuse le masque partout n'est pas prêt à accepter une réforme des retraites iniques.
Arrêtez de nous faire accroire à des clivages inexistants, merci.
Sans devenir un-complotiste-d'extrême-droite, n'en déplaise aux imbéciles et aux manipulateurs.
CHRISTIAN NAUWELAERS

SamSam

16/07/2021 à 12:34

"Détail" comme dirait l'autre...
Les hypers exigeront aussi, à partir du 21, dans 5 jrs, le pass. Sans vouloir souligner le fait que ces canailles marchandes se sont gavés avec la crise, n'ont pas embauché, n'ont pas augmenté , ont fourni avec un grand retard des masques même pas FFP2 aux salariés, ont vendu ces mêmes masques aux clients, alors que là aussi, un consensus à la fois sanitaire et moral se dégageait pour les masques gratuits.
Le fait est que dans 5 jours, ceux qui sont les plus démunis, qui vont à l'hyper, parce que c'est le moins cher, ne pourront même plus manger.
Je suis certain que le Daladier d'aujourd'hui n'y avait même pas pensé.

NAUWELAERS

16/07/2021 à 20:32

SamSam...
Le diable se cache (enfin si on veut ?) dans les soi-disant détails !
En avril (2022), ne te découvre pas d'un fil...
En espérant un ex-gouvernement et un ex-tyranneau tout nus, dehors, regardant une France qui recommence à vivre !
Loin de ces poisons violents.
On doit y croire et le vouloir très fort.
CHRISTIAN NAUWELAERS

SamSam

17/07/2021 à 08:59

Christian - Mauwaelers -, la pétition passe le million de signatures...Des manifs dans tous le pays. Et la puanteur des hommes de main du Monarque se révèle (cf Dupont-Moretti qui profite de son poste pour régler ses comptes, et srt "oublie" de déclarer 300000€ - c'est dire combien il pété de thune, ce petit brun gde gueule...). Leur motiviation est la plus basse : l'argent. Aucune dignité, aucun sens du service public, la lâcheté en bannière, le mensonge comme règle, la violence comme méthode et le fascisme comme but.

NAUWELAERS

17/07/2021 à 19:09

J'ai pourtant toujours cru que Macron était une réincarnation du Général, en beaucoup mieux...!
Mais votre message vient de dissiper mes illusions...(!)
CHRISTIAN NAUWELAERS

SamSam

18/07/2021 à 11:05

Je vous avouerai que je ne me souviens plus du grade exact de Paul Aussaresses...

Pass si simple

16/07/2021 à 16:39

En l'état actuel du fonctionnement des bibliothèques, cette mesure parait surtout complétement irréaliste ! En tout cas si quelqu’un au Gouvernement peut répondre à ces interrogations ci dessus ce serait pas mal.
http://daccgtculture.over-blog.com/2021/07/les-bibliotheques-devront-elles-se-soumettre-au-passe-sanitaire-pour-accueillir-le-public.html

macshane

18/07/2021 à 22:46

Ce qui est très interessant, c'est qu'on ne pourra pas aller à la bibliothèque sans pass sanitaire, mais notez bien que si ladite bibli a une cantine ou un restaurant (d'entreprise), eh, ben, pas de souci. Je vous invite à regarder les accords réalisés avec le Ministère du Travail, PAS de pass sanitaire réclamé pour les cantines ou restaurant d'entreprise.

Arthurtenor

19/07/2021 à 21:51

J'aimerais tant passer à autre chose... Donc, je viens d'avoir le cœur serré par une vidéo diffusée ce soir aux infos. Et j'ai pensé à ceux qui hurlent à la dictature sanitaire et racontent à qui veut l'entendre que le vaccin serait une poudre de perlimpinpin. Et j'ai envie de leur dire, allez donc raconter cela à ce Tunisien. Allez lui expliquer qu'ici en France, des tas de gens ne veulent pas entendre parler de vaccination ni de contraintes sociales, allant même jusqu'à porter l'étoile jaune comme au pire temps de la folie humaine. Allez dire à cet homme qu'il a beaucoup de chance de vivre en Tunisie où les gens ne peuvent pas se faire vacciner comme nous, et qu'on ne les embête pas avec des mesures " liberticides " de lutte contre la mort et la maladie. Allez-y, allez au bout de votre logique que personnellement je trouve mortifère et indigne d'un être humain responsable. Et je leur dit, sinon, taisez-vous. Par pitié, au nom de la dignité humaine, ne dites plus rien et restez chez vous, nous nous occupons du reste.
https://www.youtube.com/watch?v=re46bUTLtrQ&;feature=youtu.be

CHRISTIAN NAUWELAERS

19/07/2021 à 23:54

Arthurtenor,
C'est non.
Non et encore non.
Ce lundi 19 est le Freedom Day en Angleterre !
Faux et archifaux que les mesures scandaleuses et indignes de ce gouvernement soient les seules possibles pour s'en sortir.
Dictature de l'émotion pour tout faire passer...
Vaccinolâtrie, dogme totalitaire niant toute notion de traitement et prévention.
Société profondément divisée...
Clivages, hostilités, haine qui monte...
Stigmatisation organisée et avouée cyniquement au plus haut sommet de l'État, qui devient fou.
Masques à l'extérieur, enfin déclarés inutiles il y a si peu de temps, tout à coup rétablis dans certains coins de France pour faire croire qu'on agit !
Des masques à l'extérieur, Kafka n'y aurait pas penser !
On croit vivre un cauchemar éveillé, mais non, c'est la France dont le prince est un enfant immature et ayant perdu toute mesure.
Société rendue invivable par des autorités toxiques.
Président parjure, parole publique rendue sans valeur.
Démocratie attaquée, mutilée.
Des policiers non vaccinés, sans passe sanitaire, pourront pousser à la fermeture des restaurants et bars récalcitrants...déjà martyrisés par des mois de fermeture interminable !
On peut s'entasser dans les métros et RER et magasins sans passe sanitaire mais TGV interdits, malgré la ventilation, les masques obligatoires !
Les vaccinés qui donc ne croient même pas à la protection qu'ils ont acquise par les deux piqûres...
Les syndicats de pompiers sont tous contre la vaccination obligatoire.
Je conteste votre point de vue, vous tombez dans le panneau.
Non à la scientocratie qui oublie tout ce qui donne son prix à la vie...
Non à une France qui sombre dans une civilisation épouvantable et orwellienne, de surveillance généralisée, à la chinoise.
Non à la dignité humaine foulée aux pieds «pour notre bien» qui fait tant de mal.
Ni complotiste, ni d'extrême ceci ou cela.
Citoyen attaché infiniment à notre mode de vie.
Honte aux bas de plafond qui osent parler de «nos petites libertés»: le petit-fils de résistant que je suis ne peut que leur clamer sa révolte.
CHRISTIAN NAUWELAERS

macshane

20/07/2021 à 01:00

Que de jolis amalgames.

Etre contre le vaccin ne signifie pas dire qu’on pense que c’est de la poudre de perlinpinpin. Au contraire d’ailleurs.

Etre contre une obligation (qui ne dit pas son nom) du vaccin c’est ni plus ni moins qu’être pour le consentement éclairé du patient. Désolé d’être en démocratie.

Quant à l’étoile jaune, ce n’est pas parce qu’un ou deux imbéciles l’ont affiché (relayé avec force par les médias) que toutes les personnes sceptiques à l’encontre du vaccin (ARNm en particulier) sont raccord avec ça.

Vous auriez aussi dû mettre un youtube du petit somalien qui fait des kilomètres pour aller chercher de l’eau. Pensez-y, svp, quand vous tirerez la chasse après avoir mangé le riz que ne peut même pas se faire cuire le Syrien sous les bombes.

Pour en revenir au vaccin, vous avez entendu parler du bénéfice-risque. Peut-être qu’en Tunisie le choix est vite fait, je ne sais pas.
Bon, en tout cas, je vous invite à participer aux cancerton pour la Tunisie puisque le cancer tue 105 000 personnes chez eux chaque année (vs 17 000 du COVID, ah, et combien qui avait un cancer dans ces 17 000 ? Vous avez les données croisées ?)

Pour en revenir à notre petite partie franchouillarde égoïste selon vous, moi, je dis : pourquoi irais-je injecter un vaccin experimental dans mon sang et celui mes enfants alors qu’ils n’encourent aucun risque ?

Je ne fais aucun prosélitisme anti-vaccin, je suis vacciné DT Polio, etc., je dis juste que ces vaccins covid ont été mis sur le marché en début de phase 3, une phase qui sert normalement à tester l'efficacité et les effets secondaires, pour déterminer les contres indications, sur quelques dizaines de milliers de VOLONTAIRES maximum, pendant 2 à 10 ans.
La mise sur le marché —c’est dans la bonne pratique pharma—, à la fin de tout ça, en phase 4, avec une suite de pharmacovigilance pour évaluer les effets sur de très grandes populations. Fin de la phase 3 pour moderna : 27 oct 2022, Pfizer : 02 mai 2023

On n’est pas encore à la fin de la phase 3, merci de respecter que MOI, je veuille attendre jusque là. Les autres font ce qu’ils veulent en connaissance de cause et, oui, vaccinons les plus faibles, bénéfices-risques machin tout ça.

Imposer (parce qu’on en est là, hein) un produit experimental JAMAIS utilisé sur l’être humain (hors oncologie, mais pas le meme nombre, benefice risque, et ce ne sont pas des maladies infectieuses, mécanisme différents) à une telle échelle et se rendre compte après coup des effets secondaires qui doivent être déterminés et évalués avant, est inacceptable. De par ce fait, la balance bénéfice risque de chacun devrait pouvoir être déterminé au cas par cas. Le vaccin ne devrait pas être imposé formellement ou par la pression psychologique induite par ces mesures.

Quand aux moins de 20 ans, vu qu’ils n’ont rien, mais alors rien de chez rien à craindre, pour moi, le principe de précaution prévaut avant toute autre considération. Après tout, si le vaccin est efficace, les personnes vaccinées n’ont rien à craindre. Oups, le vaccin n’est pas efficace, ah, si, il ouvre les portes des restaurants tout seul.
Et ne me parlez pas de contagiosité, regardez les chiffres UK qui sont tombés aujourd’hui : 60% des personnes qui sont à l’hopital actuellement ont reçu 2 injections.

Laissez la Tunisie où elle est, et s’il vous prend l’âme humanitaire, allez-y, mais, moi, merci de me laisser LIBRE de choisir tant qu’on ne m’aura pas prouvé l’innocuité du vaccin ou laissé la possibilité de m’injecter le vaccin de Sanofy (en décembre), construit sur une base identique au vaccin contre la grippe, testé et éprouvé (20 ans avant sa mise sur le marché).

NAUWELAERS

20/07/2021 à 18:34

Macshane,
D'accord avec vous !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Liberté

20/07/2021 à 09:56

Ce flicage va à l'encontre de notre philosophie : nous ne pouvons discriminer une personne selon une particularité. Qu'on arrête de nous parler de la santé de tous puisque depuis mai 2020 nous sommes ouverts, nous avons jamais été cités, nous avons travaillé tout de même alors qu'il y avait la deuxième et la troisième vague. Aujourd'hui on vient nous parler de sauver la vie d’autrui par un vaccin ? Déjà les Astra et Johnsson sont très dangereux pour les plus jeunes quand est-il du reste ? Si une personne souhaite se vacciner, libre à elle, si une personne ne souhaite pas, libre à elle. A ecouter les " informations " la personne vaccinée à moins de risque, la personne non vacciné plus de risque. On s'arrête là. Enfin, le principe même du passe sanitaire nous entrainera de force dans un modèle chinois : aujourd'hui l'excuse sanitaire permet de casser l'opposition mais demain quand sera-il ? Dans le fonds, les gens sont soumis à une pression morale inédite ... pour un acte médicale ! J'ai honte de mes institutions et de la bibliothèque si cette dernière se plie à ces règles.

L'histoire devrait nous enseigner que certaines choses ne sont pas acceptables, visiblement on a la mémoire courte.

Bibliothèque déclusive.

20/07/2021 à 17:35

On pose souvent la question de comment il a été possible dans le passé de faire " ça " ou " ça " ... nous avons la réponse aujourd'hui dans son déroulé. Le gouvernement a raison sur toute la ligne, les opposants sont tous des idiots, complotistes anti 5G antivax ect on casse les raisonnements par une étiquette tel un melon sur un étalage. Voilà où nous en sommes aujourd'hui en 2021 ...

Pour ce qui est de sauver la vie de nos lecteurs, si ces derniers sont vaccinés, à en croire les grands penseurs du gouvernement ils n'auront pas de forme grave + ne la transmet pas. Les autres, risque et péril ? Je pense que ceux et celles qui ne sont pas fait vaccinés prennent le risque. J'entends qu'on les prennent pas en charge dans ce cas : pas de soucis, dans ce cas il faudra rendre l'argent des contributions à l'achat des vaccins à chacun. On veut faire la société à deux vitesses ? Faisons la, on va commencer a arrêter de payer nos impôts puisque nous n'avons plus les mêmes devoirs ni les mêmes droits !

Lors des épisodes de Grippe, personne ne se faisait vacciner. Aucun débat.

On nous parle d'une explosion des cas, du jour au lendemain il faut absolument croire le gouvernement. Fort heureusement, la population dans sa très grande majorité a survécu aux vagues 1 , 2 et 3 . Si la moitié de la population françaises serait morte du covid19 je pense qu'il y aurait jamais eu un tel débat sur la vaccination : on aurait TOUS été le faire sauf 2 ou 3 ...

Lorsque on va au contact des blouses blanches dans la rue (en manif) elles nous disent qu'elles ont pas plus de cas de covid que ça, rien de fou ... des unités covid ferment même. Bien sûr il faut croire le stagiaire Attal qui s'y connait mieux que tout le monde.

Sur le rôle fondamental des bibliothèques : c'est une honte. Dois-je vous l'expliquer ?
Je me rappelle les belles formations à la BNF " biiiiibliothèque pour tousssss " ... un décret et tout cela vole en éclat. On force à la vaccination ... ET SI dans les années a venir nous observons des effets secondaires graves (ou moins graves) qu'allons nous dire ? Avons nous, nous bibliothécaire, le recul pour affirmer ou non que les vaccins sont surs ?

Pour nuancer les scandales de BigPharma il suffit d'aller en 920 récit de vie, ou en 300 / 500 ... même au rayon BD. Il y a des tonnes de livre qui dénonce le lobby pharma et ce qu'ils font ... et nous devons absolument avoir confiance ? Au lieu de pointer du doigt les gens qui refusent le passe sanitaire et/ou la vaccination obligatoire, pourquoi ne regardons pas POURQUOI ces gens sont méfiants ?

Quelle honte.

Luttons contre la fracture numérique et sociale, lieu de vie, 3eme lieu, inclusif .... avec l'excuse du sanitaire de toute façon tout est bon a faire. Il me semble que le coup de pression inédit a porté ses fruits, on peut arrêter là ? Sympa l'expérience de Milgram 2 . 0

Le covid a déjà mis une grosse claque aux bibliothèques, nous avons BEAUCOUP moins de monde, voici le revers ... et quand les élus vont voir que ce lieu de " vie " pour " tous " n'est plus fréquenté , ils casseront les budgets. D'autant plus que les villes cherchent de l'argent, car macron, notre sauveur à tous, à enlever la taxe d'habitation, source de financement des villes ... enfin de compte les services publics vont s'écrouler et fermer.

Les pauvres plus pauvres, de toute façon venant d'une " personne " disant : les gens qui ne sont rien ... les suiveurs et ceux et celles qui ne se prononcent pas, votre silence est égal à l'acceptation de ces mesures liberticides. L'histoire nous donnera raison, et comme le vent tourne, vous ferez tous pareil. On sera à qui se référer dans le futur proche.

Bibliothèque déclusive.

20/07/2021 à 17:35

On pose souvent la question de comment il a été possible dans le passé de faire " ça " ou " ça " ... nous avons la réponse aujourd'hui dans son déroulé. Le gouvernement a raison sur toute la ligne, les opposants sont tous des idiots, complotistes anti 5G antivax ect on casse les raisonnements par une étiquette tel un melon sur un étalage. Voilà où nous en sommes aujourd'hui en 2021 ...

Pour ce qui est de sauver la vie de nos lecteurs, si ces derniers sont vaccinés, à en croire les grands penseurs du gouvernement ils n'auront pas de forme grave + ne la transmet pas. Les autres, risque et péril ? Je pense que ceux et celles qui ne sont pas fait vaccinés prennent le risque. J'entends qu'on les prennent pas en charge dans ce cas : pas de soucis, dans ce cas il faudra rendre l'argent des contributions à l'achat des vaccins à chacun. On veut faire la société à deux vitesses ? Faisons la, on va commencer a arrêter de payer nos impôts puisque nous n'avons plus les mêmes devoirs ni les mêmes droits !

Lors des épisodes de Grippe, personne ne se faisait vacciner. Aucun débat.

On nous parle d'une explosion des cas, du jour au lendemain il faut absolument croire le gouvernement. Fort heureusement, la population dans sa très grande majorité a survécu aux vagues 1 , 2 et 3 . Si la moitié de la population françaises serait morte du covid19 je pense qu'il y aurait jamais eu un tel débat sur la vaccination : on aurait TOUS été le faire sauf 2 ou 3 ...

Lorsque on va au contact des blouses blanches dans la rue (en manif) elles nous disent qu'elles ont pas plus de cas de covid que ça, rien de fou ... des unités covid ferment même. Bien sûr il faut croire le stagiaire Attal qui s'y connait mieux que tout le monde.

Sur le rôle fondamental des bibliothèques : c'est une honte. Dois-je vous l'expliquer ?
Je me rappelle les belles formations à la BNF " biiiiibliothèque pour tousssss " ... un décret et tout cela vole en éclat. On force à la vaccination ... ET SI dans les années a venir nous observons des effets secondaires graves (ou moins graves) qu'allons nous dire ? Avons nous, nous bibliothécaire, le recul pour affirmer ou non que les vaccins sont surs ?

Pour nuancer les scandales de BigPharma il suffit d'aller en 920 récit de vie, ou en 300 / 500 ... même au rayon BD. Il y a des tonnes de livre qui dénonce le lobby pharma et ce qu'ils font ... et nous devons absolument avoir confiance ? Au lieu de pointer du doigt les gens qui refusent le passe sanitaire et/ou la vaccination obligatoire, pourquoi ne regardons pas POURQUOI ces gens sont méfiants ?

Quelle honte.

Luttons contre la fracture numérique et sociale, lieu de vie, 3eme lieu, inclusif .... avec l'excuse du sanitaire de toute façon tout est bon a faire. Il me semble que le coup de pression inédit a porté ses fruits, on peut arrêter là ? Sympa l'expérience de Milgram 2 . 0

Le covid a déjà mis une grosse claque aux bibliothèques, nous avons BEAUCOUP moins de monde, voici le revers ... et quand les élus vont voir que ce lieu de " vie " pour " tous " n'est plus fréquenté , ils casseront les budgets. D'autant plus que les villes cherchent de l'argent, car macron, notre sauveur à tous, à enlever la taxe d'habitation, source de financement des villes ... enfin de compte les services publics vont s'écrouler et fermer.

Les pauvres plus pauvres, de toute façon venant d'une " personne " disant : les gens qui ne sont rien ... les suiveurs et ceux et celles qui ne se prononcent pas, votre silence est égal à l'acceptation de ces mesures liberticides. L'histoire nous donnera raison, et comme le vent tourne, vous ferez tous pareil. On sera à qui se référer dans le futur proche.

AMAzigh

29/07/2021 à 16:00

A l'entrée de la médiathèque d'ALES, le pass sanitaire est exigé, sinon demi-tour, alors que certains
personnels ne l'ont pas.
Rendez vous au 30 août, date butoire !

rez

30/07/2021 à 15:50

l'ABF comme d'habitude proteste tièdement, ne soutient AUCUN agent/structure qui souhaiterait être conséquent ou lever la voix et surtout ne propose merde. Jamais.

Allez bosser un peu et finissez avec vos communiqués hypocrites.

Autant baisser les bras et voter CFDT, cela ne changerait rien pour eux

Dame Eléphant

04/08/2021 à 16:35

L'ABF n'est pas un syndicat.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Un livre de recettes rendu à sa bibliothèque... 50 ans plus tard

La surprise s’est emparée du personnel de la bibliothèque de Paisley (Écosse) en ouvrant une lettre contenant un livre de cuisine, accompagné de 20 £ et d’une lettre d’excuse. 

31/07/2021, 08:19

ActuaLitté

Présentation d'un nouveau manuscrit de Kulliyat-i Attar 

Il y a déjà un mois, le musée et la bibliothèque Astan-e Qods Razav, situé à Mashhad, en Iran, présentait durant son exposition un nouveau manuscrit de Kulliyat-i Attar, vieux de 530 ans. Poète mystique et allégorique, les ouvrages d'Attar sont reconnus à l'échelle internationale. 

29/07/2021, 09:32

ActuaLitté

Inondations : une bibliothèque dévastée, vidée... en gardant le sourire

Voilà une semaine, des inondations balayaient l’Europe : des précipitations abondantes au point de voir déborder les bassins fluviaux. En Allemagne, pays principalement touché, on évalue à quelque 5 milliards d’euros les dégâts occasionnés. Le tout avec un bilan catastrophique, accompagné de 170 morts et plusieurs disparus, aujourd’hui sans trop d’espoir. 

22/07/2021, 17:19

ActuaLitté

Au-delà de 50 personnes, pass sanitaire exigé dans les bibliothèques

Malgré les inquiétudes exprimées de la profession, les établissements de lecture publique, dès lors qu'ils accueillent plus de 50 personnes, seront bel et bien soumis à des règles d'accueil plus strictes, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Pour accéder aux établissements et à leurs événements, au-delà d'une jauge de 50 personnes, il faudra présenter le « pass sanitaire », un test négatif ou encore un certificat de rétablissement du Covid-19 de moins de six mois.

20/07/2021, 09:42

ActuaLitté

Pass sanitaire obligatoire pour la BnF et la Bpi, dès le 21 juillet

En l'absence de décrets publiés sur les mesures sanitaires liées au pass sanitaire, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la Bibliothèque nationale de France (BnF) et la Bibliothèque publique d'information (Bpi), établissements dépendants directement du ministère de la Culture, sont en première ligne. Le pass sanitaire devient obligatoire dès ce 21 juillet.

19/07/2021, 11:21

ActuaLitté

Un nouveau directeur général pour la Bibliothèque nationale de France, fin 2021

Un peu plus de deux ans après son arrivée au poste de directeur général, Denis Bruckmann fera ses valises pour un départ en novembre 2021. Le Journal officiel anticipe et publie un avis de vacance : avis aux candidats...

16/07/2021, 09:44

ActuaLitté

Désinfection anti-Covid à l'ozone pour les livres de la bibliothèque

Depuis quelques semaines, un tout nouvel appareillage a fait son apparition dans la Médiathèque du Grand Narbonne. Une entreprise locale, C-G d’Ozone, a mis au point un appareil permettant d’éviter les quarantaines de livres. En effet, Hygiène Box, une armoire presque magique, désinfecte les ouvrages, comme son nom l’indique, avec de l’ozone. De quoi garantir la sécurité tant des usagers que du personnel, assure la Métropole. 

12/07/2021, 16:14

ActuaLitté

100 bourses du CFIBD pour participer au congrès IFLA WLIC 2021

Cette année, pour la première fois, le congrès annuel de l’IFLA – IFLA WLIC 2021 – sera entièrement virtuel. Il se tiendra les 17, 18 et 19 août prochains. Le CFIBD compte offrir 100 bourses à des professionnels français et francophones pour participer au congrès IFLA WLIC virtuel à venir.

12/07/2021, 16:10

ActuaLitté

Covid : des autotests et des opérations de dépistage dans les bibliothèques

La période estivale nécessitera de composer avec les déplacements de population, les rassemblements sportifs ou culturels ou simplement les loisirs des Français, tout en évitant un nouveau développement du virus SARS-CoV-2. Malgré la campagne vaccinale, une nouvelle stratégie est mise en place, à base d'autotests. Ces derniers seront notamment présents dans les bibliothèques.

12/07/2021, 10:01

ActuaLitté

États-Unis : la concentration éditoriale ne fait pas les affaires des bibliothèques

En mars dernier, le groupe News Corporation rachetait les activités d'édition de la société américaine Houghton Mifflin Harcourt, pour les intégrer à HarperCollins. Mais, ce faisant, les conditions de prêt des ouvrages numériques de ce dernier groupe s'appliqueront désormais au catalogue Houghton Mifflin Harcourt. Au grand détriment des bibliothèques.

09/07/2021, 11:57

ActuaLitté

Les bibliothèques de Paris s'installent dans les parcs et jardins

Des moments de lectures pour enfants par les bibliothèques de la Ville de Paris et des ateliers pour toutes et tous dans les parcs et jardins parisiens : voici ce qu'offre l'organisme Bibliocité avec Les Bibliothèques Hors les Murs, pour l'été 2021. En tout, 46 établissements sont mobilisés pour occuper autant de lieux verts dans la capitale. 

05/07/2021, 13:40

ActuaLitté

Du 2 au 4 juin 2022, le 67e congrès de l'ABF à Metz

Après un congrès 2021 autour du thème « Bibliothèques inclusives, bibliothèques solidaires », intégralement en ligne, l'Association des Bibliothécaires de France (ABF) espère renouer avec un format plus chaleureux, en « présentiel ». Le rendez-vous est donné, du 2 au 4 juin 2022, à Metz.

01/07/2021, 09:41

ActuaLitté

Montréal : en finir avec la honte de rendre ses documents en retard en bibliothèque

Si la tendance globale est à la suppression des amendes pour retards de retours sur les documents empruntés, la Ville de Montréal décide d’en prendre le pli. Selon Le Devoir, l’opportunité découle du mouvement Fine Free qui, depuis 2017, motive la fin de ces ponctions. Sauf qu’elles représentent parfois des apports financiers difficiles à bouder. 

30/06/2021, 17:06

ActuaLitté

Mieux accueillir les personnes trans dans les bibliothèques

La commission Légothèque, créée en 2012 au sein de l'Association des Bibliothécaires de France, entame une nouvelle réflexion sur l'accueil des personnes trans dans les bibliothèques. Dans la perspective de présenter une boîte à outils au congrès professionnel 2022 de l'ABF, les travaux se poursuivent.

30/06/2021, 12:04

ActuaLitté

BnF : quelle échéance pour le pôle de conservation et le conservatoire de la presse ?

Il y a exactement un an, le 29 juin 2020, la Bibliothèque nationale de France lançait un appel à manifestation d'intérêt, adressé aux collectivités territoriales, pour la création d’un nouveau pôle regroupant conservatoire national de la presse et centre de conservation pour ses collections. Attendu en janvier dernier, le choix de la collectivité se fait toujours attendre, mais pourrait être effectué avant la fin de l'été.

29/06/2021, 15:38

ActuaLitté

Kodansha et ComicPlus s'associent pour plus de mangas en bibliothèque    

Associé aux bibliothèques à l’international, ComicsPlus offrait déjà un accès illimité à plus de 20.000 titres de bandes dessinées, romans graphiques et mangas au format numérique. En s’associant avec Kodansha publishing, une des plus grandes maisons d’édition japonaise, le rayon manga s’étoffe davantage avec des classiques du genre comme L’Attaque des titans ou encore Fairy Tail.

 

25/06/2021, 11:56

ActuaLitté

Plaine Commune : une mobilisation de bibliothécaires contre le travail dominical

À l'appel de la CGT Plaine Commune, un rassemblement est organisé ce mercredi 23 juin, devant la mairie de Saint-Denis. Et ce, pour protester contre l'annualisation du temps de travail et l'ouverture des médiathèques le dimanche, qui s'opère selon le syndicat « au détriment du réseau de lecture publique ».

23/06/2021, 16:57

ActuaLitté

Lire en établissements de santé : un site de ressources et d'initatives

Tandis que l'Association des Bibliothécaires de France a programmé le sujet au programme de son congrès, la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill) met en ligne un site dédié à la lecture en établissements de santé et médico-sociaux. Au programme, glossaire, ressources et initiatives pour multiplier les collaborations.

18/06/2021, 14:29

ActuaLitté

Le prêt numérique contrôlé, un “outil important pour les bibliothèques”

Né outre-Atlantique, et appliqué, notamment, par la plateforme Internet Archive et ses bibliothèques partenaires, le concept de « prêt numérique contrôlé » est simple. Il établit que les établissements possédant l'exemplaire imprimé d'un livre, non disponible au format numérique dans le commerce, puissent le numériser et le prêter, sans l'autorisation préalable des ayants droit. L'adoption de ce concept progresse, au grand dam des éditeurs.

17/06/2021, 13:00

ActuaLitté

Le personnel de la Bpi en grève, pour faire entendre “un malaise général”

Une partie du personnel de la Bibliothèque publique d'information a débrayé, ce mercredi 16 juin 2021, à l'appel de la section SNAC-FSU de l'établissement. Si la bibliothèque n'a pas fermé ses portes, le préavis de grève est reconductible : l'organisation syndicale fait état, dans un tract, d'« un malaise général », qui suit « une année de fluctuations permanentes » dues à la situation sanitaire.

16/06/2021, 16:57

ActuaLitté

L’IFLA s’associe à Wikimedia pour “partager l’information et la connaissance”

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (ou IFLA, International Federation of Library Associations and Institutions, en version originale) est signataire du manifeste de la WikiLibrary. Ce texte a pour objectif de mettre en relation les bibliothèques avec les ressources de Wikimédia telle que Wikibase afin de développer « un réseau international de connaissances ».

16/06/2021, 14:03

ActuaLitté

États-Unis : un État légalise le droit de prêt numérique en bibliothèque

L'État du Maryland, à l'est des États-Unis, est devenu le premier du pays à prévoir un droit de prêt numérique en bibliothèque. Cette loi oblige ainsi les éditeurs à proposer aux établissements des licences et des tarifs similaires à ceux constatés dans le commerce, auprès des particuliers.

04/06/2021, 15:45

ActuaLitté

PACA : hausse constatée des budgets des bibliothèques en milieu carcéral

L'agence régionale du livre Provence-Alpes-Côte d'Azur propose une mise à jour de son état des lieux des bibliothèques carcérales, qui remonte à 2015. Portant plus particulièrement sur les années 2019 et 2020, le rapport rend compte d'une hausse des budgets des établissements, tant pour l'acquisition que pour les animations.

03/06/2021, 11:41

ActuaLitté

Pluralisme des collections : “Protéger les bibliothécaires dans leur professionnalisme”

Déposée auprès de la présidence du Sénat en février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert relative aux bibliothèques et à la lecture publique a ravi les professionnels. Votée à l'unanimité par la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat, cette proposition vise une « consécration législative de ces établissements », souligne la sénatrice. 

02/06/2021, 12:48

ActuaLitté

Mobilisation des chercheurs pour rebâtir une bibliothèque du Cap

Le 18 avril dernier, un gigantesque incendie ravageait une partie de la ville du Cap, en Afrique du Sud, après un départ sur les pentes de la montagne de la Table. L'université avait été touchée, et la bibliothèque Jagger, avec sa salle de lecture, complètement détruite. Le temps de la reconstruction est venu, avec une aide apportée par de nombreux chercheurs.

26/05/2021, 11:18

ActuaLitté

30 millions € pour aider les bibliothèques italiennes

Le ministre de la Culture Dario Franceschini vient de signer un accord de financement pour 2021. Les établissements publics bénéficieront d’un soutien de 30 millions €, complétant la série d’aides directes et indirectes à l’industrie du livre.

25/05/2021, 09:40

ActuaLitté

La quarantaine des documents supprimée en bibliothèque, pas pour les archives

Ce 19 mai marquera une nouvelle étape dans le déconfinement progressif voulu par le gouvernement, marquée notamment par la réouverture des commerces dits « non essentiels ». Pour les bibliothèques et centres d'archives, restés ouverts au public pendant le confinement, cela signifie de nouvelles règles sanitaires. Pas forcément cohérentes...

17/05/2021, 10:17

ActuaLitté

Le déconfinement progressif dans les bibliothèques, à partir du 19 mai

Les bibliothèques publiques ont fait partie des rares équipements culturels à conserver leurs portes ouvertes en cette deuxième année de pandémie mondiale. Aussi, le déconfinement progressif qui doit démarrer ce 19 mai n'apporte pas de grands changements, mais quelques nuances...

11/05/2021, 11:24

ActuaLitté

Mérignac : des agents de la médiathèque en grève, contre le travail dominical

Des agents de la médiathèque de Mérignac (Nouvelle-Aquitaine) ont déposé un préavis de grève, pour ce mercredi 12 mai 2021, pour protester contre la mise en place du travail dominical et celle des 1607 heures dans la fonction publique territoriale.

11/05/2021, 10:29

ActuaLitté

Une enquête sur les plans d'urgence dans les bibliothèques patrimoniales françaises

L'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (IGÉSR), pour l'année 2021, s'est notamment vu confier une mission consacrée aux plans d'urgence dans les bibliothèques patrimoniales françaises. Pour la mener à bien, une enquête nationale est menée auprès des professionnels concernés.

03/05/2021, 10:22

ActuaLitté

Le Centre tchèque de Paris ouvre sa bibliothèque 

C'est lors de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, ce vendredi 23 avril dernier qu'a été inaugurée la bibliothèque du Centre tchèque. Créé en 1997, elle se donne pour objectif de diffuser et promouvoir la culture tchèque en France, mais aussi de contribuer au dialogue culturel franco-tchèque. 

28/04/2021, 16:05

ActuaLitté

Accessibilité : un rapport pointe “la grande disparité” entre les bibliothèques

Rendu public en mars dernier, un rapport de l'Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche (IGESR), remis aux ministres de l'Éducation nationale et de la Culture, évalue l'accessibilité au sein des bibliothèques de recherche et des établissements territoriaux. Et trace le chemin qu'il reste à parcourir...

22/04/2021, 14:44

ActuaLitté

Bibliothèques de l'Enseignement supérieur : les postes de magasiniers 2021 ouverts

Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a publié au Journal officiel les postes de magasiniers des bibliothèques d'établissements d'enseignement supérieur ouverts au titre de l'année 2021. Les candidatures peuvent être envoyées dès à présent.

21/04/2021, 09:40

ActuaLitté

La BnF recherche un directeur délégué aux ressources humaines

Un avis publié au Journal officiel du 16 avril 2021 annonce la vacance prochaine de l'emploi de directeur délégué aux ressources humaines de la Bibliothèque nationale de France, le 10 mai prochain. L'établissement recherche donc un ou une remplaçante, pour proposer à la direction une politique de gestion des ressources humaines.

20/04/2021, 16:13

ActuaLitté

Suicide d'un agent de la BnF : deux enquêtes et des préconisations

Le 3 août 2020, un agent magasinier de la Bibliothèque nationale de France (BnF) mettait fin à ses jours, sur son lieu de travail. Deux enquêtes ont suivi : l'une, menée par la police judiciaire, l'autre par une délégation d’enquête paritaire, réunissant des représentants du personnel et de l'administration.

16/04/2021, 16:59

ActuaLitté

Bibliothèque Sainte-Barbe : la Sorbonne Nouvelle “prise en tenaille”

La bibliothèque interuniversitaire Sainte-Barbe a connu des semaines mouvementées, rythmées par le débrayage des personnels et la fermeture de l'établissement. Les bibliothécaires protestent contre la suppression des postes de deux contractuels, au profit de deux agents titulaires, et critiquent plus largement le manque de moyens humains pour la BSB. Jamil Dakhlia, président de l'université Sorbonne Nouvelle, à laquelle la bibliothèque est rattachée, souscrit aux demandes mais pointe des « exigences contradictoires » du ministère de l'Enseignement Supérieur.

16/04/2021, 11:52

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Liban : le Qatar s'engage auprès des bibliothèques de Beyrouth

Un an après les deux violentes explosions qui avaient en partie détruit la ville de Beyrouth, tuant 220 personnes et en blessant plus de 6000 autres, la reconstruction est loin d'être terminée. La Bibliothèque nationale du Qatar indique s'investir, aux côtés de l'UNESCO, pour soutenir les bibliothèques et institutions culturelles et les aider à reprendre pied.

05/08/2021, 16:52

ActuaLitté

Après Steve Jobs, Walter Isaacson se penche sur le cas Elon Musk

Entre le génie et le bouffon, la frontière est parfois mince, et Elon Musk en est sans doute l'illustration contemporaine la plus frappante. Le multimilliardaire américain se fait régulièrement remarquer, et pas forcément pour de bonnes raisons, en témoigne sa course à l'espace assez indécente avec Jeff Bezos et Richard Branson. Walter Isaacson, qui avait publié une biographie de référence sur Steve Jobs, serait en plein travail pour publier celle de Musk.

05/08/2021, 16:07

ActuaLitté

All About Me !, les mémoires de l'acteur et réalisateur Mel Brooks

Âgé de 95 ans, Mel Brooks nous offre – enfin ! – une autobiographie. A la fois réalisateur, acteur, scénariste, compositeur et humoriste, ces mémoires, qui tiennent sur presque un siècle de vie, ont un titre prometteur : All About Me ! My Remarkable Life in Show Business (Moi et encore moi ! Mon incroyable vie dans le show business). La maison d’édition Penguin Random House est aux commandes de ce projet, pour une publication prévue le 30 novembre aux États-Unis et au Royaume-Uni. Une version de livre audio, enregistrée par Brooks lui-même, sera aussi disponible.

05/08/2021, 15:26

ActuaLitté

Pour votre librairie, plutôt café et biscuits ou bande dessinée ?

Deux nouvelles librairies viennent d’ouvrir leurs portes en France, en cette période estivale. La première, Babelle – la Boutik A Boukins, a pris ses quartiers à Plouha, tandis que la seconde, Le Chaudron, s'est installée à Saint-Nazaire. Leurs identités sont distinctes, puisque l'une a opté pour un concept librairie-café, et l'autre pour une identité autour de la bande dessinée. Focus sur ces deux nouvelles enseignes.

05/08/2021, 12:41

ActuaLitté

Bookcrossing : en Italie, le partage de livres passible d'une amende

Après avoir banni du centre historique de la ville les immenses paquebots, Venise prend de nouvelles mesures… difficiles à comprendre. En effet, une boîte à livres, encourageant à prendre et à déposer en échange des ouvrages, relèverait d’une pratique illégale. Un kiosque vient ainsi de prendre une amende, et son propriétaire n’en revient toujours pas. 

05/08/2021, 12:15

ActuaLitté

Dragon Ball : Kishimoto et d'autres mangakas rendent hommage à Toriyama

Les fans de mangas l’attendaient : le magazine Saikyo Jump, des éditions Shueisha, vient d’être publié. Dans cette nouvelle parution, c’est l’un des plus célèbres mangas, Dragon Ball (traduit par Kiyoko Chappe, pour les éditions Glénat), qui est aujourd’hui célébré. En 2024, ce dernier fêtera ses 40 ans. Pour l’occasion, le magazine lui rend hommage à travers le projet Dragon Ball Super Gallery.

05/08/2021, 12:02

ActuaLitté

Objectifs de développement durable : 0,55 % du revenu national brut investi par la France

Les Nations Unies ont défini 17 objectifs de développement durable (ODD), destinés à améliorer la situation de la planète et de ses habitants, quel que soit leur pays de résidence. Inscrits dans l'agenda 2030, les ODD doivent notamment éradiquer la pauvreté et garantir la prospérité pour tous... La loi n° 2021-1031 du 4 août 2021 précise la participation de la France dans l'accomplissement des ODD.

05/08/2021, 10:29

ActuaLitté

Toujours aucune confirmation officielle de la mort de l'éditeur Michel Brûlé

Le 31 mai dernier, l’éditeur québécois Michel Brûlé, créateur de la maison Les Intouchables, trouvait la mort tragiquement des suites d’un accident de vélo, à Buenos Aires. Cependant, les documents officiels qui doivent attester son décès peinent à revenir aux mains du gouvernement canadien.

05/08/2021, 09:29

ActuaLitté

Livre et lecture en prison : un nouveau protocole en 2021

Malgré une attention nouvelle des autorités pour la lecture en prison, l'accès aux ouvrages reste compliqué dans les établissements pénitentiaires. Une nouvelle convention sera signée en 2021 par les ministères de la Justice et de la Culture, destinée à améliorer, semble-t-il, la situation.

04/08/2021, 16:56

ActuaLitté

Royaume-Uni : auteurs, illustrateurs et traducteurs unis pour “sauver” le droit d’auteur

Au total, ce sont 2661 auteurs, illustrateurs et traducteurs qui remettent en question, en signant une lettre ouverte collective, les projets de Downing Street concernant le droit d'auteur. Des artistes tels que le dramaturge Alan Ayckbourn, le lauréat du prix Nobel Kazuo Ishiguro, Philip Pullman, ou encore le traducteur Simon Bruni se sont manifestés pour attirer l'attention du gouvernement britannique dans le cadre de son « réexamen » de l'approche post-Brexit en matière de droit d'auteur et de commerce.

04/08/2021, 16:25

ActuaLitté

À Marseille, l'immeuble pas très stable de Jean-Paul Capitani (Actes Sud)

Les opérations immobilières du couple formé par Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani, derrière le groupe d'édition Actes Sud, sont désormais largement connues. À Paris, la gestion des locaux historiques de la maison avait été visée par la justice, quand à Arles, fief de la maison d'édition, cette dernière achète son siège au couple... À Marseille, une SCI de Jean-Paul Capitani est à présent mise en demeure pour la réalisation de travaux sur un immeuble sujet aux « mouvements structurels »...

04/08/2021, 16:09

ActuaLitté

Jáchym Topol : emblème littéraire de la postmodernité tchèque

Jáchym Topol est un poète, romancier, journaliste et activiste. Né en 1962 à Prague, son père, Josef Topol, est dramaturge, poète et traducteur de Shakespeare. À cause des activités de dissident de son père, Jáchym ne peut pas entrer à l’université. Après son baccalauréat, il fit plusieurs petits métiers. En 1982, il cofonde la revue samizdat Violit, et en 1985 la Revue Revolver qui est spécialisée dans la littérature tchèque moderne. 

04/08/2021, 12:51

ActuaLitté

Régis Debray, Didier Leschi et Mathias Enard : La littérature change le monde

Cet été sur France Culture, la littérature est à l'honneur avec deux séries inédites : Comment les livres changent le monde ? et Les romans de la grande bleue. La première explore l’histoire des treize livres qui ont bouleversé les lecteurs depuis 1945 et la marche des choses, en transformant les représentations à l’échelle internationale. La seconde, en revanche, est une invitation à découvrir dix visions du pourtour méditerranéen.

04/08/2021, 11:41

ActuaLitté

Italie : E/O, éditeur d'Elena Ferrante, lance son premier podcast

Comme le montrent certaines expériences, telles que le partenariat entre Storielibere et le Groupe éditorial GeMS, en Italie les collaborations entre livres et podcasts se multiplient. Parmi les nouveautés, le premier podcast de la maison d’édition E/O, qui verra le jour le 2 août 2021. 

04/08/2021, 11:41

ActuaLitté

Reese Witherspoon vend son club de lecture pour plusieurs millions $

Simplement nommé Reese's Book Club, le club de lecture de l'actrice et productrice américaine Reese Witherspoon était particulièrement en vue. Intégré à son groupe médiatique Hello Sunshine, il vient d'être cédé en même temps que ce dernier à un autre groupe, pour un total de 900 millions $ tout de même.

04/08/2021, 11:39

ActuaLitté

Portugal : le groupe Penguin Random House absorbe un de ses concurrents

Sept ans après son arrivée au Portugal, la filiale locale de Penguin Random House, Penguin Random House Grupo Editorial, étend ses activités avec l'acquisition de Grupo 20/20 Editora, et une fusion des deux entités. Manuel de Freitas, fondateur de Grupo 20/20 Editora, conserve 15 % du capital de la société.

04/08/2021, 10:53

ActuaLitté

The Witcher : en Pologne, des arbres nommés Geralt et Yennefer font polémique

Ostrołęka, ville du nord-est de la Pologne, abrite depuis longtemps des arbres remarquables, des chênes et des frênes, notamment. Ils sont d'autant plus remarquables que, depuis quelques semaines, ils portent les noms de personnages de la saga The Witcher d'Andrzej Sapkowski : Geralt, Yennefer, Cirilla, Triss ou encore Vesemir... Mais, attention, l'extrême droite locale veille...

04/08/2021, 09:58

ActuaLitté

Le directeur du Hay Festival, accusé de harcèlement, démissionne

L'avenir du Hay Festival of Literature and Arts, l'un des événements culturels annuels les plus anciens de Grande-Bretagne, s’est trouvé chamboulé après la démission de Peter Florence, cofondateur et directeur. Cet évènement se tient dans la ville frontalière galloise de Hay-on-Wye, en mai et juin, pendant 10 jours. La décision a été prise « de manière unanime » par le conseil d’administration, la semaine dernière, suite à une plainte interne dénonçant des faits de harcèlement attribués à Florence.

03/08/2021, 17:25

ActuaLitté

Château-Thierry : encore 220 000 € pour restaurer la maison natale de La Fontaine 

Le 8 juillet 2021, la Fondation du patrimoine et la Ville de Château-Thierry lançaient une collecte de dons pour restaurer la maison natale du grand fabuliste français, Jean de La Fontaine. Parallèlement à cette collecte publique, d'autres financeurs entrent en jeu.

03/08/2021, 17:01

ActuaLitté

Amazon accusé d'actes antisyndicaux

En avril dernier, Amazon remportait — définitivement ? — les 1798 voix de ses salariés contre la création d’un syndicat en Alabama. Seulement 738 travailleurs avaient voté pour, mais justement à quel prix ? Le National Labor Relations Board (NLRB) se range aujourd’hui du côté du Syndicat de la vente au détail, de la vente en gros et des grands magasins (RWDSU) pour déplorer la violation des lois du travail américaines.

03/08/2021, 12:48

ActuaLitté

Pearson dévoile son offre scolaire en diffusion continue, Pearson+

Lorgnant du côté de l'audiovisuel ou du jeu vidéo, les éditeurs se mettent aussi aux offres en streaming, ou en diffusion continue. Pearson, un des grands groupes d'édition du secteur scolaire, dévoile ainsi Pearson+, avec un tarif à 9,99 $ ou 14,99 $ pour accéder à différents titres.

03/08/2021, 12:18

ActuaLitté

À la rencontre des Aventuriers du patrimoine, avec Michelin

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, qui auront lieu cette année les 18 et 19 septembre, Michelin Editions dévoile son nouveau livre Les Aventuriers du Patrimoine. « Nous avons regroupé ces portraits en cinq grandes catégories : les passeurs d’histoire, les néo-châtelains, les chevaliers du patrimoine, les mécènes et esthètes, et les anges-gardiens. Qu’ils aient reçu un château en héritage, qu’ils l’aient acquis, ou qu’ils soient membres d’une association de sauvegarde, chaque histoire est différente », indique Philippe Orain, directeur.

03/08/2021, 11:57

ActuaLitté

Leïla Slimani préface Stonewall, recueil de textes contre l'homophobie

La maison d'édition indépendante Abstractions annonce la parution prochaine d'un recueil collectif de textes en soutien à l'association Urgence Homophobie, intitulé Stonewall. 90 auteurs et artistes internationaux sont mobilisés, « de toutes générations et de tous pays », précise Abstractions. Pour une parution le 20 octobre prochain.

03/08/2021, 11:18

ActuaLitté

Librairie, café et salon de thé : Emma's Bookshop arrive à Clermont-Ferrand

Ville universitaire, qui accueille chaque année le festival Littérature au Centre, Clermont-Ferrand comptera une nouvelle librairie. Emma’s Bookshop, sera une librairie-café internationale avec un tropisme véritablement plurilingue, avec des ouvrages en anglais, espagnol, portugais, italien et allemand. Et bien sûr français.

03/08/2021, 10:15

ActuaLitté

Grégorie Lartigot, nouveau directeur général de la FFRandonnée

La Fédération française de la randonnée pédestre informe de la prise de fonction, en juin dernier, de son nouveau directeur général Grégorie Lartigot. 

03/08/2021, 09:37

ActuaLitté

Bahreïn : vague de soutien à un universitaire détenu

Depuis le 8 juillet 2021, le Dr Abduljalil AlSingace, militant de l’opposition et défenseur des droits humains emprisonné, est en grève de la faim. Cet universitaire bahreïni proteste contre ses mauvais traitements persistants aux mains des autorités pénitentiaires de Jau, la principale prison du pays, et demande la restitution d’un livre écrit en prison, qui lui a été confisqué par les gardiens le 9 avril 2021. Quatorze grands groupes de défense des droits humains, dont Amnesty International, ont publié une déclaration appelant à sa libération.

03/08/2021, 08:55

ActuaLitté

États-Unis : une enseigne de loisirs créatifs rend une tablette de l'Épopée de Gilgamesh

Traverser plusieurs milliers d'années pour se retrouver entre les mains d'une enseigne de loisirs créatifs américaine, Hobby Lobby... L'Épopée de Gilgamesh n'a pas usurpé son titre : une tablette vieille de 3600 ans, rédigée en akkadien, a été saisie par le ministère de la Justice américain. Elle aurait été importée illégalement dans le pays.

02/08/2021, 17:04

ActuaLitté

Malgré la crise sanitaire, des résultats en hausse pour RELX

Le groupe d'édition RELX (auparavant Reed Elsevier), spécialisé dans les ouvrages et services scientifiques et techniques, mais également organisateur de salons et foires professionnelles, affiche un chiffre d'affaires en légère hausse pour la première partie de l'année 2021, à 3,394 milliards £ (+ 4 % par rapport à la même période de 2020). 

02/08/2021, 16:02

ActuaLitté

Face au dictateur Loukachenko, “publiez des auteurs biélorusses” !

Ce 3 août 2021, le Centre PEN de Biélorussie, organisation non gouvernementale qui défend la liberté des écrivains, pourrait bien fermer ses portes, forcé et contraint par le gouvernement. Le Conseil des écrivains européens appelle les éditeurs à s'unir contre la dictature d'Alexandre Loukachenko, en traduisant et publiant les textes des auteurs biélorusses.

02/08/2021, 13:47

ActuaLitté

La famille royale bientôt confrontée à de nouvelles révélations chocs ? 

D’après plusieurs sources anonymes, l’autobiographie de Harry de Sussex, prévue pour 2022, ferait partie d’un projet éditorial plus large. Ce dernier comprendrait un deuxième livre capable de faire trembler de nouveau la famille royale. C’est pour cette raison, avec tout le respect qu’a le prince Harry pour sa grand-mère, qu’il attendrait le décès de cette dernière avant sa parution.

02/08/2021, 12:07

ActuaLitté

Jagaaan : le manga de Muneyuki Kaneshiro et Kensuke Nishida touche à sa fin

Avec Muneyuki Kaneshiro au scénario et Kensuke Nishida au dessin, Jagaaan est un manga de type seinen, qui suit un jeune policier dont la vie s’apprête à changer de façon… drastique. Le 13e volume, qui paraîtra ce 30 août au Japon, s’accompagne d’une annonce : le 14e volume, qui devrait débarquer en automne sur l’archipel nippon, sera le dernier !

02/08/2021, 11:38

ActuaLitté

Monténégro : les écrivains alertent d'une violence “contre la littérature et la culture”

Malgré les mouvements d'indépendance et le découpage territorial, les pays des Balkans restent très liés à leur histoire. Un peu trop, parfois : au Monténégro, les auteurs dénoncent ainsi des ingérences de l'Église orthodoxe et de responsables politiques serbes, qui chercheraient à affaiblir la culture et la littérature monténégrines.

02/08/2021, 10:56

ActuaLitté

Les ministres du G20 réunis à Rome opposent la culture à la pandémie

Ces 29 et 30 juillet, l’Italie conviait les ministres de la Culture du G20. L’occasion de « réaffirmer le rôle essentiel de la culture pour le développement durable de nos sociétés et la nécessité de la promouvoir et de la protéger », indiquent les ministres. Et ce, tout particulièrement dans le contexte de pandémie mondiale. Les industries créatives seront ravies de savoir les ministres raccords…

02/08/2021, 10:18

ActuaLitté

Justice : pas touche au droit d'auteur, surtout en université

Cinq années de procédure viennent de prendre fin avec le jugement de la Cour suprême du Canada. Dans l’affaire qui opposait la société de gestion Access Copyright à l’université York, le verdict s’inscrit dans ceux déjà prononcés depuis celui de la cour fédérale en juillet 2017 : une fois de plus, le Fair Use ne saurait être invoqué s’il permet de spolier les auteurs et créateurs.

02/08/2021, 09:33

ActuaLitté

"Je lis haïtien" : partir à la découverte de la littérature francophone 

Le 21 août, dès 11h, se déroulera la journée du livre haïtien du Centre N A Rive de Montréal, en présentiel et virtuel. Créé en 2008, ce salon du livre célébrera sa 13e édition. Il a pour objectif de faire connaître l’univers littéraire haïtien au grand public. En réalité, après avoir inspiré d'autres pays francophones, cette manifestation culturelle s’inscrit dans une perspective plus large : celle de faire connaître le monde littéraire francophone.

31/07/2021, 08:33

ActuaLitté

Fnac-Darty : chiffre d’affaires en hausse sur fraude

Malgré un contexte de restrictions sanitaires qui met de sacrés bâtons dans les roues de l’économie française, le groupe Fnac-Darty dévoile une forte croissance de son activité, en ce premier semestre de 2021. Avec un chiffre d’affaires à 3,465 milliards d’euros, en hausse de +21,3 % en données comparables, le Groupe envisage une révision à la hausse de ses perspectives 2021… tandis qu’en parallèle, des magasins Darty se voient soupçonnés de blanchiment d'argent.

31/07/2021, 08:30