#Economie

Filtrage à l'entrée : le Pass sanitaire, à contresens des missions des bibliothèques

Le flou culturel autant qu’artistique se prolonge : en indiquant que les lieux de culture se verront imposer le contrôle du Pass sanitaire, dès lors qu'ils rassembleront plus de 50 personnes, Emmanuel Macron a plongé l’interprofession dans l’expectative. Premières concernées, les bibliothèques, établissements recevant du public par essence : si elles n’ont pas été expressément citées, leurs représentants s’inquiètent très sérieusement.

Le 13/07/2021 à 11:25 par Nicolas Gary

65 Réactions | 2293 Partages

Publié le :

13/07/2021 à 11:25

Nicolas Gary

65

Commentaires

2293

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Ce 12 juillet, dans un louable effort de démocratie, le Service du Livre et de la Lecture (ministère de la Culture), sollicitait l’interassociation des bibliothécaires et bibliothèques. Objectif : obtenir une position globale sur la possible généralisation du Pass sanitaire aux établissements de prêt. Pour les établissements patrimoniaux, comme la BnF, les réponses déjà fournies à la rue de Valois pourraient être sensiblement les mêmes.

Car la réplique de l’interassociation fut unanime : contre. Tout simplement contre.

« En réalité, il n’y a aucun argument en faveur de cette généralisation », nous rapporte Alice Bernard, présidente de l’Association des Bibliothécaires de France. « Comment cela serait-il mis en place, avec quel matériel… on n’improvise pas ce type de situation et de contrôle », s’agace-t-elle légèrement.

De fait, à compter du 21 juillet, la vérification du Pass sanitaire, ou à défaut, un test PCR seront obligatoires, comme l’a annoncé Emmanuel Macron.

Si l’idée planait, apportant son lot de contrariétés aux organisateurs d’événements littéraires, il en va de même pour les bibliothèques. « Il faudra des ressources humaines, évidemment. Et le personnel, cela signifie-t-il qu’il devra être vacciné, sous peine de ne pas pouvoir être présent dans les lieux ? »

Pour les agents non vaccinés, l’hypothèse de se raccrocher aux mesures concernant les manifestations pourrait voir le jour : en effet, si les festivaliers doivent montrer patte blanche avec leur Pass, les salariés des structures, de même que les professionnels invités n’ont pas cette contrainte. Il en va d’ailleurs de même pour les bénévoles impliqués ?

PASS SANITAIRE: librairies, commerce ou culture ?

À cette heure, le chef du département des bibliothèques à la Direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC), Jérôme Belmon, n’en sait pas plus : aucune information sur l’application du Pass sanitaire aux bibliothèques ni sur la situation de leur personnel, indique le SLL. Si la mesure Pass sanitaire est confirmée, par ailleurs…

Le filtrage à l'entrée ?

Si la logistique pose problème, la philosophie et le rôle même des bibliothèques sont mis à mal par un principe de généralisation. « Une bibliothèque, c’est un libre accès, sans contrôle à l’entrée : une ouverture à tout un chacun, sans filtrage ni discrimination. Le contrôle qu’induit le Pass sanitaire, niveau inclusion et liberté d’accès, cela ne va vraiment dans le bon sens. »

Un nouveau protocole imposé, alors que les établissements ont déjà appris à gérer les flux de visiteurs, instaurer des jauges de réduction, ou encore un sens de circulation. « Le risque est d’aller vers des fermetures de bibliothèques, qui ne pourraient pas mettre en place ces contrôles, ou de voir les entrées limitées à 49 personnes. » De même, si dans le cas de petits établissements, cette limite était marginale, quid des grands équipements d’agglomération ? Et personne n’apprécierait de recevoir sur la tête, bien verticalement, un nouveau texte imposant des conditions insanes.

Enfin, autre point commun avec les événements littéraires, le déremboursement du test PCR. « En gros, cette fin de gratuité pousse à la vaccination, très bien. Mais qu’en est-il des jeunes, des adolescents, pour qui la vaccination est encore à définir », s’interroge un organisateur de salon ? Emmanuel Macron a promis une campagne de communication à leur attention pour la rentrée, mais d’ici là ?

« Le fait est que sans test gratuit, ou nécessitant une prescription médicale pour être remboursé, les ados en salons — ou en bibliothèques, en effet — cela risque de se faire rare… »

 

Crédit photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
 
 
 
 

65 Commentaires

 

Super

13/07/2021 à 19:49

Bref, en plein épidémie, pas de filtrage, pas de réflexion sur la sécurité des personnels. Ce serait trop "insane". L'essentialité de la lecture publique est au-dessus de ça.

Big Daddy

13/07/2021 à 22:10

Et bien oui.
Comme pour l'accès aux grandes surfaces pour continuer de consommer et celui au métro/bus pour continuer d'aller bosser, et pour lesquels il n'est pas question de Pass sanitaire.
Le risque est il plus important à fréquenter une bibliothèque qu'un hypermarché ?

NAUWELAERS

14/07/2021 à 01:02

Big Daddy,
Non erreur: les centres commerciaux exigeront bientôt un passe sanitaire !
Il s'agit de pourrir la vie des non- vaccinés, de les stigmatiser et de les désigner à la vindicte populaire.
Et après cela, le gouvernement dira de refuser l'extrême droite...mais en utilisant les pires procédés, les plus cyniques et anti-démocratiques ?

Notez néanmoins qu'en privant les centres commerciaux d'une partie, certes réduite mais bien réelle, de leur clientèle, le gouvernement -sûrement sans le vouloir vu ce type de gouvernement ni de gauche ni progressiste ni sensé ni humaniste ni décent -...rend peut-être service aux petits commerces qui récupèreront les
nouveaux «intouchables» !
Lorsque la 5G passe en force, avec les énormes intérêts financiers que cela suppose (il n'est pas question de cette notion de bien public, c'est pour les Amish -pour le précédent c'était «les sans-dents) -eh bien les dégâts sur le plan de la santé si chère aux yeux des gouvernants à la schlague ne leur posent nul problème...
Et effectivement, pas de passe sanitaire pour les activités économiques de base, comme les transports: on peut s'entasser dans des RER ou trains et métros pour bosser, pas dans des TGV bien ventilés, bien moins susceptibles d'entraîner des contaminations.
Avec encore ce foutu masque obligatoire: dans ce cas, il protège, oui ou non ?
Alors pourquoi persécuter les non-vaccinés, et nier toute idée de traitements et prévention ?
Si Macron pense avancer ses pions pour une réélection avec cette allocution de la honte, et qu'il gagne, c'est à désespérer des Français...
Qui à sa place, pourra-t-on évidemment m'objecter ?
Je sais qui il ne faut pas à sa place mais qui pour redonner de l'espoir et de la joie de vivre à votre si beau pays souillé en ce moment, dénaturé, défiguré, en avril 2022...
Qui ?
Je ne sais pas, ou pas encore !
Voilà ce post est un cri du coeur: pas remis de ce discours de la honte (j'insiste, et m'expose, sans pseudo -sachant qu'il s'agit de ma seule opinion et que tout le monde ne la partagera pas).
CHRISTIAN NAUWELAERS

Marie

14/07/2021 à 20:24

La vindicte populaire pour les non vaccinés, vous êtes dans le vrai! Bref, aucun chef d'etat n'a rendue la vaccination obligatoire, même avec un moyen vicieusement détourné ! Ex Erdoghan. Et lorsque l'on voit le succès du vaccin en Israêl, on se dit que les NULS sont au pouvoir. Donc, appel à la résistance passive : demander aux policiers s'ils déteignent un pass sanitaire, le déchirer quand on l'a (j'en connais, et c'est cela la

NAUWELAERS

16/07/2021 à 02:58

Marie,
Non les policiers, pourtant de par leur métier en contact...parfois très rapproché avec le public (y compris ceux qu'il faut ceinturer: pas de distanciation qui tienne !), donc eux sont dispensés de ce passe sanitaire qui nous fait basculer vers une sorte de société à la chinoise de contrôle total,de soumission effarante à la technologie et aux contrôles incessants.
Je propose ici un concept: celui de la société-mirador, celle de la surveillance généralisée.
Celle que crée ou plutôt importe Macron, qui la pose comme une greffe monstrueuse sur le corps social et qui selon moi (certes pas tout le monde) est le socle de son pouvoir -qu'on peut espérer aux jours comptés -et de son déshonneur, très probablement définitif.

Les forces de l'ordre sont le bras armé des dominants...
Castaner les a assez pris à rebrousse-poils: vu l'état dans lequel ce président indigne plonge le pays qui a le malheur de dépendre de Son Bon (?) Vouloir...Macron les chouchoute, les forces de l'ordre sans qui il disparaîtrait aussitôt.
Vous êtes serveur dans un café ?
Vous bossez dans un centre commercial (outre le public) ?
Vous travaillez dans un lieu de spectacle ?
Vous y venez comme spectateur ?
Votre passe !
Vacciné -choix «libre» mais licenciement si pas de passe: il reste alors des tests PCR (sauf si guéri du Covid) -quelques dizaines d'euros à renouveler sans arrêt si pas de vaccin.
Comment être plus vicieux, scélérat ?
Mais...
Pas de passe sanitaire pour les flics !
Légion d'honneur à Didier Lallement !
Voilà l'avenir, le Nouveau Monde !
Cela dit, malgré les abus et brebis galeuses, pas question de verser dans une sorte de racisme anti-flics...il s'agit d'écarter et châtier les mauvais (ce qui est fait ou non, vaste débat).
MAIS...leur immunité de passe sanitaire et socialement «insanitaire» est un clivage de plus.
Le monde de la santé est partagé entre des esclaves -les infirmières et infirmiers, brancardiers etc. -les «moyens» et notables (des médecins aux chirurgiens) -et les triomphateurs: les patrons de labos dont la fortune a progressé de façon exponentielle via cette crise, et dans la stratosphère financière: on parle de milliards d'euros et dollars de profits supplémentaires...
Pour certains, le virus se révèle bien plus doré que le banal (et très nuisible) staphylocoque !
On ne touche plus terre, comme Bezos ou Richard Branson: littéralement, eux, il y a peu.
Une bonne habitude à imposer à tout le monde: on parle de troisième dose ici, de vaccins à renouveler peut-être annuellement (une fois ? Deux fois ? Ou plus ?) et sous la contrainte.
Donc il reste en outre les profits additionnels des tests désormais payants imposés aux réfractaires stigmatisés, humiliés, socialement quand ce n'est pas économiquement carbonisés.
Dont on pourrit la vie sans se cacher.
Gouvernement de la division pour régner (les élections approchent petit à petit), des clivages, des discriminations créées et entretenues et qu'on fait monter comme un levain mauvais...
Une époque que l'histoire contemporaine, surtout à partir de ce jour noir (12 juillet 2021)-retiendra comme particulièrement noire.
Pût-elle se terminer en avril 2022 !
La nation française prise en otage, violentée par un chef irresponsable et cynique et inique («cyinique» ?) au dernier degré -soutien également, en plus du reste, à un certain ministre corrompu pourtant grand donneur de leçons ! - tient son destin entre ses mains.
Se rend-on compte que des gens d'appareil sans âme -avez-vous remarqué ? Ses yeux n'ont aucun regard, contrairement à un Chirac (qui certes n'était pas parfait) -comme Macron ont réussi à faire croire aux crédules irrécupérables, aux cerveaux manipulables comme on modèle de la simple plasticine, que «nation» est un mot honteux.
La nation, c'est l'âme; l'esprit d'un peuple.
Il méprise, stigmatise la nation ?
Cette nation répudiée, ce ne sont que les gens.
Seuls les «siens» comptent...
Rejet de la nation au profit de...la «start up nation» digitalisée et encensée, portée aux nues -et de ses triomphateurs !
Celle-là, la «start-up nation» -le contraire de la nation soumise à l'«enracinement» cher à Simone Weil -est portée au pinacle et bien entendu appliquée à la schlague.
La France et même Paris lui importe moins que Davos...
Dont il est un des meilleurs élèves, rappelons-le.
Et si on lit et si on écoute le patron de Davos, Klaus Schwab: on voit le tropisme appliqué, mis en place, effectif, malfaisant de ce gouvernement qui correspond à cette tendance lourde.
The Great Reset, La Grande Réinitialisation: c'est un livre crucial de Schwab.
On constate un criant déficit d'explications médiatiques pour un ouvrage-clé pour comprendre l'évolution impulsée à notre monde -la France ayant le malheur d'en subir une des pires versions -alors qu'une Merkel se distancie clairement et fermement de Macron.
The Great Reset est un mégaplan à l'échelle mondiale de démiurge génial sans doute mais effrayant et qui explique, et en toute clarté, comment réformer le monde, pour instaurer un immense changement universel: certes sous certains aspects moraux et positifs voire nécessaires (environnementaux, bien qu'on subodore le voeu pieux)...mais il y a tout le reste, glaçant.
Autre tendance de cet ordre, les banques (dont Rotschild pour laquelle il a travaillé) qui poussent à la fin de l'argent liquide...
Se rend-on compte du recul colossal de liberté que cela représente ?

Si certains s'obstinent à ne pas vouloir voir, à rester des aveugles volontaires stigmatisant les clairvoyants, c'est leur problème, c'est leur choix...
Ou bien leur conditionnement parfaitement réussi.
En souhaitant que de plus en plus de citoyennes et citoyens parviennent soit à lui échapper naturellement, au lavage de cerveau, à ce qu'on appelle très bien «la fabrique du consentement» soit par prise de conscience à s'en libérer;et à mettre au jour du coup une formidable énergie pour résister et faire évoluer les choses vers le haut plutôt que vers une débâcle insensée.
Tout cela n'ayant rien à voir avec des délires complotistes qu'adorent et mettent en avant (et parfois inventent, sans noms ni sources !) les tenants du nouvel ordre établi pour tenter de flinguer la crédibilité de ceux -et celles donc -qui résistent; cela par la technique grossière mais hélas trop efficace de l'amalgame.
Mâtiné parfois de mensonges éhontés -j'ai pu le constater noir sur blanc de temps à autre.
Manipulation, conditionnement sont des armes puissantes.
Mais pour traduire un dicton anglo-saxon bien explicite qui convient à quiconque reste attaché à la démocratie et à notre type de civilisation: «Ne me pissez pas sur la tête en prétendant que c'est de la pluie»...!
Chercher, constater, refuser les diktats à accepter parce que les autres le font, et puis tout,vraiment tout faire pour comprendre !
Et évidemment résister autant que faire se peut.
Une attitude citoyenne selon moi.
Non de consommateur captif, manipulé et vendant son âme au diable pour une protection qui collectivement est un horrible filet géant qui nous emprisonne.
Ou une toile d'araignée où se morfondent jusqu'à la fin les pauvres mouches impuissantes que nous sommes devenues.
Un mot de trois lettres en conclusion, comme les trois coups du théâtre qui inaugurent le spectacle vrai de la résistance humaniste et progressiste: NON.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Stella

18/07/2021 à 10:28

Tous les lecteurs du Monde font preuve d'un Mépris de Classe INFÂME !
Il faut le lire pour y croire .... mais ils sont comme celui qu'ils soutiennent aveuglément .... Sournois et Ignominieux .... Je ne sais pas si on a le droit de mettre des liens, alors je vous mets le titre de l'article :
"Près de 114 000 manifestants à travers la France contre le passe sanitaire et la vaccination"
Les commentaires des lecteurs (Tous Macronistes) sont EDIFIANTS : le MEPRIS de CLASSE poussé au MAXIMUM .... je n'aurais jamais cru qu'on puisse être aussi ABJECT ....

Stella

18/07/2021 à 10:42

Comme le dit Christophe Chirat sur Youtube :
Les policiers qui doivent contrôler les pass .... ne pourront PAS rentrer dans les restaurants puisqu'ils ne sont pas vaccinés !!!! La STUPIDITé de nos Dirigeants est ABYSSALE....
Allez écouter ce restaurateur ... il vous réconcilie avec l'Humanité !

NAUWELAERS

18/07/2021 à 14:42

STELLA...
Votre nom est STELLAIRE car...CINQ ÉTOILES pour vous qui faites circuler l'évidence que des foules d'abrutis n'ont pas vue (...dont un individu enfin éclairé qui signe ici-bas, en redescendant de la stratosphère des étoiles, à savoir...)
...CHRISTIAN NAUWELAERS qui vous dit merci et bon Dieu...DIFFUSEZ, DIFFUSEZ, DIFFUSEZ !
BINGO vous me faites mon dimanche voire ma semaine, Stella !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Stella

18/07/2021 à 10:32

J'ai "copié" votre commentaire (que j'adore) pour l'envoyer à mes contacts ....
"Les Nouveaux Intouchables" : c'est exactement ça !

NAUWELAERS

18/07/2021 à 14:45

Mais QUEL commentaire, Stella ?
Toujours préciser à qui on s'adresse, de grâce, sinon on n'entrave que pouic !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Stella

19/07/2021 à 09:23

Le 1er, Big daddy
J'avais mis mon msg juste au-dessous, mais ils l'ont mis n'importe où ...!!

Daniela Springhardt

21/07/2021 à 13:47

Bonjour,
Votre message m'a touché au plus profond de mon coeur . Je partage entièrement votre pensée. J'ai honte de ce discours, honte des mesures qui ont été prises. La France plongent dans la démence.
Je suis atterrée de voir à quel point le peuple français gobent ses mensonges.
Merci d'exister

Nadianne

15/07/2021 à 13:19

D'autant plus qu'y n'y a jamais grand monde dans une bibliothèque, les gens sont loin d'être au coude à coude. Quelques chats se promènent dans les rayons...

rez

15/07/2021 à 16:10

et oui, on est tolérants avec ce qui nous plaît et réacs avec le reste. Au nom de la culture merde les morts, les fragiles, la responsabilité sociale, tout.

pendant toute l’épidémie les bibliothèques se sont réjouit d'avoir contourné et détourné les mesures de prévention et on s'est torchés avec le principe de précaution.

utiliser la maigre fréquentation ou la précarité de son état pour demander des exceptions c'est de la démagogie pure, pour ne pas dire autre chose.

C'est bien beau de crier au ciel parce que les contraintes sanitaires s'appliquent, mais les bibliothèques n'ont RIEN FAIT pour honorer ces principes selon lesquelles on doit être exceptés de participer à l'effort national (que dis-je, de tout simplement ne pas contribuer à la propagation du virus).

Maigre fréquentation? faire de l'hors mur.

Plaisir de la lecture pour des gens n'ayant pas grande chose d'autre? faisons du portage au domicile.

Lieu d'accueil pour les gens précarisés? (celle ci est difficile mais on peut surement essayer des choses)...

Je sais que tout cela est un effort mais qui n'essaye rien... et soyons honnêtes, on peut bien essayer et faire plus. Je ne veux pas penser combien d'agents on été mis en ASA faute de pouvoir faire du télétravail... pendant qu'en Angleterre et ailleurs les bibliothécaires participaient à tenir des liens téléphoniques avec ses lecteurs pour repérer des personnes trop isolés ou empêchés et pouvoir les aides a trouver du soutien.

Nous, on dirait qu'on crie sur l'importance de nos biblios juste pour pouvoir continuer à faire ce petit peu de toujours, pendant que les gens continuent à mourir et les hôpitaux ne peuvent même pas dépister des cancers.

Dame Eléphante

04/08/2021 à 16:25

Faire plus... à moyens constants, évidemment.
Vous allez recruter et payer le personnel des bibliothèques?

P. G.

16/07/2021 à 11:07

Bonjour,
J'ai posté un commentaire qui allait dans votre sens, un peu plus développé, et qui respectait en tout point la "netiquette", mais j'ai été censuré. Où l'on voit les limites des grandes déclarations "libre accès, sans contrôle à l’entrée : une ouverture à tout un chacun, sans filtrage ni discrimination"...

OUI

18/07/2021 à 11:11

OUI : pas de pass sanitaire pour une épidémie dont le Taux de Mortalité est de 0,02 % ....
(chiffre du Dr Kierzek)

Cocambo

13/07/2021 à 23:27

La fréquentation des bibliothèques a chuté considérablement depuis plus d'un an...Instituer le passe sanitaire les acheverait... Et irait à l'encontre de leurs missions d'intégration de tous sans discrimination aucune

SamSam

19/07/2021 à 09:44

Idem pour les cinés, qui ne voient leur fréquentation reprendre. Macron, par contre, n'oublie pas de ne pas exiger des flics qu'ils soient vaccinés. Ni des restaux d'entreprise. Ce type est une sorte de compromis entre Gattaz et Ubu, avec un petit gène qui fait Fureur, quelque part.

NAUWELAERS

14/07/2021 à 00:04

MERCI à Nicolas Gary pour cet éclairage et ces infos et j'espère que ce cauchemar présent, qui s'amplifie dramatiquement tout à coup au coeur de l'été, finira par prendre fin...
Peut-être en avril prochain ?
J'ignore si on peut encore attendre quoi que ce soit d'un tel gouvernement.
Angela Merkel vient de préciser qu'il n'est pas question d'embrayer sur ce que la France fait ou commet en ce moment.
Plût au ciel que la Belgique ne tombât pas dans ces mêmes dérives -qui montrent la «fiabilité» de la parole présidentielle...
Un très triste 14 juillet.
J'ose encore y croire: le premier et le dernier du genre.
Et que l'esprit des Gaulois réfractaires, leur personnalité, leur vitalité cesse d'être comme anesthésiée...!
CHRISTIAN NAUWELAERS  Francophile encore mais il faut y croire et résister contre les effluves mauvais !

Arthurtenor

14/07/2021 à 09:10

Vous citez l’Allemagne en oubliant, bien sûr, de préciser que 66, 6 % , 46 millions, de gens sont vaccinés ( une dose au moins), la Belgique est juste derrière. La France est après la Slovénie. Et qu’en est-il des soignants ? Je crois que nos soucis ont aussi leur explication du côté des individualismes exacerbés, et de l’art de tout contester, tout le temps et d’avoir autant de " y a qu’à " que de commentateurs qui tous bien sûr savent ce qu’il faut faire. Et puis il y a ceux dont la seule motivation est de faire de la politique en dénigrant le gouvernement. Tout cela donne un débat bien médiocre.

SamSam

15/07/2021 à 15:07

65% de première dose en Allemagne, ça fait combien de vaccinés "complets" ?...
Macron, non content de contester toutes les volontés ds français, a "oublié" d'obliger les flics à se vacciner. Flics qui sont de plus en plus au contact avec les populations...Comme par hasard.
Il marche sur la liberté, il écrase pendant ce temps tous les droits et acquis des salariés, il amputent leurs filets sociaux, enrichi toujours les riches - fortune Arnault et congénères doublées sur la durée de la crise sanitaire - mais c'est ceux-là même qui sont les victimes que vous traitez de contestaire professionnels.

Stella

19/07/2021 à 09:42

Vous avez la "chance" d'être Belge ?
Enfin... la chance de ne pas être français surtout ....

Simone

14/07/2021 à 10:07

Pour moi, une bibliothèque, une médiathèque c'est avant tout un lieu de vie, qui appartient aux citoyennes et citoyens. Un endroit où personne ne vous regarde de travers parce que vous profitez seulement du calme des canapés moelleux sans rien acheter ni commander, un endroit pour s'extraire d'appartements ridiculement petits, un endroit pour se rafraîchir pendant les canicules quand votre logement est une véritable passoire énergétique, une endroit où où l'on révise ses examens, où l'on se donne rendez-vous entre amis. La médiathèque est avant tout un espace culturel et un espace qui appartient à toutes et tous ! Avec ou sans carte, vous pouvez y rentrer, pauvre ou riche, ses portes vous sont ouvertes pour lire ou ne pas lire, emprunter ou ne pas emprunter et c'est cette dimension là qui est en train de disparaître, repoussant, comme tout autre espace public, encore un peu plus les gens chez eux, enfermés, individualisés, sans contacts.

SamSam

14/07/2021 à 13:09

On navigue entre fascisme - imposer une mesure que le plus grand nombre refusait, et/ou ne pratiquait pas, avant que ne vienne le premier sondage téléguidé pr les officines de MSP - messages stastistiques propagandistes - qui alléguait que tt d'un coup on passait de 30% ds fçais pr la vaccination à 51% - et la plus grande contradiction. Les personnels n'auront pas obligation de vaccination vérif par le Pass, mais les visiteurs oui. On accepte l'ennemi intérieur - contrairement à la grande directive de la DCRI - mais pas l'ennemi extérieur.

Et n'oubliez pas le pass accepté, tout Passera. A commencer par la vaccination obligatoire, pr en finir avec ls refuzniks qui auront cessé de bouffer au restau, de prendre des vacances en camping, de prendre l'avion, de se rendre dans les institutions - CAF, Sécu, AllocFam, BIBs, Musées, Banques, Poste... Viendront ensuite les drones en permanence, la reconnaissance faciale générale, la visibilité totale sur le Net et ailleurs. Un monde de coercition généralisée qui empêchera à tout jamais le retour d'un pouvoir citoyen. Ne serait-ce que parce que la prison anesthésie et donne une fausse sécurité à laquelle les gens adhèreront, au moins par fatigue d'un monde de plus en plus précaire grace aux amis vampire de Sa Katastrophe Elyséenne.

rez

15/07/2021 à 16:12

votre orthographe me rappelle une cheffe de service d'une collectivité du 94 qui a mis 10 mois a apprendre a mettre son masque.

votre connaissance du concept de fascisme me rappelle les gamins des lycées en ZEP

votre argumentaire, le fake-documentaire sur le covid comme arme de contrôle reptilien.

SamSam

16/07/2021 à 19:13

Merci Raz, un peu d'humour, ça fait du bien...

NAUWELAERS

16/07/2021 à 21:30

Rez,
Vous évoquez l'orthographe...
Il faut une capitale initiale en début de phrase.
C'est: «...qui a mis dix mois à apprendre...», pas: «a apprendre».
Les descriptions de ce que le tyran a annoncé le 12 juillet, prédites plus tôt, étaient qualifiées de complotistes.
La réalité a rejoint la fiction la plus glauque qui se concrétise...
Que les gens se réveillent et que la colère monte (pas la viloence, attention), jusqu'à une heureuse conclusion aux prochaines élections !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Stella

18/07/2021 à 10:56

Ils nous obligeront à avoir "le pass sanitaire" pour voter... ses sagouins !

Sallaberry

14/07/2021 à 16:52

Ce serait insupportable d avoir besoin d un pass sanitaire,pour emprunter ou rendre des documents,je m insurgé contre l application d une telle mesure...

rez

15/07/2021 à 16:14

vous n'avez rien à craindre, ça se voit.

par contre, tout être humain né en France est obligé actuellement à recevoir au moins 11 vaccins. Ne pas le faire peut foutre ses parents en taule et indigne a n'importe qui ayant plus de 5 de QI...


Dame Eléphant

04/08/2021 à 16:30

Bonjour,

On peut être favorable à l'obligation vaccinale et contre le pass sanitaire

Jy2m

14/07/2021 à 21:30

Moi ce que je ne pardonnerai jamais à Macron, ce n’est pas d’avoir rendu la vaccination obligatoire mais de l’avoir fait, par lâcheté, par un moyen détourné (le pass sanitaire).

lily

15/07/2021 à 11:22

On parle d'une future dictature ! D'un monde ou tout est contrôlé ! On fera de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner ou contre toutes ces mesures, des marginaux !
Vous vous souvenez de l'époque ou l'église avait le pouvoir au moyen âge ? On convertissait les protestants au christianisme etc. S'il refusait c'était la mort !
Je pense que nous sommes revenu entre autre au même ... Vaccin ou Mort de la société ! Rejeté, marginalisé, écarté, pestiféré, exclu, harcelé, obligé, suivre, tous ces termes seront malheureusement attitré a ceux qui sont contre ca ! C'est triste ! liberté égalité et possédé !

SamSam

15/07/2021 à 15:01

Tout à fait, comme toutes les dictatures en émergence, celle-ci est passéiste, violente, sourde et méprisante envers toute contestation.

Stella

18/07/2021 à 11:04

Oui ...allez lire les commentaires des lecteurs du Monde ...Tous MACRONISTES jusqu'au bout des ongles ... Ils sont ABJECTS !
Je ne sais pas si on peut mettre des liens, donc je vous mets le titre de l'article :
"Près de 114 000 manifestants à travers la France contre le passe sanitaire et la vaccination"

SamSam

19/07/2021 à 09:36

Oui, Stella, cette engeance rappelle la prime engeance politico-patronale qui appelél'Allemagne nazie, qui fait des affaires avec l'IG-Farben, qui a mené la chasse au juif, aujourd'hui l'arabe. Ils festoient en douce, en remettant une couche de barbelé. Comme leurs répugnants ancêtres de chair ou spirituels, ils ont cette façon abjecte d'appeler l'horreur sur les autres, les "dégénérés" - juifs et communistes, aujourd'hui Gilets Jaunes et non-vaccinés, pour l'Argent, dans leurs poches. Ils ont le décret rémunéré, la Haine tarifée.
Ce qu'ils appellent "sanitaire", c'est le fascisme avec caducée. Un enfermement permanent, une mise sous bracelets multiples, une laisse mentale, la création du Kamp France. Tous les bonniments du Bateleur n'est qu'un prétexte. Ils savent bien que cette "pandémie" d'opérette touche 0,2% de la population.
D'ailleurs Macron continue contre toute l'ELEMENTAIRE LOGIQUE de ses appels à la guerre - pour la patrie en danger aurait dit la "victime d'un mauvais procès", Pétain - à fermer les lieux, les postes de ceux qu'il a (contraint et forcé) célébré comme les "héros" sur le "front" COVID, à écraser tout ce qui service de santé pour les plus démunis.

NAUWELAERS

15/07/2021 à 18:13

Réponse à Lily et d'autres...
Gravissime ce qui se passe.
Le lundi 12, nous risquons un changement radical de civilisation pour en arriver progressivement à une société orwellienne de surveillance généralisée à la chinoise, où effectivement les actes les plus simples de la vie quotidiennes comme ntrer dans un restaurant ou voyager dans un TGV -en attendant de l'étendre aux autres moyens de transport ? -nécessitera la présentation de ce passe sanitaire.
Et l'obligation vaccinale, que le président avait exclue avec force, est bel et bien imposée par la bande -et directement aux soignants (avec les circonstances spécifiques évidentes -risques de maladies nosocomiales pour les patients...Ce n'est pas simple).
J'espère un sursaut même si une majorité ne semble pas (encore ?) hostile hélas à ces nouvelles dispositions qui donnent froid dans le dos aux amoureux de la démocratie.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

15/07/2021 à 20:02

Lily,
Pour qui pense que vous exagérez: ce jeudi 15 juillet aux infos de 19 heures sur RTL (radio), on parle de salariés (je n'ai pas bien compris lesquels mais bel et bien en France) qui se font vacciner «par peur d'être licenciés» !
Tout cela devient absolument intolérable et ceux qui prédisaient cela dans un passé récent, moqués, nargués, méprisés etc. avaient hélas raison: la preuve !
Je ne suis ni complotiste ni extrémiste (droite ou gauche) mais j'ai des yeux pour voir.
Et je prétends que notre démocratie est en train de crever la gueule ouverte !
J'espère des actions en justice crédibles, notamment contre la vaccination obligatoire, en opposition au code Nuremberg et à la loi Kouchner (un autre parjure qui plaide pour la vaccination obligatoire).
Cette atmosphère devient irrespirable...
CHRISTIAN NAUWELAERS

tulipe Violette

16/07/2021 à 09:56

Malheureusement, POUR
Oui, les gens ne respectent pas les règles sanitaires et s'en foutent de la santé d'autrui !!!
Les gens qui fréquentent et qui y travaillent ont le droit d'être protégés ! NON?
On ne parle pas de grippe, non. On parle d'un virus mutant qui certes ne tuent pas beaucoup ( heureusement) mais qui reste méconnu!!!
On est où là pour se donner le luxe de refuser !
Y a engagement Oui mais y aussi réalité !

P. G.

16/07/2021 à 10:30

C'est pas la vaccination obligatoire qui est discutable au stade où nous en sommes de décès et de souffrances évitables, ce sont les modalités après 18 mois d'une politique sanitaire inepte. Le gouvernement, comme d'habitude, se refuse à écouter les projections scientifiques puis prend des décisions tout à trac, contradictoires, psychologiquement bien plus usantes que des mesures fortes mais cohérentes avec des résultats patents et durables.
A l'été 2020, nous avons perdu tout le bénéfice du confinement strict. En 2021, le président fait l'inverse en prenant des mesures draconiennes en plein été, quelques semaines après un relâchement généralisé... Mettant au pied du mur des millions de Français durant leur nécessaire repos estival, dont tous ne sont pas, loin de là, des réfractaires au vaccin mais des simples gens composant avec les contingences de la vie et aussi la relative disponibilité des plateformes sanitaires. Dans certaines zones, il n'y pas de RV le week-end et il aura fallu attendre trop longtemps avant que l'on puisse bénéficier d'une autorisation d'absence pour aller se faire vacciner durant ses heures de travail. Concernant les services publics, pourquoi ne pas avoir déployé depuis des mois des procédures spécifiques de vaccination des agents, y compris sur place dans les services particulièrement importants en personnel ?
E. Macron aurait dû annoncer ces mesures il y a des mois, avec un échéancier avant l'été et le relâchement, justement. Quant à la demande de pass dans les bibliothèques, si elle reste à organiser, il faut arrêter avec la démagogie et les formules faciles qu'on ressert systématiquement quel que soit le problème, type "une ouverture à tout un chacun, sans filtrage ni discrimination". Le principe de réalité, vous connaissez, plutôt que la glose ? Les ficelles sont vraiment grosses. Vous feriez mieux d'imaginer des alternatives pour les gens qui pour X raisons ne remplissent pas les conditions, parallèlement à un processus de filtrage qui est on ne peut plus rationnel. C'est trop demander ?

rez

16/07/2021 à 12:09

parler du contrôle social? ben, c'est un autre sujet.

Par contre c'est ironique qu'on sorte ce genre d'anêries quand il s'agit de porter un masque et pas quand on parle de casser le droit à la retraite, le droit de contrôler la police, le droit de manifester, le droit de dénoncer la nourriture toxique, et j'en passe...

Ironique car l'un des missions des bibliothèques c'est justement d'aider aux citoyens a developper son esprit critique.

On revient aux droits sociaux du XIXème siècle et on a une police niveau Ouganda (selon l'ONU) mais un petit masque et plim on est tous des résistants!

NAUWELAERS

16/07/2021 à 20:27

nez,
Tout est lié et vous avez tort d'imposer ces oppositions artificielles !
Qui refuse le masque partout n'est pas prêt à accepter une réforme des retraites iniques.
Arrêtez de nous faire accroire à des clivages inexistants, merci.
Sans devenir un-complotiste-d'extrême-droite, n'en déplaise aux imbéciles et aux manipulateurs.
CHRISTIAN NAUWELAERS

SamSam

16/07/2021 à 12:34

"Détail" comme dirait l'autre...
Les hypers exigeront aussi, à partir du 21, dans 5 jrs, le pass. Sans vouloir souligner le fait que ces canailles marchandes se sont gavés avec la crise, n'ont pas embauché, n'ont pas augmenté , ont fourni avec un grand retard des masques même pas FFP2 aux salariés, ont vendu ces mêmes masques aux clients, alors que là aussi, un consensus à la fois sanitaire et moral se dégageait pour les masques gratuits.
Le fait est que dans 5 jours, ceux qui sont les plus démunis, qui vont à l'hyper, parce que c'est le moins cher, ne pourront même plus manger.
Je suis certain que le Daladier d'aujourd'hui n'y avait même pas pensé.

NAUWELAERS

16/07/2021 à 20:32

SamSam...
Le diable se cache (enfin si on veut ?) dans les soi-disant détails !
En avril (2022), ne te découvre pas d'un fil...
En espérant un ex-gouvernement et un ex-tyranneau tout nus, dehors, regardant une France qui recommence à vivre !
Loin de ces poisons violents.
On doit y croire et le vouloir très fort.
CHRISTIAN NAUWELAERS

SamSam

17/07/2021 à 08:59

Christian - Mauwaelers -, la pétition passe le million de signatures...Des manifs dans tous le pays. Et la puanteur des hommes de main du Monarque se révèle (cf Dupont-Moretti qui profite de son poste pour régler ses comptes, et srt "oublie" de déclarer 300000€ - c'est dire combien il pété de thune, ce petit brun gde gueule...). Leur motiviation est la plus basse : l'argent. Aucune dignité, aucun sens du service public, la lâcheté en bannière, le mensonge comme règle, la violence comme méthode et le fascisme comme but.

NAUWELAERS

17/07/2021 à 19:09

J'ai pourtant toujours cru que Macron était une réincarnation du Général, en beaucoup mieux...!
Mais votre message vient de dissiper mes illusions...(!)
CHRISTIAN NAUWELAERS

SamSam

18/07/2021 à 11:05

Je vous avouerai que je ne me souviens plus du grade exact de Paul Aussaresses...

Pass si simple

16/07/2021 à 16:39

En l'état actuel du fonctionnement des bibliothèques, cette mesure parait surtout complétement irréaliste ! En tout cas si quelqu’un au Gouvernement peut répondre à ces interrogations ci dessus ce serait pas mal.
http://daccgtculture.over-blog.com/2021/07/les-bibliotheques-devront-elles-se-soumettre-au-passe-sanitaire-pour-accueillir-le-public.html

macshane

18/07/2021 à 22:46

Ce qui est très interessant, c'est qu'on ne pourra pas aller à la bibliothèque sans pass sanitaire, mais notez bien que si ladite bibli a une cantine ou un restaurant (d'entreprise), eh, ben, pas de souci. Je vous invite à regarder les accords réalisés avec le Ministère du Travail, PAS de pass sanitaire réclamé pour les cantines ou restaurant d'entreprise.

Arthurtenor

19/07/2021 à 21:51

J'aimerais tant passer à autre chose... Donc, je viens d'avoir le cœur serré par une vidéo diffusée ce soir aux infos. Et j'ai pensé à ceux qui hurlent à la dictature sanitaire et racontent à qui veut l'entendre que le vaccin serait une poudre de perlimpinpin. Et j'ai envie de leur dire, allez donc raconter cela à ce Tunisien. Allez lui expliquer qu'ici en France, des tas de gens ne veulent pas entendre parler de vaccination ni de contraintes sociales, allant même jusqu'à porter l'étoile jaune comme au pire temps de la folie humaine. Allez dire à cet homme qu'il a beaucoup de chance de vivre en Tunisie où les gens ne peuvent pas se faire vacciner comme nous, et qu'on ne les embête pas avec des mesures " liberticides " de lutte contre la mort et la maladie. Allez-y, allez au bout de votre logique que personnellement je trouve mortifère et indigne d'un être humain responsable. Et je leur dit, sinon, taisez-vous. Par pitié, au nom de la dignité humaine, ne dites plus rien et restez chez vous, nous nous occupons du reste.
https://www.youtube.com/watch?v=re46bUTLtrQ&;feature=youtu.be

CHRISTIAN NAUWELAERS

19/07/2021 à 23:54

Arthurtenor,
C'est non.
Non et encore non.
Ce lundi 19 est le Freedom Day en Angleterre !
Faux et archifaux que les mesures scandaleuses et indignes de ce gouvernement soient les seules possibles pour s'en sortir.
Dictature de l'émotion pour tout faire passer...
Vaccinolâtrie, dogme totalitaire niant toute notion de traitement et prévention.
Société profondément divisée...
Clivages, hostilités, haine qui monte...
Stigmatisation organisée et avouée cyniquement au plus haut sommet de l'État, qui devient fou.
Masques à l'extérieur, enfin déclarés inutiles il y a si peu de temps, tout à coup rétablis dans certains coins de France pour faire croire qu'on agit !
Des masques à l'extérieur, Kafka n'y aurait pas penser !
On croit vivre un cauchemar éveillé, mais non, c'est la France dont le prince est un enfant immature et ayant perdu toute mesure.
Société rendue invivable par des autorités toxiques.
Président parjure, parole publique rendue sans valeur.
Démocratie attaquée, mutilée.
Des policiers non vaccinés, sans passe sanitaire, pourront pousser à la fermeture des restaurants et bars récalcitrants...déjà martyrisés par des mois de fermeture interminable !
On peut s'entasser dans les métros et RER et magasins sans passe sanitaire mais TGV interdits, malgré la ventilation, les masques obligatoires !
Les vaccinés qui donc ne croient même pas à la protection qu'ils ont acquise par les deux piqûres...
Les syndicats de pompiers sont tous contre la vaccination obligatoire.
Je conteste votre point de vue, vous tombez dans le panneau.
Non à la scientocratie qui oublie tout ce qui donne son prix à la vie...
Non à une France qui sombre dans une civilisation épouvantable et orwellienne, de surveillance généralisée, à la chinoise.
Non à la dignité humaine foulée aux pieds «pour notre bien» qui fait tant de mal.
Ni complotiste, ni d'extrême ceci ou cela.
Citoyen attaché infiniment à notre mode de vie.
Honte aux bas de plafond qui osent parler de «nos petites libertés»: le petit-fils de résistant que je suis ne peut que leur clamer sa révolte.
CHRISTIAN NAUWELAERS

macshane

20/07/2021 à 01:00

Que de jolis amalgames.

Etre contre le vaccin ne signifie pas dire qu’on pense que c’est de la poudre de perlinpinpin. Au contraire d’ailleurs.

Etre contre une obligation (qui ne dit pas son nom) du vaccin c’est ni plus ni moins qu’être pour le consentement éclairé du patient. Désolé d’être en démocratie.

Quant à l’étoile jaune, ce n’est pas parce qu’un ou deux imbéciles l’ont affiché (relayé avec force par les médias) que toutes les personnes sceptiques à l’encontre du vaccin (ARNm en particulier) sont raccord avec ça.

Vous auriez aussi dû mettre un youtube du petit somalien qui fait des kilomètres pour aller chercher de l’eau. Pensez-y, svp, quand vous tirerez la chasse après avoir mangé le riz que ne peut même pas se faire cuire le Syrien sous les bombes.

Pour en revenir au vaccin, vous avez entendu parler du bénéfice-risque. Peut-être qu’en Tunisie le choix est vite fait, je ne sais pas.
Bon, en tout cas, je vous invite à participer aux cancerton pour la Tunisie puisque le cancer tue 105 000 personnes chez eux chaque année (vs 17 000 du COVID, ah, et combien qui avait un cancer dans ces 17 000 ? Vous avez les données croisées ?)

Pour en revenir à notre petite partie franchouillarde égoïste selon vous, moi, je dis : pourquoi irais-je injecter un vaccin experimental dans mon sang et celui mes enfants alors qu’ils n’encourent aucun risque ?

Je ne fais aucun prosélitisme anti-vaccin, je suis vacciné DT Polio, etc., je dis juste que ces vaccins covid ont été mis sur le marché en début de phase 3, une phase qui sert normalement à tester l'efficacité et les effets secondaires, pour déterminer les contres indications, sur quelques dizaines de milliers de VOLONTAIRES maximum, pendant 2 à 10 ans.
La mise sur le marché —c’est dans la bonne pratique pharma—, à la fin de tout ça, en phase 4, avec une suite de pharmacovigilance pour évaluer les effets sur de très grandes populations. Fin de la phase 3 pour moderna : 27 oct 2022, Pfizer : 02 mai 2023

On n’est pas encore à la fin de la phase 3, merci de respecter que MOI, je veuille attendre jusque là. Les autres font ce qu’ils veulent en connaissance de cause et, oui, vaccinons les plus faibles, bénéfices-risques machin tout ça.

Imposer (parce qu’on en est là, hein) un produit experimental JAMAIS utilisé sur l’être humain (hors oncologie, mais pas le meme nombre, benefice risque, et ce ne sont pas des maladies infectieuses, mécanisme différents) à une telle échelle et se rendre compte après coup des effets secondaires qui doivent être déterminés et évalués avant, est inacceptable. De par ce fait, la balance bénéfice risque de chacun devrait pouvoir être déterminé au cas par cas. Le vaccin ne devrait pas être imposé formellement ou par la pression psychologique induite par ces mesures.

Quand aux moins de 20 ans, vu qu’ils n’ont rien, mais alors rien de chez rien à craindre, pour moi, le principe de précaution prévaut avant toute autre considération. Après tout, si le vaccin est efficace, les personnes vaccinées n’ont rien à craindre. Oups, le vaccin n’est pas efficace, ah, si, il ouvre les portes des restaurants tout seul.
Et ne me parlez pas de contagiosité, regardez les chiffres UK qui sont tombés aujourd’hui : 60% des personnes qui sont à l’hopital actuellement ont reçu 2 injections.

Laissez la Tunisie où elle est, et s’il vous prend l’âme humanitaire, allez-y, mais, moi, merci de me laisser LIBRE de choisir tant qu’on ne m’aura pas prouvé l’innocuité du vaccin ou laissé la possibilité de m’injecter le vaccin de Sanofy (en décembre), construit sur une base identique au vaccin contre la grippe, testé et éprouvé (20 ans avant sa mise sur le marché).

NAUWELAERS

20/07/2021 à 18:34

Macshane,
D'accord avec vous !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Liberté

20/07/2021 à 09:56

Ce flicage va à l'encontre de notre philosophie : nous ne pouvons discriminer une personne selon une particularité. Qu'on arrête de nous parler de la santé de tous puisque depuis mai 2020 nous sommes ouverts, nous avons jamais été cités, nous avons travaillé tout de même alors qu'il y avait la deuxième et la troisième vague. Aujourd'hui on vient nous parler de sauver la vie d’autrui par un vaccin ? Déjà les Astra et Johnsson sont très dangereux pour les plus jeunes quand est-il du reste ? Si une personne souhaite se vacciner, libre à elle, si une personne ne souhaite pas, libre à elle. A ecouter les " informations " la personne vaccinée à moins de risque, la personne non vacciné plus de risque. On s'arrête là. Enfin, le principe même du passe sanitaire nous entrainera de force dans un modèle chinois : aujourd'hui l'excuse sanitaire permet de casser l'opposition mais demain quand sera-il ? Dans le fonds, les gens sont soumis à une pression morale inédite ... pour un acte médicale ! J'ai honte de mes institutions et de la bibliothèque si cette dernière se plie à ces règles.

L'histoire devrait nous enseigner que certaines choses ne sont pas acceptables, visiblement on a la mémoire courte.

Bibliothèque déclusive.

20/07/2021 à 17:35

On pose souvent la question de comment il a été possible dans le passé de faire " ça " ou " ça " ... nous avons la réponse aujourd'hui dans son déroulé. Le gouvernement a raison sur toute la ligne, les opposants sont tous des idiots, complotistes anti 5G antivax ect on casse les raisonnements par une étiquette tel un melon sur un étalage. Voilà où nous en sommes aujourd'hui en 2021 ...

Pour ce qui est de sauver la vie de nos lecteurs, si ces derniers sont vaccinés, à en croire les grands penseurs du gouvernement ils n'auront pas de forme grave + ne la transmet pas. Les autres, risque et péril ? Je pense que ceux et celles qui ne sont pas fait vaccinés prennent le risque. J'entends qu'on les prennent pas en charge dans ce cas : pas de soucis, dans ce cas il faudra rendre l'argent des contributions à l'achat des vaccins à chacun. On veut faire la société à deux vitesses ? Faisons la, on va commencer a arrêter de payer nos impôts puisque nous n'avons plus les mêmes devoirs ni les mêmes droits !

Lors des épisodes de Grippe, personne ne se faisait vacciner. Aucun débat.

On nous parle d'une explosion des cas, du jour au lendemain il faut absolument croire le gouvernement. Fort heureusement, la population dans sa très grande majorité a survécu aux vagues 1 , 2 et 3 . Si la moitié de la population françaises serait morte du covid19 je pense qu'il y aurait jamais eu un tel débat sur la vaccination : on aurait TOUS été le faire sauf 2 ou 3 ...

Lorsque on va au contact des blouses blanches dans la rue (en manif) elles nous disent qu'elles ont pas plus de cas de covid que ça, rien de fou ... des unités covid ferment même. Bien sûr il faut croire le stagiaire Attal qui s'y connait mieux que tout le monde.

Sur le rôle fondamental des bibliothèques : c'est une honte. Dois-je vous l'expliquer ?
Je me rappelle les belles formations à la BNF " biiiiibliothèque pour tousssss " ... un décret et tout cela vole en éclat. On force à la vaccination ... ET SI dans les années a venir nous observons des effets secondaires graves (ou moins graves) qu'allons nous dire ? Avons nous, nous bibliothécaire, le recul pour affirmer ou non que les vaccins sont surs ?

Pour nuancer les scandales de BigPharma il suffit d'aller en 920 récit de vie, ou en 300 / 500 ... même au rayon BD. Il y a des tonnes de livre qui dénonce le lobby pharma et ce qu'ils font ... et nous devons absolument avoir confiance ? Au lieu de pointer du doigt les gens qui refusent le passe sanitaire et/ou la vaccination obligatoire, pourquoi ne regardons pas POURQUOI ces gens sont méfiants ?

Quelle honte.

Luttons contre la fracture numérique et sociale, lieu de vie, 3eme lieu, inclusif .... avec l'excuse du sanitaire de toute façon tout est bon a faire. Il me semble que le coup de pression inédit a porté ses fruits, on peut arrêter là ? Sympa l'expérience de Milgram 2 . 0

Le covid a déjà mis une grosse claque aux bibliothèques, nous avons BEAUCOUP moins de monde, voici le revers ... et quand les élus vont voir que ce lieu de " vie " pour " tous " n'est plus fréquenté , ils casseront les budgets. D'autant plus que les villes cherchent de l'argent, car macron, notre sauveur à tous, à enlever la taxe d'habitation, source de financement des villes ... enfin de compte les services publics vont s'écrouler et fermer.

Les pauvres plus pauvres, de toute façon venant d'une " personne " disant : les gens qui ne sont rien ... les suiveurs et ceux et celles qui ne se prononcent pas, votre silence est égal à l'acceptation de ces mesures liberticides. L'histoire nous donnera raison, et comme le vent tourne, vous ferez tous pareil. On sera à qui se référer dans le futur proche.

Bibliothèque déclusive.

20/07/2021 à 17:35

On pose souvent la question de comment il a été possible dans le passé de faire " ça " ou " ça " ... nous avons la réponse aujourd'hui dans son déroulé. Le gouvernement a raison sur toute la ligne, les opposants sont tous des idiots, complotistes anti 5G antivax ect on casse les raisonnements par une étiquette tel un melon sur un étalage. Voilà où nous en sommes aujourd'hui en 2021 ...

Pour ce qui est de sauver la vie de nos lecteurs, si ces derniers sont vaccinés, à en croire les grands penseurs du gouvernement ils n'auront pas de forme grave + ne la transmet pas. Les autres, risque et péril ? Je pense que ceux et celles qui ne sont pas fait vaccinés prennent le risque. J'entends qu'on les prennent pas en charge dans ce cas : pas de soucis, dans ce cas il faudra rendre l'argent des contributions à l'achat des vaccins à chacun. On veut faire la société à deux vitesses ? Faisons la, on va commencer a arrêter de payer nos impôts puisque nous n'avons plus les mêmes devoirs ni les mêmes droits !

Lors des épisodes de Grippe, personne ne se faisait vacciner. Aucun débat.

On nous parle d'une explosion des cas, du jour au lendemain il faut absolument croire le gouvernement. Fort heureusement, la population dans sa très grande majorité a survécu aux vagues 1 , 2 et 3 . Si la moitié de la population françaises serait morte du covid19 je pense qu'il y aurait jamais eu un tel débat sur la vaccination : on aurait TOUS été le faire sauf 2 ou 3 ...

Lorsque on va au contact des blouses blanches dans la rue (en manif) elles nous disent qu'elles ont pas plus de cas de covid que ça, rien de fou ... des unités covid ferment même. Bien sûr il faut croire le stagiaire Attal qui s'y connait mieux que tout le monde.

Sur le rôle fondamental des bibliothèques : c'est une honte. Dois-je vous l'expliquer ?
Je me rappelle les belles formations à la BNF " biiiiibliothèque pour tousssss " ... un décret et tout cela vole en éclat. On force à la vaccination ... ET SI dans les années a venir nous observons des effets secondaires graves (ou moins graves) qu'allons nous dire ? Avons nous, nous bibliothécaire, le recul pour affirmer ou non que les vaccins sont surs ?

Pour nuancer les scandales de BigPharma il suffit d'aller en 920 récit de vie, ou en 300 / 500 ... même au rayon BD. Il y a des tonnes de livre qui dénonce le lobby pharma et ce qu'ils font ... et nous devons absolument avoir confiance ? Au lieu de pointer du doigt les gens qui refusent le passe sanitaire et/ou la vaccination obligatoire, pourquoi ne regardons pas POURQUOI ces gens sont méfiants ?

Quelle honte.

Luttons contre la fracture numérique et sociale, lieu de vie, 3eme lieu, inclusif .... avec l'excuse du sanitaire de toute façon tout est bon a faire. Il me semble que le coup de pression inédit a porté ses fruits, on peut arrêter là ? Sympa l'expérience de Milgram 2 . 0

Le covid a déjà mis une grosse claque aux bibliothèques, nous avons BEAUCOUP moins de monde, voici le revers ... et quand les élus vont voir que ce lieu de " vie " pour " tous " n'est plus fréquenté , ils casseront les budgets. D'autant plus que les villes cherchent de l'argent, car macron, notre sauveur à tous, à enlever la taxe d'habitation, source de financement des villes ... enfin de compte les services publics vont s'écrouler et fermer.

Les pauvres plus pauvres, de toute façon venant d'une " personne " disant : les gens qui ne sont rien ... les suiveurs et ceux et celles qui ne se prononcent pas, votre silence est égal à l'acceptation de ces mesures liberticides. L'histoire nous donnera raison, et comme le vent tourne, vous ferez tous pareil. On sera à qui se référer dans le futur proche.

SamSam

20/09/2021 à 17:24

Il faut le dire, et vous le dites bien.
Pour ce qui est des suiveurs, des qui obéissent avant de réfléchir, c'est malheureusement le grand nombre. Ca date pas d'hier. Ma mère me disait déjà que tout le monde avait la photo de Pétain à la maison...
Un truc qui pourrait changer la donne si l'info n'était pas cadenassée, sinon retournée par les chaines en continu, c'est le caractère infectieux des vaccinés, c'est la perte d'efficacité des vaccins, leur caractère contaminant bien plus fort que celui des malades initiaux, et surtout le nombre de "dégats collatéraux" et morts que la thérapie génique provoque (voir les stats de l'EUDRA).

Ce qui n'empêche le commis de Macron, Veran de s'obstiner contre toute raison avec son Pass et ses thérapies fatales. Un résumé (avec sources) dans cet article : https://arnauddebrienne.wordpress.com/2021/09/01/echec-flagrant-de-la-vaccination-mais-veran-sobstine/
Vivement la vaccination des ados et des enfants, hein...Et pourquoi pas les bébés...

AMAzigh

29/07/2021 à 16:00

A l'entrée de la médiathèque d'ALES, le pass sanitaire est exigé, sinon demi-tour, alors que certains
personnels ne l'ont pas.
Rendez vous au 30 août, date butoire !

rez

30/07/2021 à 15:50

l'ABF comme d'habitude proteste tièdement, ne soutient AUCUN agent/structure qui souhaiterait être conséquent ou lever la voix et surtout ne propose merde. Jamais.

Allez bosser un peu et finissez avec vos communiqués hypocrites.

Autant baisser les bras et voter CFDT, cela ne changerait rien pour eux

Dame Eléphant

04/08/2021 à 16:35

L'ABF n'est pas un syndicat.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le pass sanitaire, générateur de conflits dans les bibliothèques

Pour apporter de l'eau au moulin des revendications, ou simplement prendre le pouls de la profession, l'Association des bibliothécaires de France (ABF) livre les résultats d'un sondage sur le pass sanitaire dans les bibliothèques. Ce dernier a été mené entre le 15 septembre et le 2 octobre dernier. Près de 3000 participants détaillent les difficultés rencontrées dans les établissements de lecture publique.

19/10/2021, 12:34

ActuaLitté

Québec : fréquentation des bibliothèques en hausse

Les bibliothèques du Québec ont connu une nouvelle hausse d’usagers inscrits en 2019. Les dernières statistiques indiquent une augmentation de 2,6 %, à 2,77 millions d’abonnés. Pour autant, les prêts affichent un léger recul de 0,7 % — à l’exception des livres numériques, qui passent de 2,31 à 2,6 millions de documents. Quant au livre audio, la tendance est la même.

15/10/2021, 15:25

ActuaLitté

Vers une prolongation du pass sanitaire dans les bibliothèques

Ce 13 octobre, une partie de la profession se mobilisait au niveau national pour la deuxième fois. De son côté, le gouvernement a présenté en Conseil des ministres un projet de loi visant à prolonger le régime de gestion de la sortie de crise sanitaire. Diverses dispositions sont prolongées jusqu'au 31 juillet 2022, date de la caducité du cadre juridique de l’état d’urgence sanitaire.

14/10/2021, 12:33

ActuaLitté

Dans les bibliothèques, “un respect des personnes et un respect des savoirs”

Ouvrir plus, ouvrir mieux, évolution des métiers... Les bibliothèques sont traversées depuis plusieurs années par des questionnements sur leur transformation. Joëlle Le Marec, professeure des universités en sciences de l'information et de la communication au CELSA, et directrice du GRIPIC, le laboratoire de recherche en sciences de l'information et de la communication, s'interroge au contraire sur certaines constantes, dans un nouveau livre, Essai sur la bibliothèque — Volonté de savoir et monde commun, publié aux Presses de l'Enssib.

12/10/2021, 15:59

ActuaLitté

États-Unis : des bibliothécaires au tribunal pour des livres “obscènes” ?

Aux États-Unis, les bibliothécaires de Gillette, siège du comté de Campbell dans le Wyoming (nord-ouest du pays), s'inquiètent d'une plainte déposée à l'encontre de l'établissement. La procédure judiciaire porte sur plusieurs ouvrages des collections, qualifiés d'« obscènes » par des habitants – doléances secondées par la pasteure locale...

11/10/2021, 12:05

ActuaLitté

Ebook : la colère des bibliothèques universitaires britanniques

Le marché actuel de l’édition semble ne laisser aucune place aux bibliothèques. De plus en plus exclues en termes de fournitures de livres et de manuels électroniques, elles peinent à assurer aux étudiants — et plus largement, à leurs utilisateurs — un accès aux ressources numériques. Face à cette inégalité d’accès, une lettre ouverte a été lancée par de nombreux organismes et de groupes sectoriels, appelant à encadrer le marché de l’ebook.

09/10/2021, 17:43

ActuaLitté

Bibliothèques : le 13 octobre, nouvelle mobilisation nationale contre le pass sanitaire

Depuis plusieurs mois, l'entrée dans les bibliothèques territoriales s'effectue à condition de présenter un pass sanitaire valide : une obligation vivement critiquée par la profession, qui y voit une rupture nette avec la politique d'accueil au cœur des établissements de lecture publique. Le 1er octobre dernier, une première journée de mobilisation avait vu un grand nombre de bibliothèques fermées : la fédération SUD Collectivités territoriales et le syndicat SUD Culture et Médias Solidaires proposent de remettre ça, le 13 octobre prochain.

08/10/2021, 15:49

ActuaLitté

Les députés adoptent à l'unanimité la “Loi bibliothèques”

En séance publique, ce mercredi 6 octobre, les députés ont discuté de la proposition de loi relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique, adoptée par le Sénat en juin dernier. Recevant un large consensus, elle a été adoptée et légèrement amendée, pour notamment aborder la question de l'accessibilité des collections.

06/10/2021, 18:19

ActuaLitté

Après les confinements, ces 100 romans qui façonneront “notre nouveau monde”

Source d’évasion ou de réconfort, les livres ont représenté pour beaucoup de précieux compagnons contre la solitude des confinements. Les utilisateurs et le personnel des bibliothèques à travers le Royaume-Uni ont choisi le roman qui, durant cette difficile période pandémique, a eu une signification toute particulière pour eux. Ce sont, au total, plus de 400 personnes qui ont participé à cet évènement, afin d’établir une liste : « Les 100 romans qui ont façonné notre Nouveau Monde ».

06/10/2021, 17:30

ActuaLitté

Les bibliothèques de New York abandonnent les pénalités de retard

Le plus grand réseau de bibliothèques publiques des États-Unis ne sanctionnera plus les retards par des amendes. Plus encore, tous les titulaires de cartes de bibliothèque ont vu leurs comptes purgés de tous les frais de retard ou amendes, y compris les frais de remplacement pour des documents perdus. L’annonce a été faite ce mardi 5 octobre par la New York Public Library. Une révolution pour l’institution new-yorkaise qui s’inscrit dans un mouvement général, dans le pays et plus largement la profession. L’idée étant d’encourager les plus populations les plus modestes à réinvestir les bibliothèques.

06/10/2021, 12:40

ActuaLitté

Grève du 1er octobre : les bibliothèques frappées en plein coeur

Depuis plusieurs semaines, les agents des bibliothèques territoriales observent, dubitatifs, les effets de la politique sanitaire mise en œuvre par le gouvernement. À compter de ce 30 septembre, la présentation du pass sanitaire des usagers de 12 à 18 ans est devenue obligatoire pour accéder aux établissements de prêt. De nouveaux contrôles en vue, qui ont cristallisé la colère des bibliothécaires en une journée d'action nationale, ce 1er octobre.

01/10/2021, 17:01

ActuaLitté

Entre Gisors, Douai et Amiens, le coeur de la BnF balance toujours

En visite sur le site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France le mardi 28 septembre dernier, le président de la République n'aura pas eu l'honneur d'annoncer la ville qui accueillera le pôle de conservation et le conservatoire de la presse de l'établissement. Trois candidatures sont encore en lice.

30/09/2021, 12:13

ActuaLitté

Bibliothécaires, archivistes et documentalistes se retrouvent à Dakar

L'Association Internationale Francophone des Bibliothécaires et Documentalistes (AIFBD) annonce l'organisation de l'École Internationale Francophone des Sciences de l'Information et des Bibliothèques à Dakar, du 15 au 24 novembre 2021. Libre accès aux données, désinformation, déontologie, ou encore accompagnement des chercheurs seront évoqués.

29/09/2021, 10:39

ActuaLitté

Bibliothèque : Lyon écarte le contrôle du pass sanitaire pour les 12-18 ans

À quelques jours de l'entrée en vigueur du contrôle du pass sanitaire des enfants âgés de 12 à 17 ans à l'entrée des bibliothèques territoriales, la ville de Lyon annonce qu'elle appliquera une exception à des fins de recherche pour ces publics. Cette décision de la métropole pourrait bien ouvrir la voie à d'autres collectivités. 

28/09/2021, 15:31

ActuaLitté

Le 1er octobre, une grève nationale des bibliothécaires contre le pass sanitaire

Le pass sanitaire à l'entrée des établissements de lecture publique n'a pas gagné en popularité auprès des agents, depuis la mise en place de son obligation. La défiance reste de mise, et les syndicats soutiennent ouvertement les réfractaires. L'union syndicale Solidaires Collectivités territoriales a ainsi déposé un préavis de grève national pour ce 1er octobre, reconductible.

28/09/2021, 10:58

ActuaLitté

Une Bibliothèque Haruki Murakami inaugurée à Tokyo

Les lecteurs japonais fidèles du plus célèbre des écrivains japonais contemporains, Haruki Murakami, l'attendaient avec impatience : une bibliothèque entièrement consacrée à l’œuvre de l’auteur de Kafka sur le rivage (trad. Corinne Atlan) ouvrira ses portes au public ce 1er octobre. Les aficionados de l’écrivain, comme les passionnés de littérature, pourront notamment y découvrir les archives littéraires de l’auteur, comme une réplique du bureau de l’écrivain, ou encore un studio de radio.

 

23/09/2021, 15:49

ActuaLitté

De l’intime à l'extime : Henri-Frédéric Amiel, défricheur de l'inconscient

Dès lundi 27 septembre, 200 ans jour pour jour après la naissance d’Henri-Frédéric Amiel (1821-1881), la Bibliothèque de Genève publie un podcast exclusif et raconte l’histoire du journal intime. Une histoire en 5 épisodes consacrée à cette figure genevoise, professeur de littérature et de philosophie, pionnier de l’écriture intime et l’un des premiers à utiliser la notion d’inconscient. Un podcast à savourer chaque mois jusqu’en décembre 2021.

23/09/2021, 15:47

ActuaLitté

L'inventivité en bibliothèque à l'honneur en Nouvelle-Aquitaine

Pour la septième année consécutive, l'agence culturelle ALCA Nouvelle-Aquitaine organise la Journée régionale de l’inventivité en bibliothèque. L'événement se déroulera cette année au Palais des Congrès et à la bibliothèque MA.AT d’Arcachon le mardi 21 septembre 2021. L’invitée de l’année sera la bibliothèque Les Franciscaines de Deauville, nouveau pôle culturel de la ville.

20/09/2021, 11:32

ActuaLitté

Sorbonne Université inaugure sa bibliothèque numérique en accès libre

Après la Jubilothèque qui avait été mise en place en 2006, une nouvelle bibliothèque numérique patrimoniale de Sorbonne Université prend la relève, SorbonNum. Cette bibliothèque est dédiée aux sciences dite dures, à la medecine et aux aux sciences humaines. Déjà 1 800 documents disponibles pour les étudiants, les chercheurs, mais également le grand public.

17/09/2021, 15:42

ActuaLitté

Un Webinaire sur l'histoire des bibliothèques en prison

Normandie Livre & Lecture organise le jeudi 25 novembre à 10h un webinaire autour de l’histoire des bibliothèques de prisons, de la Libération au début des années 80. 

16/09/2021, 15:09

ActuaLitté

Un prix spécial pour “la bibliothécaire favorite des États-Unis”

La National Book Foundation a annoncé le 8 septembre un prix spécial décerné à Nancy Pearl, pour service exceptionnel à la communauté littéraire américaine. Bibliothécaire de renom et ancienne directrice exécutive du Washington Center for the Book de Seattle, elle recevra son prix honorifique lors de la 72e cérémonie des National Book Awards, ce 17 novembre. C’est Ron Charles du Washington Post qui lui remettra son prix.

 

16/09/2021, 11:56

ActuaLitté

Baisse de fréquentation, incivilités : l'opposition des bibliothécaires au Pass sanitaire 

Un sondage mis en ligne ce 15 septembre par l’Association des bibliothécaires de France visait à répondre aux sollicitations, nombreuses et diverses. En l’espace de quelques heures, plus de 700 réponses sont parvenues. Évidemment, le sujet central est celui du Pass sanitaire et du contrôle des usagers à l’entrée des établissements. Épineux et plutôt intéressant, pour dépasser le clivage pour ou contre : un véritable instantané des ressentis terrains…

16/09/2021, 10:15

ActuaLitté

Certificat Covid : le pass vaccinal obligatoire dans les bibliothèque de Suisse

Dès le 13 septembre 2021, suite à la décision des autorités fédérales, un certificat Covid (vaccination, maladie Covid-19 guérie ou test PCR ou antigénique négatif) et une pièce d'identité sont demandés à l'entrée des établissements du pays. Les quatre sites de la Bibliothèque de Genève diffusent un message commun pour alerter leurs usagers. 

14/09/2021, 15:03

ActuaLitté

Attentats du 13 novembre 2015 : les archives de l'historien Christian Delage à la BnF

Au moment même où commençaient les audiences des procès des attentats du 13 novembre 2015, la Bibliothèque nationale de France annonce le don des archives audiovisuelles de l'historien Christian Delage. Elles portent notamment sur ces événements et seront prochainement mis à disposition des chercheurs.

09/09/2021, 15:25

ActuaLitté

Enquête : pass sanitaire en bibliothèques, quelles conséquences ?

Interbibly, Association professionnelle de coopération régionale entre les acteurs du livre, de la documentation et du patrimoine écrit du Grand Est, propose de répondre à une enquête portant sur l’usage du pass sanitaire. Un questionnaire qui vise à collecter des retours des personnels, sur ce qui s’est passé durant l’été.

08/09/2021, 09:45

ActuaLitté

Post-confinement : préserver la pérennité des bibliothèques écossaises 

Suite aux confinements liés à la crise sanitaire, les bibliothèques écossaises peinent à retrouver le rythme d'activité d’antan. Pour tenter de résorber ce phénomène, la Scottish Library and Information Council (SLIC), organe consultatif indépendant du gouvernement écossais concernant les questions de bibliothèque, a proposé de supprimer les frais de retards, pour inciter la population à emprunter davantage de livres. Un objectif qui viserait à rendre les bibliothèques « accessibles à tous ».

31/08/2021, 08:58

ActuaLitté

Côte-d'Or : le beau cadeau de Marc Boutavant à une médiathèque

Il est des jours du mois d’août où il fait bon travailler plutôt que d’être en congés. Ce vendredi 27 août, les bibliothécaires de la médiathèque de Précy-sous-Thil (Bourgogne–Franche-Comté) ont ainsi eu la bonne surprise de recevoir la visite de l’auteur Marc Boutavant. Et il n’est pas venu les mains vides...

30/08/2021, 12:05

ActuaLitté

Le Prix des Lecteurs Détendus : nouvelle sélection 2021

Le Prix des Lecteurs Détendus … une invitation à la découverte ! Depuis 2007, 78 livres ont été sélectionnés, partagés et départagés par les lecteurs des bibliothèques du Vercors. Pour cette 14e édition, six nouveaux romans sont jetés à l'eau pour séduire, émouvoir, troubler. Découvrez la sélection dès maintenant. 

28/08/2021, 09:36

ActuaLitté

Hongrie : un appel à informer sans discriminer dans les bibliothèques

Ce 25 août, Gerald Leitner, secrétaire général de la International Federation of Library Associations and Institutions (IFLA), s’est exprimé sur la situation actuelle en Hongrie. Suite aux récents développements législatifs sur la représentation de l’homosexualité ou changement de sexe dans les livres pour enfants, en juin dernier, l’association a pointé les dangers de la législation entrée en vigueur.

28/08/2021, 09:21

ActuaLitté

Mèmes et art de rue : quand les jeunes font la promotion de la médiathèque

Comment faire venir les jeunes à la bibliothèque ? Si les jeunes Français (de 15 à 24 ans) sont les plus grands lecteurs et usagers des établissements de lecture publique, la question obsède toujours les professionnels. Le designer Mathieu Eymeoud propose pour y répondre une campagne de promotion urbaine, pensée par et pour les jeunes.

25/08/2021, 15:29

ActuaLitté

Désherber les collections de sa bibliothèque : un algorithme méthodique

Crève-cœur régulier, le désherbage de ses collections peut tourner au casse-tête quand l’émotion s’en mêle. Cette pratique, qui consiste pour une bibliothèque à se débarrasser d’ouvrages trop anciens et/ou abîmés, nécessite donc de la méthode. Et tant qu’à faire appel à un peu de cartésianisme, puisons dans les ressources algorithmiques pour trier au mieux. Évidemment, le mieux est l’ennemi du bien : à chacun de trouver son modus operandi. 

25/08/2021, 09:16

ActuaLitté

Bibliothèques : le ministère de la Culture inflexible sur le pass sanitaire

Obligatoire pour accéder aux bibliothèques et à leurs services sur place depuis le 9 août dernier pour les usagers, le pass sanitaire le deviendra aussi pour les bibliothécaires en contact avec le public, à compter du 30 août prochain. Malgré la mobilisation d'une partie de la profession, le ministère de la Culture maintient les règles en vigueur, « conformément aux dispositions législatives et réglementaires qui ont été adoptées ».

24/08/2021, 15:38

ActuaLitté

Money, Money, Money : une bibliothèque retrace le parcours de pièces médiévales

Si l'argent gouverne le monde, il le parcourt aussi. La bibliothèque de l'université de Princeton, dans l'État du New Jersey, aux États-Unis, abrite une fameuse collection numismatique, avec environ 100.000 documents catalogués. Une équipe internationale de chercheurs s'est penchée sur le parcours de pièces médiévales, créant une carte économique qui s'étend de l'Europe à l'Asie, en passant par l'Afrique.

23/08/2021, 12:37

ActuaLitté

Environnement et culture : la bibliothèque d'Obama échappe à une procédure

Comme tout futur ex-Président des États-Unis, Barack Obama n’avait pas attendu la fin de son mandat pour programmer la construction d’une bibliothèque. Dans la ville de Chicago, avec un budget de 500 millions $, cette dernière allait voir le jour. Encore fallait-il trouver les financements. C’est chose faite. Maintenant, il faut passer par les attaques que le couple, porteur du projet, endure.

21/08/2021, 11:24

ActuaLitté

Grève en bibliothèques : “Ce n'est pas contre le vaccin : notre déontologie est en jeu”

Brest, Toulouse, Paris, Lyon et bientôt Grenoble : les grèves de bibliothécaires se multiplient en France pour dénoncer l'application du pass sanitaire à l'entrée des établissements. Les professionnels mobilisés dénoncent la création d'une inégalité entre les usagers, au sein d'un service public qui se fait fort d'accueillir tout le monde, sans exception.

20/08/2021, 17:16

ActuaLitté

Les bibliothèques les plus “vertes” de l'année se trouvent au Canada et en Finlande

L'IFLA, la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, ne se contente pas de célébrer la bibliothèque de l'année - Deichman Bjørvika, à Oslo, en 2021. Elle salue aussi les établissements les plus écolos compatibles, qui ont à cœur de réduire leur empreinte carbone.

20/08/2021, 10:41

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Boycott : comment tolérer des éditeurs nazis à la Foire de Francfort ?

FBM21 — La plus grande manifestation professionnelle d’Europe, la Foire du livre de Francfort, vient d’ouvrir ses portes. Pour son commissaire général, Juergen Boos, ce n’est pas encore un « retour à l’activité normale », dans l’organisation. Pourtant, dans le déroulé, les polémiques habituelles reviennent – distanciel ou présentiel qu’importe, rien de nouveau.

20/10/2021, 12:40

ActuaLitté

Peinture, cinéma, littérature : mort de l'essayiste Youssef Ishaghpour

L'auteur français d'origine iranienne Youssef Ishaghpour est mort le 15 octobre dernier à son domicile parisien, à l'âge de 81 ans. Né à Téhéran en 1940, arrivé en France à l'âge de 18 ans, Ishaghpour a publié de nombreux essais sur le cinéma, la peinture et la littérature.

20/10/2021, 11:38

ActuaLitté

Marché italien : librairies indépendantes et petits éditeurs en hausse

35 % des librairies interrogées par Silesercenti-Swg déclarent avoir augmenté leurs ventes malgré la pandémie. Et ce, semble-t-il, grâce à la loi sur le livre et au Bonus Cultura (18App). Les éditeurs indépendants, quant à eux, font état d'une augmentation de 28 % de leurs ventes en 2021 par rapport à l'année précédente. 

20/10/2021, 11:38

ActuaLitté

Margaret Atwood embarquée dans une polémique sur la transphobie

Margaret Atwood s’était déjà posé la question : « Suis-je une mauvaise féministe ? » en prenant une position contestée sur le mouvement #MeToo. Une autre tornade se déclenche, rappelant étrangement celle portée contre JK Rowling, suite à un commentaire de la romancière. Car cette fois, il serait question de propos transphobes.

20/10/2021, 10:47

ActuaLitté

Évasion fiscale : pour Vargas Llosa, les Pandora Papers sont “faux”

Prix Nobel de littérature en 2010, Mario Vargas Llosa a été cité à deux reprises dans des révélations massives liées à l'évasion fiscale : les Panama Papers, en 2016, et, à présent, les Pandora Papers. Selon les documents étudiés dans le cadre de cette dernière enquête, Vargas Llosa aurait été le principal titulaire d'une société offshore, ouverte dans les Îles Vierges britanniques, paradis fiscal notoire.

20/10/2021, 10:04

ActuaLitté

Disparition du poète belge Werner Lambersy

Le poète belge Werner Lambersy, qui avait choisi le français comme langue d'écriture, est mort ce lundi 18 octobre à Paris, où il vivait depuis plusieurs années. Il laisse derrière lui une immense bibliographie, dont les œuvres lui ont valu de nombreuses récompenses, comme le Prix Mallarmé ou le Prix international de poésie francophone Yvan-Goll.

19/10/2021, 16:03

ActuaLitté

Un éditeur marocain porte plainte contre Zemmour pour contrefaçon

Trop, c’est trop : pour l’éditeur marocain Abdelkader Retnani, Éric Zemmour est pris en flagrant délit de… contrefaçon. En cause, l’utilisation du nom La croisée des chemins, site officiel où l’ouvrage du polémiste est en vente, qui s’avère être le nom de la maison d’édition fondée voilà 40 ans par Retnani. Or, et l’on s’en doute, les ouvrages de la maison basée à Casablanca sont à des années-lumière du dernier ouvrage du réactionnaire, La France n’a pas dit son dernier mot.

19/10/2021, 15:06

ActuaLitté

Amélie Nothomb et Voland, son éditeur italien : “Une fidélité absolue”

SALTO21 – Comme son nom, tiré du roman Le Maître et Marguerite de Boulgakov, l’indique, Voland est une petite maison d’édition spécialisée dans la littérature slave. Et c’est également l’éditeur italien d’Amélie Nothomb. Une alliance sentimentale et littéraire qui dure depuis plus de vingt ans... 

19/10/2021, 12:45

ActuaLitté

L'éditeur scientifique Springer Nature opte pour la traduction automatisée

L'éditeur scientifique Springer Nature annonce la mise à disposition d'un outil de traduction automatique d'articles et de manuscrits, leur permettant « de traduire leurs écrits en anglais, à partir de différentes langues ». D'après la maison d'édition, cette solution permettra de réduire les coûts et les délais de traduction, et répond à une demande des auteurs.

19/10/2021, 11:51

ActuaLitté

Furet du Nord, Decitre et ActuaLitté en “synergie pour faire rayonner le livre et la lecture”

La lecture est enfin devenue Grande cause nationale et pour soutenir cet engagement le groupe Furet du Nord/Decitre et le journal en ligne ActuaLitté déploient une synergie à travers plusieurs actions. Objectif : renforcer la présence du livre sur internet et relier les lecteurs avec le réseau de 32 établissements, dont le dernier né, à Reims.

19/10/2021, 11:00

ActuaLitté

Art, design et lifestyle : avec L'ippocampo, c'est Paris à Turin 

SALTO21 – Au Salon du Livre de Turin il y a un stand qui rappelle fortement une rue parisienne : c’est celui de L’ippocampo, une maison d’édition indépendante spécialisée dans des livres illustrés de haute qualité... Fondée en 2002, initialement à Gênes, par Patrick Le Noel et Giuliana Bressan, L’ippocampo Edizioni est désormais basé à Milan. C’est un éditeur indépendant spécialisé dans les livres illustrés sur l’art, le design, la photographie, la cuisine et le lifestyle. 

19/10/2021, 09:55

ActuaLitté

La collection Que sais-je ? en vidéos : du savoir sur les réseaux

Le groupe Humensis lance « Que sais-je ? » dans la production audiovisuelle. La célèbre collection créée il y a 80 ans par les Puf (Presses Universitaires de France) ajoute une corde à son arc en devenant productrice de formats courts. Des clips d’une durée 128 secondes – en référence à son format intangible de 128 pages – qui reprennent les grandes références de ses ouvrages.

19/10/2021, 09:34

ActuaLitté

Publier pour défendre le droit à la connaissance

SALTO21 – Avec une ligne éditoriale non euro-centrique et basée sur les droits civils, cette maison tente d’expliquer le réel à travers plusieurs formes : les essais, mais aussi l’infographie et la bande dessinée. Pour un public qui veut être informé. Voici en substance Add Editore, éditeur indépendant lancé à Turin en 2010 : diffuser la non fiction en Italie. 

19/10/2021, 09:18

ActuaLitté

Marketplace : Amazon, sous serment, aurait menti sur ses pratiques ?

Voilà plusieurs mois maintenant que des membres du Congrès américain enquêtent sur les méthodes d’Amazon. Et plus spécifiquement, l’utilisation logiquement interdite de données collectées auprès des vendeurs tiers. Ceux qui ont recours à la marketplace de la firme alimentent-ils malgré eux les algorithmes de l’entreprise ? Amazon a juré que non. Mais les parlementaires n’avalent pas la couleuvre.

18/10/2021, 17:12

ActuaLitté

Roselyne Bachelot écarte une levée du pass sanitaire dans les bibliothèques

Empêtrés dans les contrôles des pass sanitaires des usagers et des agents, les bibliothécaires se retrouvent quelque peu écartelés : d'un côté les aspirations d'accès universel à la culture, de l'autre les besoins d'une politique sanitaire de lutte contre le coronavirus. La ministre de la Culture a écarté, pour le moment, toute levée de cette obligation de contrôle à l'entrée des établissements.

18/10/2021, 15:01

ActuaLitté

Accusé de divulgation de secrets d'État, Ahmet Altan de nouveau en procès

En avril dernier prenait fin une autre parodie de justice dont l’écrivain Ahmet Altan — et d’autres à sa suite — était victime. Son emprisonnement, que la Cour européenne des Droits de l’Homme avait qualifié d’abusif, était enfin terminé. L’opinion internationale se soulageait de ce qu’il allait sortir de prison, toutes charges étant abandonnées. Mais la justice turque a plus d’un turc dans son sac…

18/10/2021, 13:28

ActuaLitté

Quand art et design rencontrent l’édition

SALTO21 – Corraini Edizioni est une maison d’édition italienne née à Mantoue il y a quarante ans. Elle s'est tout d’abord construite comme une galerie d’art. Puis, au milieu des années 1980, vint la rencontre avec Bruno Munari, l’excellent designer et graphiste italien qui a marqué l’histoire de l’art et du design.

18/10/2021, 12:53

ActuaLitté

Un escroc engrange 1,5 million $ en flouant Amazon

Un résident de la petite ville de Portage (Michigan, 50.000 habitants…) vient d’être reconnu coupable d’une lourde infraction. Entre 2016 et 2021, il aura loué des manuels scolaires, dans le cadre d’un programme mis en place par Amazon. De quoi récolter plus de 1,5 million $ dans un exercice d’arnaque de haut niveau.

18/10/2021, 11:46

ActuaLitté

Clément Braun-Villeneuve devient attaché de presse chez Fayard

Attaché de presse dans le domaine de l'édition et fondateur des éditions Premier degré, Clément Braun-Villeneuve a annoncé son départ des éditions Michel Lafon, pour rejoindre Fayard.

18/10/2021, 11:20

ActuaLitté

Coppola Editore : des livres comme des allumettes

SALTO21 – Les éditions Coppola Editore font partie de l’éditeur napolitain Marotta & Cafiero, qui vient de publier des auteurs tels que Stephen King et Daniel Pennac. Cependant, leur ligne éditoriale est très différente et met l’accent sur la créativité et l’expérimentation des formats. 

18/10/2021, 11:14

ActuaLitté

Astérix au cirque : ce scénario inédit et inachevé de Goscinny 

En parcourant les archives de son père, Anne Goscinny a découvert une petite surprise : Astérix au cirque — manifestement un titre provisoire. Un scénario tapé à la machine par René Goscinny, et jusqu’à lors totalement inconnu. L’ouvrage avait été commencé quelque temps avant la mort du scénariste, survenue en novembre 1977.

18/10/2021, 10:42

ActuaLitté

Aides Covid : “L'argent ira aux auteurs dans tous les cas” (CNL)

Le Centre national du livre a repris en main son aide aux auteurs, déléguée pour l'année 2020 à la Société des Gens de Lettres, et a communiqué sur les aides versées au titre du premier semestre 2021 : 209 auteurs ont été aidés, pour un montant total de 761.625 €.

18/10/2021, 10:02

ActuaLitté

Vivre sous escorte et protection policière : Saviano, la “honte” du survivant

SALTO21 – Accueilli par une ovation, l’auteur a parlé au Salone del Libro de Turin de la blessure de sa vie, sujet de son roman graphique et autobiographique Sono ancora vivo, publiée en Italie par Bao Publishing le 12 octobre 2021. Une rencontre pleine d’émotion, au cours de laquelle il a été question de liberté et de renaissance.

18/10/2021, 09:12

ActuaLitté

De l'Italie, Houellebecq prophétise : “De toute façon, Macron va gagner.”

SALTO21 – Au Salon du Livre de Turin, l’écrivain a reçu le prix international Mondello. Avec l’écrivain Marco Missiroli il s’est entretenu devant un amphithéâtre complet sur plusieurs thèmes : l’érotisme, l’écriture et, last but non least (enfin, mais pas de moindres...) la politique…

17/10/2021, 21:35

ActuaLitté

La promotion des livres italiens à l'étranger a pris son envol

SALTO21 – Selon Simonetta Fiori, modératrice d’une table ronde au Salon du livre de Turin portant sur le livre italien dans le marché international, « les traductions de livres italiens à l’étranger ont été multipliées par cinq au cours des deux dernières décennies ». Et ce, grâce aux efforts des éditeurs, ainsi qu'à des phénomènes d’édition mondiaux – Elena Ferrante, pour ne citer qu’elle. Si le soutien de l’État italien fut jusqu’à présent plutôt limité, les choses semblent changer... 

17/10/2021, 18:50

ActuaLitté

Découvrir le monde arabe au-delà des préjugés : la revue Arabpop

SALTO21 – Le magazine Arabpop est né voilà neuf mois, publié par un éditeur indépendant de Naples, Tamu. Le projet, qui suscite une grande adhésion de la part des lecteurs, vise à raconter le monde arabe. Le tout en puisant à travers ses différentes expressions artistiques principales — bande dessinée, cinéma, arts visuels — souvent méconnues dans le monde occidental. 

17/10/2021, 11:19

ActuaLitté

Mimesis : philosophie, au carrefour de l'Europe et de Deleuze

SALTO21 – Mimesis. « Maison d’édition européenne de philosophie et sciences humaines. » Ainsi se présente cet éditeur italien – porté par une inspiration européenne et pluridisciplinaire – qui s’avère avoir un rapport avec la France tout particulier… Mimesis est une maison dont les racines remontent au siècle dernier. Fondée en 1987 grâce à Pierre dalla Vigna, professeur de philosophie à l’Università dell’Insubria di Varese-Como, elle mettait déjà l'accent sur la philosophie. 

17/10/2021, 10:26

ActuaLitté

Becco Giallo, éditeur de fumetti politiques et engagés

SALTO21 – Parmi les exposants au Salon du Livre de Turin il y a Becco Giallo editore : une maison d’édition d’inspiration antifasciste qui utilise la bande dessinée pour traiter de faits d’actualité, en particulier politique, mais aussi sociétale. Et qui aujourd’hui s’ouvre aussi à la fiction…  

17/10/2021, 10:02

ActuaLitté

Italie : Incursion dans les tendances éditoriales du moment

SALTO21 – Face aux tendances socioculturelles du moment, l’éditeur peut décider de suivre ou de s'en éloigner. Dans les deux cas, il doit toutefois être capable de les distinguer. Paolo Antonini, directeur opérationnel de BookCity Milano (un important salon du livre italien) et professeur du Master en édition à Milan, en abordait structuremment le sujet lors du Salon du livre de Turin. Le résultat ? Il met en évidence des tendances clés qui affectent l’édition actuelle, en Italie et ailleurs… 

16/10/2021, 19:42

ActuaLitté

Du neuf avec du vieux : comment Marvel recycle son cheptel de super-héros

Penguin Classics, qui publie des ouvrages classiques de la littérature, et Marvel Comics, collaboreront sur une nouvelle série, la Penguin Classics Marvel Collection. Les livres seront une anthologie « des histoires originales et des récits fondateurs des personnages clés de Marvel ». Ce partenariat marque la première incursion de Penguin Classics dans la sphère de la bande dessinée, comme une nouvelle étape du rapprochement entre Penguin Random House et Marvel Comics, après la signature d'un partenariat de distribution entre les deux structures, plus tôt dans l’année.

16/10/2021, 07:23

ActuaLitté

Royaume-Uni : ouvrir une librairie en pleine pandémie, succès garanti ?

En janvier, la Booksellers Association annonçait que l’année 2020 avait enregistré un total de 967 boutiques indépendantes au Royaume-Uni et en Irlande, contre 890 en 2019. Un chiffre impressionnant, d’autant plus qu’il représente le plus grand nombre de librairies indépendantes sur le territoire depuis 2013. Malgré la pandémie, mais aussi face à la croissance toujours aussi fulgurante d’Amazon, les libraires britanniques ont gardé le cap. Et pour nombre d’entre eux, il s’agit d’un véritable nouveau départ — ou d'un saut dans le vide. 

15/10/2021, 15:45

ActuaLitté

Au choix : censure ou exil, pour les auteurs et journalistes de Turquie

La Turquie fait face à des critiques toujours croissantes face aux attaques répétées contre la liberté d’expression. Des réactions à la hauteur de la répression qui ne fait que s'amplifier depuis le putsch manqué de 2016 : le pays alterne interdictions et arrestations. En réaction, des journalistes et éditeurs s’organisent. Can Dündar, journaliste turc exilé, ouvre ainsi une maison d’édition en Allemagne pour imprimer des livres qui ont été censurés ou interdits en Turquie...

 

15/10/2021, 15:07

ActuaLitté

Cauchemar en cuisine : un livre de recettes plagié en batterie

Qui aurait cru qu’un livre de cuisine pourrait être source de plagiat ? Et pourtant... Pusieurs recettes de Makan, une compilation de plats singapouriens réalisée par Elizabeth Haigh, ancienne candidate de MasterChef, ont conduit l'autrice à être accusée d’avoir « copié ou paraphrasé » l'autrice Sharon Wee...

 

 

 

15/10/2021, 14:34

ActuaLitté

50 auteurs à la rencontre les lycéens d'Île-de-France

La Région Île-de-France a présenté ce 15 octobre l'édition 2021-2022 des Leçons de littérature dans les lycées franciliens au théâtre du Vieux Colombier (Paris 6e). Une rencontre en présence de Florence Portelli, Vice-présidente de la Région Île-de-France chargée de la Culture, du Patrimoine et de la Création, et de l'écrivaine Hélène Gaudy, qui avait participé à la quatrième édition des Leçons de littérature de la Région Île-de-France l'année passée.

15/10/2021, 12:43

ActuaLitté

Le Pakistan et le Soudan rejoignent l'Union internationale des éditeurs

L'Union internationale des éditeurs a accueilli, à l'occasion de son assemblée générale virtuelle, deux nouveaux membres à titre conditionnel, l'Association des éditeurs et libraires pakistanais (Pakistan Publishers and Booksellers Association, PPBA) et l'Association des éditeurs soudanais (Sudanese Publishers Association, SPU). L'European Educational Publishers Group (EEPG, Groupement des éditeurs européens d'éducation) devient pour sa part un membre associé.

15/10/2021, 12:03

ActuaLitté

Prévision de croissance à deux chiffres en 2021 pour l'édition italienne

#SALTO21 (Depuis Turin) – Les nouvelles pour l'édition italienne sont très positives. Selon les données présentées le 15 octobre au Salon du livre de Turin, « l'édition de varia (c'est-à-dire les livres imprimés de fiction et de non-fiction vendus dans les librairies physiques et en ligne et dans la grande distribution) pourrait clôturer l'année avec une croissance à deux chiffres comprise entre 11 et 16% ». Et ce n'est pas la seule nouvelle importante à ressortir de cette étude...

15/10/2021, 11:07