Un meeting


« On dit entre-deux-tours

comme on dirait entre-deux-guerres »

 

Un meeting, fable politique

Sophie Adriansen

Editions StoryLab

avril 2012 

 

Elle comme lui s’apprêtent à voter pour la première fois. Alors ils ont décidé de faire le tour des candidats. Tous, même De Beer. De Beer, l’extrémiste, le xénophobe, le leader charismatique au discours vénéneux. Pourquoi fascine-t-il toujours plus de fidèles ? Est-il comme ils l’imaginent ? Ou pire ? De ce meeting angoissant, où se mêlent la peur et le dégoût, ils ne vont pas revenir indemnes.

 

http://www.storylab.fr/Collections/Urban-Stories/Un-meeting

 

Extraits

De l’automne au printemps, ils se sont approchés de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel politique, du rose au bleu en passant par le vert et le rouge et le blanc. Manquait à leur palette cette teinte tellement extrême qu’elle en devient brune, presque noire – car là où elle jaillit il n’y a plus de couleurs, plus de contraste, juste une saturation maximale de l’obscurité.

[...]

Ariane et Nicolas prennent bien soin de rester au cœur du mouvement, de ne pas se laisser déporter, de ne pas se rendre accessibles aux caméras et aux micros qui traînent là, avides de mots gais, d’expressions réjouies, de visages où se reflètent la confiance, la fierté, avides d’enthousiasme et de partage d’espoirs.