38ème Festival d’Angoulême : reportage de YoYo, jour 4


J4 – BD, politique et érotisme !

Ne m’en veuillez pas, mais ce matin j’ai dormi!

Festival, festival, festival ! Vous n’avez que ce mot à la bouche !

Et moi dans tout ça ? Je suis tout seul ! Je ne suis pas un animal !

Bon, en fait, il me fallait me remettre de ma soirée à bulles de la veille ! Qui dit soirée à Angoulême dit forcément bulles…

On est BD ou on ne l’est pas ! Un peu comme Obélix, mes amis et moi sommes tombés dedans étant petits ! La BD ? Non, les bulles !

 



38ème Festival d’Angoulême : reportage de YoYo, jour 3


J3 – Où je ne regrette pas de n’être pas allé faire la fête…

.

7h30 du mat’, le réveil ne sonne pas car je suis déjà réveillé et -presque- d’attaque pour affronter le J3 (comme je puis l’être pour les 3J) ! D’ailleurs mon cerveau a dû faire l’inversion (J3-3J) d’où ce regain d’énergie alors que je ne suis même pas sorti hier soir !

Je me lève, je me bouscule… vous connaissez la suite et je m’attèle à rédiger la fin de J2 car oui, je pense à vous dès le matin et ce geste aura son incidence sur la suite des évènements…



38ème Festival d’Angoulême : reportage de YoYo, jour 2


J2 – Approfondissement !

.

La journée va être dense, tout comme la population qui désormais parcourt les rues d’Angoulême !

L’accroissement du nombre de festivaliers par rapport à J1 est assez saisissant. Si les groupes scolaires sont encore très présents, je ressens une fanitude beaucoup plus importante que la veille planer sur la ville.

.

Tout d’abord Les Sold… euh tout d’abord (je passe sur les considérations extra-festival, du genre réveil, ptit-déj, j’attends mon chauffeur – la dame à l’ardoise d’hier qui tarde un peu à faire ses courses…!), je me dirige (après avoir appris par cœur toutes les plaques d’immatriculation du parking dont j’ai fait le tour 47 fois!) vers la Cour de l’Hôtel de Ville où est proposée l’exposition ‘Le Monde de Troy’.

Celle-ci regroupe les univers en perpétuelle évolution de Lanfeust de Troy, Les Conquérants de Troy, Gnomes de Troy, Trolls de Troy entre autres, le tout scénarisé par Christophe Arleston et ‘mis en scène’ par Didier Tarquin, Jean-Louis Mourier et Ciro Tota. L’espace est subdivisé et je navigue de planches originales en personnages/monstres reproduits en grandeur nature dans un environnement sonore évoquant batailles & autres moments de plaisirs…

On savait s’amuser en ce temps imaginaire là !



38ème Festival d’Angoulême : reportage de YoYo, jour 1


Ce jeudi 27 janvier était le premier jour de la 38ème édition du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

 .

 Dans le cadre du mois de la BD, YoYo l’Angoumoisin, notre reporter exclusif dépêché sur place, est allé à la pêche aux images, pour que rien de ce qu’il faut voir à Angoulême 2011 ne vous (nous) échappe.

.

YoYo, à toi !

.

JOUR 1 :

Tout festivalier qui se respecte doit se lever tôt pour prendre le premier train et profiter de tout le festival qu’il a choisi d’arpenter !

Je n’ai pas dérogé à la règle et c’est à 6h que je me suis levé pour aller prendre mon train, Gare Montparnasse mais je sens que tout le monde s’en fout là…

 .

Pour résumer : me voilà arrivé à Angoulême, Terre Natale !

Ma mère a joué le jeu en m’attendant avec une ardoise portant mon nom pour faire ‘comme si on était à Cannes’ sauf qu’elle a écrit : « Yoyo mon Fils ! », à la craie sur une vraie ardoise d’école primaire de mon époque !

.

Bon ça commence mal mon statut de VIP !