Prix Orange du Livre 2011


Hier soir a été révélé le lauréat du Prix Orange du Livre 2011 :

 

 

.



« Un silence de clairière »

David Thomas

 



Zola Jackson, Gilles Leroy


 

Zola Jackson est une institutrice qui vit seule avec son chien, dans la Louisiane des bayous et des maisons de bois.

Zola Jackson a perdu il y a quelques années son fils unique, tellement brillant, dont elle acceptait difficilement l’homosexualité, ou du moins le compagnon.

Et voilà que l’eau monte, autour de sa maison.

et

Nous sommes en août 2005, l’ouragan s’appelle Katrina.

Les secours finiront par arriver, et avec eux les photographes, et Sean Penn



Remise du Prix Orange du Livre 2010


Jacques Gélat s’est vu remettre hier soir, dans le cadre lumineux et ô combien symbolique du Grand Hall de la Bibliothèque François Mitterrand, le 2ème Prix Orange du Livre – qui avait couronné en 2009 « L’origine de la violence » de Fabrice Humbert – pour son roman « Le traducteur amoureux ».



Le traducteur amoureux, Jacques Gélat


Prix Orange du Livre 2010

Dans ce court roman, un traducteur prend la parole. Que connaît-on, finalement, de ce métier ? Qu’apporte le traducteur à un texte ? Comment retranscrit-il au plus fidèlement les émotions que l’auteur a voulu faire passer dans la version originale ?

 

Le narrateur du « Traducteur amoureux » traduit des ouvrages du japonais. Et, grâce aux petits arrangements qu’il s’autorise, il permet à Mégumi Kobayachi de connaître le succès : son roman « Journées d’automne » est un best-seller en France, Mégumi est conviée à toutes les manifestations.

Comme Mégumi ne parle que peu le français, le narrateur est tranquille : elle ne saura rien



Prix Orange du Livre 2010 : la short list !




L'homme de profil même de face, Charly Delwart




Prix Orange du Livre 2010 : les 30 livres présélectionnés




Je suis jurée du Prix Orange du Livre 2010 !


Je fais cette année partie du jury du Prix Orange du Livre, qui récompense un livre de fiction écrit en français et publié en France entre le 1er janvier et le 30 avril de l’année en cours. Et le jury est prestigieux : sous la présidence d’Erik Orsenna, les auteurs Éliette Abécassis, Serge Bramly, Emmanuel Delhomme, David Foenkinos, Fabrice Humbert (lauréat 2009), une libraire (Valérie Broutin) et 7 internautes. 

Je dévore en ce moment plusieurs romans de la « promotion 2010 ». En avril, le jury se réunira pour établir une première sélection de 30 livres, et en mai, il déterminera la short-list composée de 5 romans finalistes. 

En 2009, le Prix Orange du Livre a récompensé L’origine de la violence de Fabrice Humbert (Paris-Brest de Tanguy Viel faisait également partie des finalistes), ce qui place très haut la barre pour 2010…