Influenza d’Eric Marchal, lauréat du Prix Carrefour du premier roman : interview et points de vue


Toujours dans le numéro de décembre (il faut dire qu’il est deux fois plus gros que les autres !), Carrefour Savoirs revient sur le roman primé : sur deux pleines pages s’étale l’interview d’Eric Marchal, auteur primé et heureux.

En guise de conclusion, chacun des 10 membres du jury 2009 s’exprime sur l’ouvrage. Ma note complète est d’ailleurs toujours disponible ici.

J’en profite pour rappeler à ceux qui ne l’auraient pas vu qu’Eric a laissé un long – et très personnel – commentaire à la suite de ma note sur la soirée.

Et en bonus, la dédicace d’Eric lors de la soirée de remise du prix.

Dire qu’il faut attendre février pour découvrir, toujours chez Anne Carrière, la suite d’Influenza – les ombres du ciel



Un compte-rendu en images du Prix Carrefour du Premier roman 2009


C’est dans les pages du numéro de décembre de Carrefour Savoir que ça se passe : les délibérations d’abord, la remise du prix ensuite, la soirée enfin. Je n’ai pu les feuilleter sans  un soupir de nostalgie… De si bons moments… Des gens tellement charmants… Des rencontres chaleureuses autant qu’enrichissantes…

Je suis d’autant plus ravie que l’aventure se prolonge en 2010 avec le comité de présélection de ce même prix.

Retrouvez avec mes précédents posts ma version du déjeuner-débat et de la soirée au studio Harcourt.



And the winner is… (part. II)


Je suis arrivée au Studio Harcourt juste après 19h, en même temps que Jacqueline Monsigny (doyenne du jury, grande dame de l’écriture, en nombre au moins) et son époux. Flash dès les marches du Studio, où nous sommes accueillis par le staff Carrefour. Eric Marchal, le grand lauréat, est déjà là, ainsi que Jean-Baptiste Destremau, auteur de la Sonate qui s’est fait battre à la toute fin. Nous nous retrouvons entre jurés-lecteurs autour du grand gagnant, et voilà Mireille Calmel débordante d’enthousiasme comme à son habitude, Clélia Ventura, et Romain Sardou. Jean-Marc Souvira est excusé. Il y a là des éditeurs, des journalistes, des lecteurs, des auteurs…

Après la première coupe de champagne, l’équipe d’Ipanema, l’agence organisatrice du Prix, nous oriente vers la scène. Discours d’un monsieur de Carrefour, peu à l’aise dans la situation d’ouvreur de cérémonie qui et la sienne, suivi d’un autre, moins stressé. Ensuite c’est Romain qui prend la parole, et le voilà qui appelle ses co-jurés ; nous le rejoignons sur scène.

Sous les applaudissements, le Prix Carrefour du Premier Roman 2009 est décerné à Eric Marchal pour son roman « Influenza, les ombres du ciel ».

Derrière les projecteurs, on aperçoit du monde (beau ou pas, chacun jugera) : Bernard Werber, Guillaume Musso, Sylvain Mirouf, Bernard Fixot, Julie Zenatti et Lorie… Eric Marchal, très ému, monte sur scène et reçoit son trophée. Son éditeur, Anne Carrière (fille de, sœur de) est appelée et le rejoint. Des mercis, des bravos, des embrassades, encore des applaudissements. Puis l’assistance se disperse vers les buffets, nous restons pour quelques photos.

Le reste de la soirée est un moment magique, mélange de rencontres passionnantes, d’échanges prometteurs, de cartes, adresses et numéros reçus et donnés, de convivialité et de simplicité dans un cadre intimiste, de bulles de champagne et de petits canapés. De livres aussi, car on nous en offre des kilos – la trilogie de Mireille Calmel, le coffret de Romain Sardou, le policier de Jean-Marc Souvira, et des exemplaires d’Infleunza, encore et encore, ornés du bandeau du Prix fraîchement imprimé. Tous ces ouvrages seront dédicacés, il y aura encore des flashs crépitants et des conversations toujours plus personnelles.

Plus de quatre heures qui semblent passer en quelques minutes à peine. Je m’en remets tout juste – et chouette : je devrais en être encore l’année prochaine !



And the winner is…


Influenza, d’Eric Marchal.

Grand moment que la remise du Prix Carrefour du Premier roman, hier soir au mythique Studio Harcourt. Très bientôt, le résumé de la soirée ici.

Et d’ores et déjà, quelques articles :

http://www.livreshebdo.fr/prix/actualites/le-prix-carrefour-du-premier-roman-recompense-eric-marchal-/3616.aspx

http://www.carrefour.fr/infoconso/culture_loisirs/105-C4FR_Quizz-prix-du-premier-roman-septembre-2009.htm



Délibérations


Nous étions une bonne vingtaine à table. Les 5 lecteurs, les 5 auteurs, des représentants de Carrefour et de l’agence Ipanema qui organise le Prix, une journaliste de LSA et une des lectrices ayant présélectionné les ouvrages en compétition.

 

Et ils étaient là, justement, tous les 5, occupant le premier rôle de ce déjeuner. A chaque tour de table, ils ont essuyé critiques et louanges, la musicale « Sonate de l’assassin » de Jean-Baptiste Destremau, la légère « Femme aux cheveux courts » de Patrice Leconte, l’inclassable « Ninon » de Maud Lethielleux, l’« Influenza » particulièrement dans l’air du temps d’Eric Marchal et la très personnelle « Peine du menuisier » de Marie Le Gall.

 

Trois sont sortis du lot, dont on a extrait deux ouvrages. Pas facile, cela se jouait à rien, il a fallu trancher par un vote à main levée. Et l’un l’a forcément emporté, nous avions 10 voix auxquelles se rajoutait celle des votes par Internet, nombre impair, un vainqueur par 7 voix contre 4.

 

Autour du débat, il y a aussi eu les échanges plus personnels, riches rencontres, Jacqueline Monsigny plus vive et fringante qu’une jeune première, Romain Sardou et ses projets d’écriture, Jean-Marc Souvira et sa double casquette plume / police judiciaire, Mireille Calmel et son énergie communicative.

 

Pour la suite, ça se passe le 22 octobre prochain. Ce soir-là, le nom du gagnant sera révélé… mais vue la teneur des débats et la qualité des échanges de ce jeudi 8 octobre, je crois très sincèrement qu’il n’y a, parmi les cinq ouvrages, pas de perdant.



Motivation…


Le 18 mai dernier commençait pour moi la belle aventure du Prix Carrefour du Premier roman.
Tout se jouait avec un seul document – une lettre de motivation. Il s’agissait donc de se démarquer tout en étant honnête.

Voici la mienne, qui a priori a plu.

Et dans une semaine jour pour jour a lieu le débat avec Romain Sardou, Clélia Ventura, Mireille Calmel, Jean-Marc Souvira, Jacqueline Monsigny et les 4 autres lecteurs.

Il vous reste d’ailleurs quelques jours pour voter pour votre roman préféré :

http://www.carrefour.fr/infoconso/culture_loisirs/105-C4FR_Quizz-prix-du-premier-roman-septembre-2009.htm



Participez vous aussi au Prix Carrefour du premier roman !


Choisissez votre roman préféré parmi les 5 finalistes du Prix Carrefour du premier roman :

  • Dis oui, Ninon (Maud LETHIELLEUX)

  • Les femmes aux cheveux courts (Patrice LECONTE)
  • Sonate de l’assassin (Jean-Baptiste DESTREMAU)
  • La Peine du menuisier (Marie LE GALL)

  • Influenza (Éric MARCHAL)

Vous avez jusqu’au 6 octobre pour vous prononcer. Le 8, je débats avec le reste du jury, et la décision sera rendue le 22 octobre.

Ca se passe ici .



Ce mois-ci dans les pages “lire” du magazine Carrefour Savoirs…


… des infos sur les lecteurs du jury qui décernera, aux côtés de Clélia Ventura, Mireille Calmel, Jean-Marc Souvira et Jacqueline Monsigny, et sous la présidence de Romain Sardou, le huitième Prix Carrefour du premier roman.

Les cinq livres à départager sont arrivés à bon port.

Les délibérations sont prévues pour début octobre.

La remise des prix aura lieu fin octobre.

Un peu de patience, donc, pour découvrir le contenu de cette remarquable sélection !



Et de deux !


J’aime ces coups de téléphone dont on comprend dès la première seconde qu’ils sont annonciateurs d’une bonne nouvelle. Et ça a à nouveau été le cas hier.

Me voici l’un des 5 lecteurs du jury du Prix Carrefour du premier roman, aux côtés de 5 auteurs dont Romain Sardou, qui préside le jury. Une deuxième mission de jurée pour cet été… Ca commence bientôt, et surtout ça commence par un portrait de chaque juré dans le magazine Carrefour Savoirs… Les photos sont au programme du week-end !