5 questions à Cypora Petitjean-Cerf


 

Cypora Petitjean-Cerf, née en 1974, est enseignante.

 

Préalablement à La belle année, paru le 8 février dernier, elle a publié L’école de la dernière chance, un an en classe-relais (2005) ainsi que trois romans, Le musée de la Sirène (2005), Le corps de Liane (2007) et Le Film (2009), tous parus chez Stock.



5 questions à Carole Zalberg


 

Née en 1965, Carole Zalberg vit à Paris.

Romancière, elle est notamment l’auteur de Mort et vie de Lili Riviera (2005) et Chez eux (2004), publiés aux éditions Phébus, de L’invention du désir (Editions du Chemin de fer 2010) et de La Mère horizontale (2008) et Et qu’on m’emporte (2009), parus chez Albin Michel. Elle a obtenu le Grand Prix SGDL du Livre Jeunesse pour Le Jour où Lania est partie (Nathan Poche, 2008).

Animatrice d’ateliers d’écriture en milieu scolaire et de rencontres littéraires, Carole Zalberg travaille également à des projets en lien avec le cinéma ou le théâtre : A défaut d’Amérique (Actes Sud, 2012) est actuellement en cours d’adaptation pour le cinéma. 



5 questions à Alexandre des Isnards


  

Alexandre des Isnards est licencié d’histoire et diplômé de Sciences Po. Il a une longue expérience en tant que consultant Internet en agence media et web agency.

.

Il est l’auteur, avec Thomas Zuber, des best-sellers L’open space m’a tuer (Hachette littératures, 2008) et Facebook m’a tuer (Nil – Robert Laffont, 2011).

.

http://www.lopenspacematuer.com/

http://facebookmatuer.com/

.

(photos © 20 Minutes)



5 questions à Fabrice Lardreau


  

Fabrice Lardreau est l’auteur de six romans, dont Une fuite ordinaire (Denoël, 1997) et Contretemps (Flammarion, 2004).

Le dernier en date, Un certain Pétrovitch, est paru lors de la rentrée littéraire aux Editions Léo Scheer.

Fabrice Lardreau contribue également au magazine Transfuge.

(photos © David Ignaszewski/Koboy)



5 questions à Philippe Jaenada


  

Né en 1964, Philippe Jaenada est l’auteur de sept romans.

Le premier d’entre eux, Le Chameau sauvage (adapté au cinéma sous le titre d’ A + Pollux) a remporté le Prix de Flore 1997.

Ont suivi Néfertiti dans un champ de canne à sucre (1999), La Grande à bouche molle (2001), Le Cosmonaute(2002), Vie et mort de la jeune fille blonde (2004), Plage de Manaccora, 16 h 30 (2009).

.

Le dernier en date, La femme et l’ours, est paru en septembre.



5 questions à Jesse Kellerman


  

Né en 1978, Jesse Kellerman, fils aîné des écrivains Faye et Jonathan Kellerman, est l’auteur de quatre romans.

.

Parmi eux, trois sont traduits en français. Le premier publié en France, Les Visages, a été récompensé par le Grand Prix des Lectrices de ELLE 2010 dans la catégorie policier.

.

Son troisième roman traduit en français, Jusqu’à la folie, qui paraît ce mois-ci aux Editions Les Deux Terres, est le premier qu’ait écrit le jeune écrivain.

[et il se gagne ici]  



4 questions à Delphine de Vigan


 

 

  

Auteur notamment des succès No et moi et Les heures souterraines, Delphine de Vigan publie à l’occasion de cette rentrée littéraire 2011 Rien ne s’oppose à la nuit, un roman qui suit les contours de son histoire familiale.

 

.

« Je suis une lectrice irrationnelle, irrégulière, obsessionnelle et lunatique. »



5 questions à François Alquier, aka Mandor


  

Né il y a à peine une quarantaine d’années, François Alquier est journaliste et animateur, spécialiste de la culture.

Depuis six ans, il tient le blog Les chroniques de Mandor qui raconte « les tribulations d’un journaliste dans un monde culturo-superficielo-passionnant ».

.

Il a rassemblé un grand nombre de ces chroniques et en a fait un livre éponyme, paru en février dernier aux éditions Laura Mare.

.

http://www.mandor.fr/



5 questions à Grégoire Delacourt


Né en 1960 à Valenciennes, Grégoire Delacourt est publicitaire.

On lui doit ces fameux slogans : « Vous n’aviez jamais mangé de camembert » (Cœur de Lion), « Nous vous devons plus que la lumière » (EDF), « Un Lutti d’offert, c’est un Lutti de perdu » (Lutti).

.

Paru début 2011, L’écrivain de la famille est son premier roman. 

.

www.gregoiredelacourt.com



5 questions à Marie-Aude Murail


Née en 1954, Marie-Aude Murail a commencé par écrire pour les adultes avant de devenir, définitivement, écrivain jeunesse (ainsi qu’elle l’explique dans « Auteur jeunesse – Comment le suis-je devenue, pourquoi le suis-je restée », paru en 2003).

Elle a publié plus de 90 livres, dont « Oh, boy ! » (qui a reçu plus de 25 prix) et la série des Emilien : Baby-sitter blues, Le trésor de mon père

Ses ouvrages sont traduits dans une quinzaine de langues.