Les lectures de Lili en six billets


Tout au long de l’été, et comme en 2010 déjà, le blog s’ouvre à d’autres bloggeurs. Chaque vendredi, l’un(e) d’eux présente son blog au travers de quelques billets emblématiques.

C’est aujourd’hui Liliba qui nous fait découvrir son blog Les lectures de Lili.  

 

1. Ton premier billet ?

J’ai commencé mon blog il y a environ 4 ans, mais je n’ai pas noté de date exacte, parce qu’ensuite j’ai antidaté des billets…

 

L’envie est venue progressivement. J’ai découvert les blogs littéraires en surfant sur internet pour chercher des idées de lecture et commencé à en lire quelques uns, tout d’abord sans mettre de commentaires, puis en laissant un petit mot timide de temps à autre.

 

En parallèle, je tenais depuis des années un fichier Excel sur lequel je récapitulais de manière extrêmement sommaire mes lectures, plus comme un mémo : titre, auteur, quelques lignes sur le fond et mon appréciation. Quand des amies me demandaient quoi lire, je m’en servais pour les conseiller (une question qui me fait toujours rire : « que me conseilles-tu ? » ou « as-tu un livre pour ma mère/mon mari/ma voisine ? » : les gens ont du mal à comprendre que pour les conseiller, il faut que je sache ce qu’ils aiment, quels étaient les derniers livres dont ils se sont régalés, quels sont leurs auteurs fétiches… c’est sûr que s’ils adorent Musso ou Gavalda, je ne vais pas leur proposer mes coups de cœur à moi !!!).

 

Bref, un jour, j’ai envoyé mon fichier à une très bonne amie qui a fait un forcing d’enfer pour me persuader de créer un blog. Ecrire me manquait. J’avais fait partie des années auparavant de clubs d’écriture, mais rien remis en route en arrivant dans le Nord, et j’étais dans un boulot qui ne me satisfaisait pas intellectuellement. Un soir de grosse chamaillerie avec mon mari ( !), je ne voulais pas aller me coucher et me suis donc mise devant l’ordinateur, surfant ici et là. Et là, tilt ! Je me suis dit, ma fille, tu vas créer un blog sur tes lectures ! Quelques heures (et cernes) plus tard, Liliba était née…

 

J’ai choisi CB parce qu’à l’époque il n’y avait pas de pub, et que les manips étaient vraiment simples : on choisissait son style, les couleurs, une photo, et hop, il n’y avait plus qu’à remplir !

 

Avec du recul, je trouve mes premiers billets vraiment creux, trop courts, pas passionnants du tout… Il faut dire qu’au début, il me fallait des heures et des heures pour rédiger ! Maintenant, le rythme est pris, heureusement, et je rédige plus vite, et toujours avec un plaisir immense. Mes textes sont plus construits, plus fouillés, et surtout plus personnels, car je ne veux pas faire des fiches de lecture, mais bien donner mon avis, mon ressenti, transmettre des émotions et surtout, donner envie à mes lecteurs de lire.

 

2. Le billet dont tu es le plus satisfaite ?

C’est très étrange, parce que les billets dont je suis le plus satisfaite ne sont pas forcément (voire pas du tout) ceux qui ont eu le plus de succès… Je ne sais pas du tout quel billet m’a amené le plus de visites, car les stats sont assez sommaires sur CB, donc je ne les regarde pas tous les 4 matins… et donc je ne peux pas dire quel billet sur mon blog attire le plus d’internaute. Cependant, avec les requêtes, je vois de plus en plus de demandes coquines, voire carrément cochonnes, du fait que je participe au très rigolo Le premier mardi, c’est permis organisé par Stéphie, où nous chroniquons des lectures inavouables… Des livres qui ne resteront pas dans les annales, mais qui permettent de bien rire !

 

Un livre attire les gens comme un aimant : Mot d’excuses : les parents écrivent aux enseignants de Patrice Romain, à croire qu’une bonne partie des parents de France cherchent sur internet quoi noter dans le carnet de correspondance de leur enfant !!! Et des romans comme Mille soleils splendides de Khaled Hosseini ou le très beau Grâce et dénuement d’Alice Ferney (étudié à l’école) attirent régulièrement du monde. J’ai parfois aussi des étudiants ou collégiens stressés qui débarquent et veulent que je leur fasse leur devoir, résumé du bouquin et analyse… ça me fait rire, mais je les envoie gentiment balader !

 

Par contre, au fil des billets, on finit par faire connaissance avec les fidèles du blog, et je peux dire que mes billets m’ont amené des rencontres magnifiques. Car bloguer, au moins sur la blogo littéraire, c’est tout sauf rester tout seul derrière son écran. Mine de rien, on échange beaucoup lorsque l’on parle de nos lectures, et souvent des choses assez personnelles, dont on ne parle pas forcément avec son entourage, ni même ses bonnes copines.

 

Du coup, quand le « courant » passe, on se contacte et parfois, si on arrive à goupiller les contraintes géographiques et de calendrier, on se rencontre. Et là, c’est magique ! J’ai souvent eu l’impression de retrouver une vieille amie perdue de vue et plusieurs blogueuses sont devenues de vraies amies que j’ai grand plaisir à voir et revoir.

 

D’ailleurs je suis toujours partante pour des rencontres chez moi dans le Nord, à Paris ou ailleurs ; nous avons même organisé nos dernières vacances familiales en fonction de Enna, qui organisait une traversée de la Baie du Mont Saint Michel pour les blogueuses (mémorable !). J’ai aussi organisé deux fois de suite des rencontres à Lyon sur notre lieu de vacances, suis allée à Paris quelques fois (pas autant que je voudrais…), ai participé à un génial week-end bruxellois, au deuxième Books and the city, et en octobre dernier, Faelys et moi avons organisé Lille o blogs, un rallye de blogueurs à Lille, un évènement que je rêve de recommencer en invitant cette fois quelques auteurs… Il me faudrait juste 12 heures de plus par jour pour faire tout ce qui me tente !

 

Sinon, les blogueuses reçoivent régulièrement des invitations à des soirées promo, mais c’est bien souvent à Paris… Par contre, dès qu’il se passe quelque chose d’min coin, je me précipite ! Rencontre avec des auteurs (Carole Martinez, magique ; Philippe Jaenada, Michel Quint, Frédéric Mars et de nombreux autres…), d’autres blogueuses, des groupes de lecteurs, des libraires… je suis toujours ravie !

 

Et très heureuse également de pouvoir recevoir des romans en SP ! J’ai pas mal de propositions, dont je refuse bon nombre, parce que je n’ai pas toujours le temps, et surtout parce que ce sont parfois des livres dont je sais qu’ils ne me plairont pas, ou qu’à moitié. Mais j’ai aussi pu faire de belles découvertes en me lançant à l’aveuglette ! J’adore tout particulièrement recevoir en avant première des livres de la rentrée littéraire, et je rêve d’un partenariat suivi avec… Actes Sud ! (rêvons, n’est-ce pas !!!)

 

 

Et bien sûr, suivre les blogs des autres blogueurs et blogueuses m’a permis de faire des découvertes livresques fantastiques. J’ai lu des auteurs dont je n’avais jamais entendu parler auparavant, me suis mise à la chick litt et aux lectures inavouables à cause de Stéphie, ai relu quelques San Antonio grâce à Daniel, des classiques, des auteurs étrangers… Bref, la blogosphère m’a apporté une ouverture d’esprit incroyable et une envie encore plus frénétique de lire, lire, lire… Ma seule grande tristesse est de me dire que ma vie sera trop courte pour lire tout ce que j’aimerais… déjà que ma PAL est à …300 livres… (et je suis loin d’être « la pire » !!!).

 

3. Le billet dont tu es le plus fière ?

Il y a quelques billets que j’ai vraiment aimé écrire et que j’aime relire encore maintenant. Je ne sais pas si je suis vraiment objective, mais bon, je les trouve « bons ». Ce qui est étrange, c’est que certains sont sur des bouquins adorés (voir Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher, qui m’avait rapporté un prix et dont un extrait avait été publié dans la brochure du Furet sur la rentrée littéraire (j’étais fière !!!)) ou bien Du domaine des murmures de Carole Martinez que j’ai adoré de bout en bout, L’armée furieuse de Fred Vargas, Sukkwan island de David Vann…), d’autres sur des bouquins que j’estime être vraiment nullissimes (Béa, de Capri à Carnon, de Paul Villach, si nul et mal écrit que c’était devenue super drôle…) et d’autres sur lesquels j’ai planché comme sur un devoir de français… (La philosophie dans le boudoir de Sade). Bref, c’est assez varié ! Mais c’est aussi ce qui caractérise mon blog : je lis tout, de la jeunesse, de l’ado ou young adult, des romans classiques, contemporains, des auteurs français ou étrangers, des polars et thrillers, des drames psychologiques, des nouvelles, du « bon » et du « facile »… bref, j’aime cette ouverture d’esprit que permet la lecture !

 

Je suis également très contente de mon billet sur La femme et l’ours de Philippe Jaenada, dans le quel j’ai mêlé mon avis et une interview de l’auteur, rencontré à la librairie Le bateau livre à Lille.

 

Certains billets m’ont demandé beaucoup de travail, car j’y ai inséré de très nombreux extraits ou citations, ainsi Dernière morsure de Ariane Fornia ou La commissaire n’a point l’esprit club de George Flipo, Battle royale de Koushun Takami, sur lequel j’ai bien cogité pour tenter de faire ressortir le côté psychologique (passionnant) des personnages…

 

Paradoxalement, je ne suis pas très satisfaite de mon billet sur L’homme de Kaboul de Cédric Bannel, alors qu’il a gagné un concours…

 

J’adore partager des billets avec ma fille sur ses lectures (elle a 11 ans). Elle ne se sent pas encore prête pour écrire elle-même, mais je l’interroge et j’écris ce qu’elle me dit. C’est un moment privilégié que je partage avec elle et qui me tient beaucoup à  cœur. Le problème est qu’elle voudrait maintenant que je lise tous ses livres !

 

Je suis aussi très fière de mon billet sur le roman Der Junge im gestreiften Pyjama (Le jeune en pyjama rayé) de John Boyne, un roman que j’ai lu en allemand et dont j’ai fait la critique en allemand, traduite ensuite en français !

 

4. Le billet qui t’a le plus coûté ?

Je ne vais pas me plaindre, mais étrangement, il y a rarement de polémique chez moi… Suis-je trop consensuelle ? J’ai pourtant l’impression de bien dire ce que je pense et d’exprimer aussi bien mon enthousiasme que mes déceptions. Mais je m’efforce il est vrai de rester très respectueuse du travail des auteurs, même si parfois je trouve certains bouquins vraiment nuls… (Heureusement, bien peu par rapport au nombre que je lis !). Pas d’insultes donc, ni de grands débats sur mes pages… je le regrette parfois ! ;-)

 

J’ai une fois eu une prise de bec avec une auteur, qui voulait que je retire mon billet sur son roman, alors que je disais bien que j’avais beaucoup aimé l’histoire, mais que je trouvais qu’il y avait vraiment beaucoup trop de fautes de grammaire. Que n’avais-je pas dit ! Je l’ai eu au téléphone assez longtemps et elle était vraiment véhémente, et pas mal agressive, et par mail ensuite, mais je n’ai pas retiré mon billet qui n’était en rien cassant ni dégradant pour le livre. J’ai même lu les deux tomes suivants, pour lesquels j’ai fait exactement les mêmes remarques : bon bouquin… bourré de fautes…

 

 

5. Le billet qui est le plus toi ?

Il y a quelques billets d’humeur dans lesquels j’ai livré un sentiment à l’instant T, et plusieurs tags qui peuvent en apprendre beaucoup sur ma vie à mes lecteurs. Je parle souvent de ma famille, de mes enfants, de mes sorties, parce que le blog fait partie de moi, tout comme ce que je vis au quotidien. Il faut fouiller pour me trouver, mais je crois que mon blog me représente vraiment, qu’il est le reflet de ma personnalité, de mes passions, envies… En tout cas, j’y suis assez ouverte, et même de plus en plus puisque depuis quelques mois, tous les lundis, après le récapitulatif « c’est lundi, que lisez-vous ? », je participe au « J’aime / j’aime pas » de la semaine, dans lequel je raconte ce qui m’est arrivé de sympa ou de désagréable.

 

6. Ton dernier billet ?

Aïe, en ce moment, j’ai du mal à tout mener de front… et je suis un peu surbookée avec la fin de l’année scolaire… Je partage mon temps entre gala de danse, tournois de tennis, remise des prix de gym, audition de musique, fête d’école et rassemblement de scouts et autres festivités pour mes enfants (plus les heures de queue pour les réinscrire l’année prochaine…), cela ajouté à pas mal de sorties copains et de gros dossiers à rendre au boulot et donc mon blog est en semi-sommeil, ce qui ne m’était pas arrivé depuis très longtemps…

 

Cela me met en rage, mais je préfère rendre mon boulot en temps et en heure plutôt que de publier un article de plus (enfin, en tant qu’indépendante, je n’ai pas trop le choix : pas de boulot, pas de sou ! on comprend assez vite comment cela fonctionne !).  Du coup, ma pile de livre à chroniquer s’allonge désespérément… mais je compte bien me rattraper en juillet !

 

 

C’est toujours un plaisir d’écrire mes billets, même si parfois le blog devient une contrainte, car je m’impose un post par jour. Pourquoi ? C’est idiot, mais bon… je vais sans doute ralentir, car j’ai du mal à tout mener de front ! Mais je suis un peu excessive dans tout ce que j’entreprends… Sérieusement… Je ne me suis encore jamais posé la question d’arrêter, parce que cela m’enrichit tellement que je ne sais pas bien par quoi je remplacerai les échanges merveilleux que j’ai grâce au blog, les rencontres et toute cette émulation intellectuelle, et en même temps cette amitié qui déborde de la blogo.

 

http://liliba.canalblog.com

 

 

 


29 comments on “Les lectures de Lili en six billets

  1. Excellente idée ! Je vais lire ça avec intérêt.
    Bonne journée

  2. Cette interview, c’est du Liliba tout craché ! Je la reconnais bien là : directe, ouverte, franche, curieuse… une blogueuse au top ! :)

  3. Merci Sophie, ça fait bizarre et plaisir à la fois de me voir ici !
    Et Lili :D merci aussi !

    SOphie, tu peux interviewer Lili Galipette, qui est elle aussi trop sympa, directe, ouverte, franche, curieuse et rigolote, et aime le fromage qui pue !!!

  4. Ah ben on pourrait créer le clan des blogueuses qui aiment le fromage qui pue… :D

  5. Ah, oui, pour un fromage qui pue, je ferais des kilomètres !

  6. Ben, oui, chuis nouille, en plus je l’avais lue, cette interview !

  7. Très chouette portrait qui donne envie de redécouvrir les billets susmentionnés ! On y retrouve bien la peche de Liliba et son goût du partage :)

  8. rhoooo, merci Cynthia ! Me voilà toute rougissante…

  9. En tout cas, pour nous ce n’est jamais une contrainte de lire les billets de Liliba! Merci pour cette entrevue! :)

  10. Excellent cet interview ! J’adore ! ;-)

  11. Un interview vraiment sympa avec des réponses très développées. Liliba serait elle une bavarde par hasard :) !

  12. Ravie de lire quelques mots pour mieux connaitre Alix :)

  13. Non non non je ne suis pas bavarde, j’ai seulement beaucoup de choses (intéressantes) à dire ;-)

  14. Super cette interview. On retrouve bien Liliba dans ses réponses. J’avais l’impression de l’entendre parler et rire en lisant ses réponses.
    Par contre, tu ne m’as pas répondu pour la rencontre dont on avait parlé ;-)

  15. Je connais le blog de Liliba et je trouve que cette interview est super ! Bon weekend !

  16. Il m’a suffit de cliquer sur le lien que Liliba proposait pour (re)découvrir ton blog ! Bon weekend.

  17. Très chouette interview, j’ai pris grand plaisir à la lire.

  18. Pingback: Les livres de George en six billets | Sophielit

  19. Merci Sophie et Liliba pour cette interview. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>