Des galipettes entre les lignes en six billets


Tout au long de l’été, et comme en 2010 déjà (nous étions partis à la rencontre de Léa Jane, d’Anne Savelli, de Daniel Fattore, de Sophie Hérisson, de l’auteur des Heures oisives et de Marie-Claire), le blog s’ouvre à d’autres bloggeurs. Chaque vendredi, l’un(e) d’eux présente son blog au travers de quelques billets emblématiques.

 

C’est Lili Galipette, du blog Des Galipettes entre les lignes, qui ouvre le bal.  

 

1. Ton premier billet ?

J’ai ouvert mon blog en juin 2008, après avoir tenu pendant des années des carnets dans lesquels j’écrivais de brefs avis sur mes lectures. Dans mon entourage, on me demandait souvent des conseils de lecture. J’avais envie de publier sur le net, mais ma piètre expérience en ma matière me retenait. Quand j’ai découvert les blogs de lecture, je me suis dit que ce format était pour moi.

Mon premier billet ne faisait que quelques lignes, juste pour lancer le blog. Dans la foulée, j’ai publié un billet sur Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel : http://www.desgalipettesentreleslignes.fr/archives/2008/06/23/9684676.html

Il s’agissait en fait d’un devoir universitaire que j’avais rédigé quelques mois auparavant. Il est donc beaucoup trop long pour le format blog. On m’a même dit qu’il était indigeste. Mais avec le recul, je suis contente d’avoir assis mon blog sur ce billet. Il donne une idée assez nette de mon attachement à la lecture et à l’analyse littéraire. Sur mon blog, pas question de me contenter de mettre des étoiles sur mes lectures : dès le début, j’ai voulu partager mon avis et tenter des interprétations.

 

2. Le billet dont tu es le plus satisfaite ?

Mon billet sur Le dernier soupir du Maure de Salma Rushdie : http://www.desgalipettesentreleslignes.fr/archives/2009/11/26/15867152.html

J’ai eu du mal à venir à bout de cette lecture, je l’ai interrompue longtemps et j’ai dû recommencer le livre depuis le début. Je ne savais pas comment écrire mon billet sur ce roman. Mais à force de patience, j’ai écrit un billet qui me plaît beaucoup. Et je vous conseille cette œuvre : il est dense, mais il en vaut la peine !

 

3. Le billet dont tu es le plus fière ?

Mon billet sur Le quatuor de Los Angeles de James Ellroy : http://www.desgalipettesentreleslignes.fr/archives/2011/03/12/20477896.html

Il est aussi beaucoup trop long, mais je me suis fait plaisir en l’écrivant : presque 3 jours de rédaction avant de le publier. C’est une victoire un peu particulière parce que je ne lis pratiquement jamais de polars, c’est un genre qui ne me séduit pas. Mais j’ai lu en à peine 10 jours la quadrilogie noire de James Ellroy. Vraiment conquise par cette histoire et par cet auteur, j’ai voulu que mon billet soit un hommage et qu’il me rende, à chaque relecture, le souvenir de cette quadrilogie.

 

4. Le billet qui t’a le plus coûté ?

Mon billet sur Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda : http://www.desgalipettesentreleslignes.fr/archives/2011/04/09/20842498.html

J’ai dû censurer des commentaires. Donc, sans commentaire…

 

5. Le billet qui est le plus toi ?

Le lapin est mon totem. Alors un billet qui me représente, ce serait Le lapin en peluche de Komako Sakaï. http://www.desgalipettesentreleslignes.fr/archives/2011/04/19/20930762.html

Je lis assez peu d’albums jeunesse, mais il y a beaucoup de ce que j’aime dans ce billet : de la douceur, de la nostalgie, de la tendresse, du rêve,… Je lis essentiellement des romans, mais je reste profondément enfant et j’ai besoin de « peluche », sous toutes les formes possibles.

 

6. Ton dernier billet ?

À l’heure où je réponds à ton questionnaire, mon dernier billet porte sur le deuxième volume de la bande dessinée L’épée d’Ardenois, d’Étienne Willem : http://www.desgalipettesentreleslignes.fr/archives/2012/06/11/24465599.html

Un lapereau qui se fait chevalier pour combattre un vilain qui veut répandre la terreur : un lapin, de l’histoire, de l’humour, tout pour me plaire donc !

Arrêter mon blog, oui, peut-être. J’y ai pensé en début d’année après plusieurs messages de lecteurs reprochant à mon blog d’être barbant, compliqué, sans vie, snob, etc. Je ne mets dans mon blog que ce que je suis, rien d’autre. Si mon blog est barbant, c’est que je le suis aussi… Bref, une grosse remise en question en début d’année avant de décider, après quelques modifications sur le fond et la forme, de continuer et de ne pas tenir compte des râleurs : rien ne les oblige à visiter mon blog s’il ne leur plaît pas ! Je ne suis pas obsédée par les classements ou le nombre de visites : vienne qui voudra, moi je ne change pas.

 

http://www.desgalipettesentreleslignes.fr/


12 comments on “Des galipettes entre les lignes en six billets

  1. Belle surprise au réveil ! Merci encore pour ce billet ! :)
    Bonne journée.

  2. Super billet à propos d’un super blog !

  3. @Sophie : J’ai redécouvert des trucs, c’était marrant !

    @Bibalice : Merci.

  4. on en sait plus sur Lili Galipette

  5. Merci les filles ! :)
    Moi, j’ai hâte de les présentations des autres blogueurs !!

  6. Pingback: Les livres de George en six billets | Sophielit

  7. Pingback: ActuLittéraire en six billets | Sophielit

  8. Pingback: L’Irrégulière en six billets | Sophielit

  9. Pingback: A posteriori, a priori en six billets | Sophielit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>