Tendez-nous la main, Abdel Belmokadem


Abdel Belmokadem est un enfant du Mas du Taureau, le quartier de Vaulx-en-Velin devenu en octobre 1990 le théâtre des plus importantes violences urbaines qu’ait connues la France depuis la guerre. A l’époque, Abdel Belmokadem a 22 ans. Il débute une carrière de boxeur professionnel. Pendant les émeutes, il se sert de sa position pour s’interposer entre la police et les jeunes.

Sa vocation de médiateur est née.

Il sera un an plus tard le premier médiateur nommé dans le cadre de la politique de la ville, avant de devenir conseil municipal et de créer sa propre structure de médiation et d’insertion de jeunes en difficulté dans les zones urbaines sensibles. Il a fait recruter et former des milliers de personnes en dix ans.

 

« Avec ce livre, je veux montrer qu’on peut renoncer à la fatalité, ne pas vivre sa différence comme une injustice, mais comme une force et un point d’appui. J’ai eu la chance de rencontrer sur ma route des personnes d’autres milieux sociaux, qui ont cru en moi et m’ont aidé à grandir. Mon histoire est la démonstration que tout est possible, à condition de le vouloir et d’oser faire un pas vers l’autre. Ce livre est un message d’espoir mais aussi une alerte : aujourd’hui, les quartiers sont étrangement calmes. Jamais la situation des jeunes n’y a été aussi dure. Il est urgent de leur tendre la main. »

 

Fascinant parcours individuel portant en étendard les valeurs de la République française, « Tendez-nous la main » est un témoignage sans concessions sur les violences urbaines, vues de l’intérieur par celui qui fut au premier plan des émeutes de Vaulx-en-Velin de 1990.

« Dans les émeutes urbaines, ça part toujours du noyau des copains révoltés qui veulent en découdre. » (page 49)

 

Sans excuser quiconque, Abdel Belmokadem pointe le problème de l’emploi, cause de l’inflammabilité des banlieues. Un problème dont il s’est emparé dès qu’il l’a pu, entreprenant un travail de fourmi, un travail de proximité, de dialogue, de psychologie qui échappe aux logiques de gestion de la problématique telles qu’elles sont édictées en haut lieu.

« En France, la notion d’accompagnement existe, mais elle est uniquement administrative. » (page 133)

« Les agents des missions locales ne gèrent pas des projets mais des dispositifs. Un projet, c’est une initiative, une énergie qui se mobilise autour d’une idée, d’une expérience nouvelle. Un dispositif, c’est une sorte de cahier des charges qui descend du ministère et qu’il suffit de réaliser à la lettre. » (page 135)

 

Sur un ton vif et direct, se basant sur son expérience en France mais aussi sur les bonnes pratiques repérées à l’étranger, Abdel Belmokadem, aidé par Renaud Leblond pour la rédaction de cet ouvrage, distille mille et un conseils pour enrayer les problèmes qui polluent les cités et les Zones d’éducation prioritaires – devenues des « zones d’exclusion prioritaire ».

« La meilleure réponse face à la délinquance n’est pas le tout-prévention ni le tout-sécuritaire, mais le bon dosage des deux au moment voulu. » (page 179)

 

Boxeur, médiateur, entrepreneur, élu de la République… Abdel Belmokadem a eu plusieurs vies en une, qu’il s’emploie à narrer avec passion. On sent l’homme à fleur de peau, marqué à jamais par les refus qu’on lui a opposés et les rejets dont il a fait – et fait encore parfois – l’objet. Son ouvrage n’en est que plus vibrant et sincère.

« Dans les quartiers, tu démarres forcément du mauvais côté ; tout l’enjeu, c’est de repasser du bon. » (page 25)

Abdel Belmokadem, qui a gagné sa liberté « en tapant dans un sac », s’emploie à faire venir du « bon côté » le plus de jeunes possible.

 

« Je ne connais que deux sortes d’hommes, ceux qui se couchent et ceux qui se battent », disait le Général de Gaulle. On sait résolument de quel côté est Abdel Belmokadem.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>