Sophie au Flore, Sylvie Bourgeois


Sophie, quarantenaire chouchou des amatrices de chick-litt, nous avait fait découvrir les coulisses du Festival de Cannes. La voici qui quitte sa province (Annecy) et son homme (Sylvain) pour enfin faire quelque chose de sa vie. C’est forcément à Paris que ça se passe. Sophie débarque à Saint-Germain-des-Prés, pétillante et déterminée.

« Si elle ne connaît pas son poids avec précision, elle n’arrive pas à s’inscrire dans l’espace. […] ‘Tant que je suis mince, la vie vaut la peine d’être vécue !’ » (page 33)

 

De rencontres improbables en projets avortés, d’heureuses surprises en coups de cœur, Sophie se construit en quelques semaines un nouvel univers dont le Café de Flore est l’épicentre. Mais tout n’est pas si simple.

« Sophie regrette les soirées avec ses amis. Elle ne sait plus si elle a tant envie que ça de faire de nouvelles connaissances et se demande si, finalement, ce qui est vraiment enrichissant avec les gens, ce ne sont pas, justement, toutes ces années à se côtoyer. » (page 80)

 

Dans cet opus très accessible, Sylvie Bourgeois met en scène la frénésie de la vie parisienne mondaine et la futilité des rapports humains dans les milieux où apparence et superficialité priment. Fatigant à vivre, amusant à lire !

 

« Les histoires appartiennent à ceux qui savent les transmettre, pas à ceux qui les vivent, sinon tout le monde serait écrivain. » (page 84)


3 comments on “Sophie au Flore, Sylvie Bourgeois

  1. Pingback: Salon littérature et cinéma à Coulommiers | Sophielit

  2. Rencontres improbables……mais d’un e telle merveille musterieuse ..
    Dominique

  3. Pingback: Sophie au Flore, de Sylvie Bourgeois | Cultur'elle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>