Cleer, Laure et Laurent Kloetzer


Quatrième de couverture :

 

Cleer est un concept, une idée flottant dans l’éther, une pure lumière. Cleer est une corporation, une multinationale d’aujourd’hui et de demain, tendant vers l’absolu. Vinh et Charlotte participent de cet effort. Ils sont des consultants spéciaux, ils résolvent les problèmes mettant en jeu le plus précieux du Groupe : son image. Pour eux, les cas de disparition, les épidémies de suicides, les contaminations transgéniques. Ils défendent la vérité, la transparence, la fluidité de l’information, les intérêts des actionnaires. Ils sont l’ultime ressource contre la superstition et le chaos. Ils sont la Cohésion Interne.

 

Cleer est le témoignage d’un univers professionnel aux limites de l’incandescence.

.

Sous-titré « Une fantaisie corporate », ce livre étrange est publié chez Denoël dans la collection Lunes d’encre, qui se veut « une collection d’imaginaire (fantasy, science-fiction et fantastique) qui se veut autre, plus littéraire que ses pairs, moins spatiale et moins elfique, en un mot plus humaniste ».

Je le précise ici car l’imaginaire, d’ordinaire, je ne veux pas en entendre parler.

Sauf que cet imaginaire là est évidemment très proche de nous et, parce que ce futur pourrait bien arriver demain, c’est inquiétant autant que fascinant.

.

Deux jeunes gens, Charlotte et Vinh, sont recrutés par le Groupe. Ils vont devoir travailler ensemble mais, évidemment, ils ne se doutent pas une seule seconde d’où ils ont mis les pieds – sinon, sûr qu’ils s’enfuiraient en courant. Quoique…

.

Cleer est un roman incroyable, les évènements y sont décrits, les personnalités y sont analysées avec tant de précision que l’on vit les choses, que l’on est les personnages. Et le lecteur non plus n’est pas préparé à ce qu’il va découvrir dans ces pages…

.

 « Votre candidature est acceptée. Soyez demain à huit heures, au Siège, dans le quartier d’affaires de la capitale. Vous êtes un peu tendu(e), excité(e), votre vie change. Demain, vous appartiendrez à la Cohésion Interne, vous serez consultant, enquêteur professionnel aux limites du surnaturel, membre de l’élite, de l’Inquisition d’un monde parfait. Quelque chose s’ouvre devant vous, une nouvelle perspective, une révélation. » Le sigle de votre nouvel employeur vous reste présent en permanence à l’esprit. Cinq lettres, le blanc, le bleu, le ciel, la lumière. Et ces mots, simplement : « Cleer Be yourself »

.

Tout candidat à un poste de consultant devrait lire Cleer. Tout salarié un peu carriériste devrait lire Cleer. Tout salarié profondément empreint de culture d’entreprise devrait lire Cleer. Tout salarié qui tient les discours de la communication interne pour paroles d’évangile devrait lire Cleer.

Et les autres aussi, finalement.


3 comments on “Cleer, Laure et Laurent Kloetzer

  1. « Tout candidat à un poste de consultant devrait lire Cleer. »
    Ce serait bien. Dommage qu’ils soient tous trop occupés à bosser pour lire ! :)

  2. Pingback: Sélection été 2011 | Sophielit

  3. Pingback: Le meilleur de 2011 en 20 romans | Sophielit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>