La Femme qui décida de passer une année au lit – Sue Townsend

Eva est une mère et une femme exemplaire jusqu’au jour où ses enfants partent enfin pour l’université. Alors que ses enfants sont à peine arriver dans leur nouvelle résidence, elle décide de réaliser ce rêve qui la hante depuis la naissance des jumeaux 17 ans plus tôt : se mettre au lit pour un an et ne plus en sortir. Son entourage ne comprend pas vraiment, son mari ne supporte pas la situation, une situation qui va d’ailleurs dégénérer quand la presse s’en mêle.

Autant le dire tout de suite, je ne connaissais pas cette auteur (la fameuse série Adrien Mole m’est inconnue) et je n’ai pas aimé cette lecture…

Si j’adore l’idée de départ, je n’ai pas apprécié du tout ce que le personnage devient. Au début j’ai apprécié son courage de tout laisser tomber pour se consacrer quelques temps à elle mais ensuite elle devient une sorte de bête humaine et sauvage qui ne veut plus bouger et ne veut plus voir personne. Et qui n’a aucune reconnaissance pour les personnes qui la soutiennent. Après avoir fait enlever tous les meubles et repeindre la chambre en blanc, elle fini par se barricader.

Je n’ai pas compris le message que voulait faire l’auteur, pourquoi Eva se laisse mourir de faim…  J’ai trouvé le récit trop décousu (l’histoire de Ho n’apporte rien, si ce n’est la pitié du lecteur sur cette pauvre famille de chinois) et une fois encore, je trouve que la fin n’est pas aboutie : une sorte de happy end d’une page qui ne mène à rien et où Eva ne prend pas la moindre décision d’aller de l’avant ou d’apporter un peu de reconnaissance à ceux qui l’ont aidé pendant cette année. Les personnages sont caricaturaux et les aspects négatifs de la vie trop nombreux. Je trouve que ce roman n’entre malheureusement pas dans les romans « qui font du bien » contrairement aux autres romans des Editions Charleston (Les Roses de Somerset entre autres).
Peut-être que ma déception est plus grande à cause du fait que je m’attendais à livre drôle mais l’humour british ne m’a pas atteinte…

Par contre j’adhère totalement à l’idée de rester une journée au lit à l’occasion de la journée de la Femme le 8 mars !  Si vous aussi, vous êtes pour, vous pouvez demander des flyers et des badges  aux éditions Charleston !

Vous pouvez consulter les autres avis des lectrices Charleston : Alice et Fanny.

Pour un avis plus positif, voici la présentation en vidéo de l’éditrice Karine Bailly

Image de prévisualisation YouTube

Bonne surprise pour celles et ceux qui l’attendent avec impatience : il est sortie aujourd’hui en numérique ! Pour les autres, il sera disponible en librairie le 15 février !

Moi, Bobby, bébé Zombie – Neil Jomunsi

Vous le savez, la fin du monde est proche ! Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant ou qui ne s’en rappellerai pas, c’est pour ce vendredi 21 décembre. Et pourtant, pas d’astéroïde en vue, pas d’ouragan géant en éveil, pas de volcan qui gronde. Mais le danger n’est peut-être pas si gros et peut-être pas si lointain. Les prochains jours, surveillez les moustiques (à cette période chez nous, il n’y en a pas beaucoup mais la fin du monde peut venir du monde entier !) et ne les laissez pas piquer les nouveaux-nés !

Non non, je ne divague, je ne fais que vous mettre en garde devant la version de Neil Jomunsi de la fin du monde. Moi, Bobby, Bébé Zombie est un album numérique pas vraiment pour les enfants. Même pas du tout ! 30 pages en couleurs avec des zombies rouge, jaune, vert ou bleu.

L’histoire ? Un mignon petit bébé baveux se fait piquer par un moustique infesté d’un méchant virus. Bobby meurt mais réussite aussitôt sous la forme d’un zombie affamé de chair humaine ! Pour un premier repas, les mains de papa feront l’affaire. Certes mais une fois mangé, papa est aussi contaminé… tiens si on mangeait un bout de maman ? Et un membre de chaque voisin ? Si chacun contamine 10 personnes qui a son tour en contamine 10, qui a son tour… je vous laisse faire les calculs et imaginer comment le monde risque de finir !

L’auteur, c’est Neil Jomunsi, le même qui a écrit les épisodes de Jésus contre Hitler ! Alors forcément c’est aussi déjanté ! C’est moins de 2,50€ et ça se lit sur votre tablette, après avoir cliqué ici ! Et ça vous permettra de patienter en attendant le moustique de la fin du monde… J-3… brrr !

Le retour de Manon Lachance – Marie Potvin

Je vous ai déjà parlé de Marie Potvin lors de ma chronique sur Les héros ça s’trompe jamais (d’ailleurs la série marche très bien et la saison 2 sortira au début de l’année 2013 ! )

Le retour de Manon Lachance c’est l’histoire de … Manon \o/ ! Elle a récemment touché un héritage important avec lequel elle décide de commencer une nouvelle vie et d’avoir sa propre maison. Cette maison est entièrement à refaire et le beau Patrick est sans doute l’homme idéal pour refaire sa maison et s’occuper de Manon. A moins que…

Je retrouve donc ici une auteur que j’avais vraiment apprécié. j’ai retrouvé la fraîcheur de l’écriture et de l’histoire. Cependant j’ai trouvé que l’histoire est moins aboutie que Les héros ça s’trompe jamais. Je suis en quelque sorte restée sur ma faim car je n’ai pas retrouvé le suspens de la série (ce qui est normal puisqu’il n’y a qu’un « épisode » ici). Mais surtout je n’ai pas retrouvé les rebondissements auxquels j’avais accroché, il n’y a pas vraiment de surprise et il ne nous faut pas longtemps (contrairement à l’héroïne) pour comprendre avec qui elle vivra quelque chose. Un dernier bémol, les prénoms des personnages ou plutôt leur surnom, notamment Sébastien qui devient Sebas. Je suis peut-être un peu méticuleuse de ce côté là mais cela m’a vraiment gêné dans la lecture.

Vous allez croire que je n’ai pas aimé ce livre après ce paragraphe ! Mais non, j’ai passé un bon moment avec ce livre, preuve en est, je l’ai lu, ce qui en ce moment représente une sorte d’exploit ! Je lâche assez facilement, donc un ouvrage court comme celui-ci était idéal pour moi ! Et puis la couverture, comme toutes celles de la collection Roman de Filles de Numeriklivres est attirante !

Voici une bande-annonce pour vous faire une petite idée :

Image de prévisualisation YouTube

Pour tout savoir sur ce livre et l’acheter, rendez-vous sur le site de l’éditeur, Numeriklivres !