Bienvenue à Big Stone Gap – Adriana Trigiani

Bienvenue-à-Big-Stone-Gap_c1

A 35 ans, Ave Maria Mulligan s’est auto-proclamée vieille fille. Elle vit dans le petit village de Big Stone Gap et passe ses journées entre sa pharmacie, les livres, la brigade de secours de la ville et la mise en scène du spectacle local annuel. Qui dit petit village dit tout le monde se connait et tout le monde sait tout sur tout (ou du moins croit tout savoir). Après un chamboulement dans sa vie (la forme de son visage la destinait à vivre un renouveau à 35 ans), elle se sent à l’étroit dans ce village où elle est entourée d’amis mais aussi de prétendants dont elle ne veut pas.

L’histoire se déroule donc dans le village de Big Stone Gap, village où l’auteur a grandit, en 1978. Je pensais que l’auteur avait fait ce choix car pour les recherches que mène l’héroïne, avec internet, son intrigue aurait été moins bonne. Après lecture de l’interview des lectrices Charleston, j’ai appris que c’était surtout parce que c’est l’époque de tous les possibles selon l’auteur mais aussi parce qu’elle voulait intégrer à son roman le seul fait célèbre de Big Stone Gap : la visite (écourtée) d’Elisabeth Taylor !

J’ai avalé les 300 pages de ce roman en quelques heures. J’ai aimé le fait que l’auteur nous fasse voyager, que ce soit en Virginie ou en Italie et que l’héroïne est désespérante quant à ses choix de vie ! Je me suis dit plusieurs fois « mais elle va pas faire ça ? » eh ben si… ! Les héros sont un peu loufoques, notamment Iva Lou, la bibliothécaire qui a une conception bien à elle de la vie (notamment sexuelle ! )  « La vie est un mystère à vivre, et non un problème à résoudre. Une amie m’a donné une chope avec cette phrase gravée dessus, un jour, et j’en ai fait ma philosophie »

En revanche, j’ai eu un peu de mal avec les prénoms des héros… J’avoue que le fait que les 2 personnages principaux se nomment Ave Maria et Iva Lou m’a un peu (pour ne pas dire beaucoup) perturbée ! (je l’avoue, il ne m’en faut pas beaucoup !)

Ce roman a été adapté au cinéma par l’auteur et devrait sortir à l’automne (aux Etats-Unis, quid de la France ?) avec Ashley Judd et Whoopi Goldberg ! J’ai hâte de voir si les images qui se sont imposées à moi pendant la lecture sont les mêmes ! Et il existe 4 tomes de Big Stone Gap en anglais, les éditions Charleston publieront-elles les suivants ?

Cette fois-ci, c’est la bonne !

Bonjours amis lecteurs,

vous êtes restés fidèles pendant 18 mois d’absences répétées, et je vous en remercie. Cette fois je reviens, et j’espère que c’est pour de bon ! En tous cas, je n’ai plus aucune raison de délaisser ce blog au profit des révisions, le concours étant terminé ! Ah si, il reste tout de même les albums photos des vacances à faire ;)

J’ai quelques idées de billet en stock, je vais essayer de les mettre à plat rapidement !

En attendant, vous pouvez découvrir ma douce et mélodieuse voix dans cette interview radio où je parle en long en large et en travers de VendrediLecture !

A très vite !

Pauline

Nos étoiles contraires – John Green

nos-etoiles-contraires

Si vous n’êtes pas complètement coupé du monde vous avez forcément entendu parlé de ce best-seller ou au moins de son adaptation cinématographique l’été dernier ! J’ai donc lu ce livre en décalage avec un certain nombre d’entre vous et par conséquent je me suis fait pas mal spolier…

Hazel, alias Hazel Grâce ou Hazel-tout-court est miraculée d’un cancer en phase terminal qui l’a condamné à avoir une bouteille d’oxygène pour animal de compagnie. Elle ne va plus au lycée depuis longtemps et suit quelques heures de cours par semaine à la fac. Pour qu’elle se fasse des amis et se sente moins seule, sa mère tient à ce qu’elle participe à des groupes de soutien dans l’église du quartier. C’est là qu’elle rencontre Isaac, condamné à devenir aveugle et Augustus, en rémission d’un cancer qui lui a volé une jambe. Une jolie histoire d’amitié commence lorsque Hazel fait découvrir son livre préféré à Augustus : Une impériale affliction, de Peter Van Houten

J’avoue que raconté comme ça, ça n’a pas l’air très gai… Cependant, ce roman est vraiment beau et tombe rarement dans le pathos. Les personnages relativisent beaucoup sur leur sort et le livre est bourré d’humour. Je pense qu’il est possible de ressentir beaucoup d’émotion à la lecture de ce roman où de jeunes adolescents condamnés croient dur comme fer en la vie et sa beauté ! Malheureusement, je n’ai pas ressenti autant de chose que je le pensais, notamment parce que j’avais été un peu trop spoilé avant ma lecture… Pour autant, j’ai beaucoup apprécié cette lecture, que j’ai avalé en quelques heures !

Une partie de ce roman se passe à Amsterdam, j’espérais y découvrir un peu plus la ville étant donné que j’y passais un weekend quelques jours après ma lecture mais ce n’est pas le cas. Il faudrait que je me replonge dedans maintenant que ce voyage est fait pour voir si je retrouve certains détails !

Je ne pourrais pas vous parler de l’adaptation cinématographique, au vu de la bande-annonce, l’histoire semble similaire mais ce n’est pas le cas selon les commentaires que j’ai pu lire. Je vous laisse me donner votre vision des choses avant de me lancer !