La Page blanche – Pénélope Bagieu et Boulet

La Page Blanche est une BD avec 2 auteurs de BD bien connus de la toile aux manettes : Pénélope Bagieu au dessin et Boulet au texte.  Je ne connais les dessins de Boulet que par son blog alors que j’ai tout lu de Pénélope ! Et comme j’adore son dessin, je me suis lancée tête baissée !

La page blanche c’est l’histoire d’une jeune femme, Eloïse Pinson, qui se réveille un soir, sur un banc d’un quartier parisien où elle ne vient jamais. Jusque-là tout va bien. Sauf que non seulement elle ne se rappelle pas ce qu’elle fait là, mais elle ne se souvient pas non plus qui elle est, ce qu’elle fait dans la vie, qui sont ses amis et sa famille. Bref, elle ne se rappelle de rien qui la concerne ! Mais demandez-lui qui est Britney Spears et elle vous répondra sans problème. Cette amnésie est d’autant plus étrange qu’elle n’existe pas, les médecins (de la BD et de la vraie vie) sont formels.

Eloïse confie à une seule personne de son entourage ce qui lui arrive et fouille son ordinateur, son téléphone, son appartement, son passé à la recherche de souvenirs, à la recherche de ses parents. A la recherche de son identité. Tout cela sans succès, car Eloïse est façonnée par la société qui l’entoure, et que rien ne semble la distinguer des autres personnes. Mêmes résultats pour les séances chez différents psychologues. Quelle sera donc la solution trouvée par Eloïse, je vous laisse le découvrir mais j’avoue que personnellement j’ai trouvé la fin plutôt décevante.

Et d’une manière générale, je n’ai pas été super emballée par cette BD où le silence prend une grande place. Beaucoup de planches sont seulement dessinées – heureusement Pénélope réussi à faire passer beaucoup de choses par le dessin.

Bref, je dirais que c’est un bon moment de lecture mais sans plus et que si vous voulez découvrir l’univers de Pénélope Bagieu je vous conseille plutôt les 3 tomes de Joséphine ou Cadavre Exquis !

C’était la BD du mercredi à l’initiative de Mango !

7 thoughts on “La Page blanche – Pénélope Bagieu et Boulet

  1. tout à fait d’accord avec toi ! le dessin de P. Bagieu est très bon et heureusement. Il parvient à nous rendre Eloïse attachante. pour l’histoire en elle-même, ce n’est pas ça…

  2. J’ai trouvé l’histoire assez profonde en dépit du manque de mots : quête d’identité, remise en question de la société de consommation et du formatage, etc.

  3. Encore un avis mitigé sur cette BD… Une de mes copines est fan de Bagieu mais elle n’a pas accroché à cet ouvrage. Et comme je n’ai encore jamais rien lu de cette artiste, je vais commencer par autre chose ^^

  4. Comme Natiora, je n’ai encore rien lu de Bagieu si ce n’est quelquefois son blog. Je suivrai donc ton conseil et commencerai par  ceux que tu indiques. 

  5. Comme toi, je n’ai pas été emballée (la preuve, je ne l’ai toujours pas chroniqué !) J’ai largement préféré Cadavre exquis et suis restée sur ma faim avec cet album.

  6. Pingback: Boulet et Pénélope Bagieu – Page blanche « Sin City

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>