Archives mensuelles : avril 2012

Le moi: la tentation du roman

Il y a de plus en plus de livres intimistes, de confessions, camouflés sous les vocables « roman » et « récit ». De plus en plus, le narrateur, le « je », est l’auteur lui-même (combien de livres à la première personne?). S’il est interrogé … Continuer la lecture

Un commentaire

« Les clefs » de Germaine Beaumont (1890-1983), un livre à lire le soir.

Dès lors que l’on s’intéresse à la littérature ensablée, il n’y a plus de fin à la quête : aux étals des bouquinistes, des dizaines de livres, soudain, vous attirent. En d’autres temps, je veux dire en ces temps où l’on … Continuer la lecture

Un commentaire

Une expérience proustienne, un article de Mathieu de Bonneuil

Chers lecteurs, Mathieu de Bonneuil est un lecteur assidu du blog des ensablés. Après avoir lu l’intégralité de la Recherche du Temps Perdu, il m’a proposé un article sur ses impressions. Merci de nous avoir fait partager son expérience qui … Continuer la lecture

Un commentaire

Notes de voyage de Laurent Jouannaud: « L’espoir » d’André Malraux, un grand roman pudique sur la guerre

Mon cher Hervé, Je lis au hasard des bouquinistes, au gré des nouvelles parutions et des rééditions en livre de poche : je lis selon mon bon plaisir et rien de ce qui est écrit ne m’est a priori étranger. Mais … Continuer la lecture

2 commentaires

Le marché de Brancion, la résurrection des livres morts

Ceux qui portent intérêt à ce blog doivent, s’ils ne l’ont déjà fait, se rendre au marché Brancion. Descendez station Porte de Vanves. Passez sous le pont de chemin de fer. C’est à droite. Remontez la rue Brancion où alternent … Continuer la lecture

Laisser un commentaire