Archives mensuelles : novembre 2010

De l’utilité de Marcel Proust pour l’entreprise

Ce weekend, j’étais en Normandie, par un temps glacial qui invitait à la lecture, près de la cheminée. Je me suis donc installé à côté de la fenêtre, d’où je pouvais, lorsque l’envie me prenait, regarder la neige et les … Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Claude Lanzmann, le lièvre de Patagonie (mémoires?)

J’ai terminé la semaine dernière le dernier ouvrage de Claude Lanzmann paru chez Gallimard il y a peut-être un an, intitulé « Le lièvre de Patagonie », drôle de titre. Lanzmann est un drôle de type aussi. La dernière fois que je … Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Autopsie de Calet (3)

J’avais laissé Henri Calet dans le sud de la France, après son évasion d’Allemagne, libre enfin d’écrire. Il voulait faire un grand roman qui se serait passé en Amérique du sud, il n’y parvint pas (Un grand voyage sera un … Continuer la lecture

Publié dans littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Oppressions métropolitaines

Je ne vois plus Paris à partir d’octobre. Sauf le matin, pour rejoindre le métro, mais il fait encore nuit ; le soir, à mon retour, mais il fait toujours nuit. Je ne vois donc que les dessous de Paris, son … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Calet l’aventurier (2)

Pardon, j’avais laissé Henri Calet à la sortie de la station « Arche de la Défense » (voir Calet dans le métro). Depuis, je me demande comment parler de lui pour le faire aimer comme je l’aime. Plus je le lis et … Continuer la lecture

Publié dans littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Amours et aventures de Sindbad le Marin, roman de Salim Bachi

Question : à partir de quand est-on un écrivain? Bien sûr, il faut avoir été publié, c’est une condition nécessaire. Il me semble aussi qu’il faut l’avoir été plusieurs fois, avoir dans son bagage au moins l’esquisse d’une œuvre, un … Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Calet dans le métro (1)

Le métro, le matin, est comme le lit conjugal où chacun cherche à tout prix un petit coin frais et tranquille. A l’heure où je le prends (7H30), sur la ligne 1, c’est encore possible. Il règne un grand silence … Continuer la lecture

Publié dans littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

La blessure de Raymond Guérin (3), suite et fin

Le style de Guérin, dans L’apprenti, penche vers Céline. On l’a reproché à Guérin. Je m’étonne toujours de ces reproches. Reproche-t-on à un compositeur de musique d’être influencé par un autre ? Entre Ravel et Debussy, ne pourrait-on pas dire que… ?  … Continuer la lecture

Publié dans littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires

L’ombre de Némésis, premier roman de François Adrien

Aujourd’hui, entre midi et deux, je suis allé chez Virgin, à la Défense. François Adrien y signait là son premier roman « L’Ombre de Némésis » qui paraît ces jours-ci aux Éditions Privat. Quel bonheur c’était, après avoir quitté les tours de … Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La blessure de Raymond Guérin (2)

Monsieur Hermès, héros de L’apprenti, est un loup solitaire, mais un loup sans canines, car, si Monsieur Hermès se plaint de sa vie, il ne fait pas grand chose pour s’en échapper… Comme beaucoup d’entre nous, et c’est bien pourquoi … Continuer la lecture

Publié dans littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire