La logique du grain de sable: « Le journal d’un homme de 40 ans », de Jean Guéhenno (1890-1978), par Carl Aderhold

Le Journal d’un homme de 40 ans de Jean Guéhenno « Nul de nous n’a l’honneur d’avoir une vie qui soit à lui » L’exercice autobiographique et plus largement celui des mémoires constitue un genre à part entière avec ses contraintes et ses règles. Sous-jacents à l’entreprise, l’autojustification, le narcissisme et la posture sont parmi les écueils principaux. Dans son Journal d’un homme de
Publié dans La logique du grain de sable, littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

« Le désordre » et autres textes de Madame Simone (1877-1985)

L’autre soir à un dîner, alors que nous parlions de Proust, un des convives, Jérôme Picon (1), un homme aux cheveux ras et blancs, les yeux vifs derrière des lunettes cerclées d’écaille, une barbe taillée qui le fait ressembler à Huysmans, me demande soudain: « Et Madame Simone, vous connaissez? » Non, je ne connaissais pas, et comme à chaque fois, j’ai ressenti 
Publié dans Les ensablés, littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les chroniques de Denis Gombert: « La lanterne magique » de Léon-Paul Fargue (1876-1947)

Ce qu’éclaire la lanterne de Fargue Ecrire, de la prose ou des vers, c‘est manifester que l’on préfère à la vie la sensation de la vie… La lanterne magique est un recueil de chroniques rédigées par Léon-Paul Fargue durant la période de l’occupation. D’aucuns auraient fait peser tout le poids de l’Histoire sur ces écrits pour raconter l’errance du pays, les restrictions, les privations, les
Publié dans Chroniques de Denis Gombert, Les ensablés, littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Notes de voyage de Laurent Jouannaud: Michel Tournier, écrivain moraliste

Cher Hervé, sur les quatre écrivains français nobélisables, deux ont obtenu le prix (Le Clézio, Modiano), un l’obtiendra peut-être un jour (Pascal Quignard), et le quatrième, Michel Tournier, né le 19 décembre 1924, ne l’obtiendra plus. Son heure et son aura sont passées : il me semble qu’on n’a guère parlé de lui l’an dernier. Il a écrit un très grand roman : Vendredi ou les limbes du Pac
Publié dans Notes de voyage de Laurent Jouannaud | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Mes espoirs de retour par H-J Coudy: « Le notaire des Noirs » de Loys Masson (1915-1969)

Il est étrange que la littérature croise le chemin du communisme qui fut l’ennemi déterminé de toute libre expression artistique là où le malheur des temps le conduisit à s’imposer à un pays. Loys Masson ( 1915-1969) succomba en son temps au « charme universel d’Octobre » pour citer François Furet. Il est vrai que ce fut à un moment où cela exposait ( 1942 ) et qu’il s’en écarta en 1948 lo
Publié dans Les ensablés, littérature 1914-1970, Mes espoirs de retour par H.J Coudy | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Un commentaire

« Chroniques d’un Patachon » de Pierre de Régnier (1898-1943): le noceur désabusé

La Table Ronde réédite en un volume quatre-vingts délicieux -et passionnants- articles que Pierre de Régnier publia dans Gringoire entre 1930-1935. Régnier qui se faisait appeler « Tigre » ornait chacune des chroniques par des dessins que nous offre également la Table Ronde dans cette belle édition. Pierre de Régnier était le fils de Marie de Heredia et du poète symboliste Henr
Publié dans Actualités, Les ensablés, littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Chroniques du Lac: des écrivains français à Moscou dans les années 20, journaux de voyage, par Elisabeth Guichard-Roche

« Scènes de la vie future » ( cf article ici) m’avaient fait voyager avec bonheur  dans les États Unis de la fin des années 20. J’ai vite décidé de poursuivre ce périple, mettant le cap plein Est, avec  » le voyage de Moscou », récit du séjour de Duhamel en Russie. Dès les premières pages, je découvre que Duhamel est accompagné de son fidèle ami
Publié dans Chroniques du lac, Les ensablés, littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Notes de voyages de Laurent Jouannaud: « La Bâtarde » de Violette Leduc (1907-1972), autofiction

Mon cher Hervé, un bouquiniste vendait pour un euro La Bâtarde, de Violette Leduc, avec préface de Simone de Beauvoir, dans la collection blanche de chez Gallimard, première édition de 1964. Bon état, mais couverture jaunie avec tâches d’humidité. Un exemplaire qui a exactement 50 ans ! Violette Leduc ? La Bâtarde a fait date à sa sortie. On a parlé du Goncourt. Un film récent a remis l’œuvre et
Publié dans Notes de voyage de Laurent Jouannaud | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

« Jacques Decour » (1910-1942), une biographie de Pierre Favre, ou l’itinéraire d’un homme extraordinaire

Pendant ces vacances de février, dans ma vieille maison normande où j’ai frissonné (avec délice) chaque soir venu près de la grande cheminée de briques, j’ai enfin lu la seule biographie qui existe sur Daniel Decourdemanche dit Jacques Decour fusillé par les nazis en mai 42 (cliquer ici). « J’allais dire des Allemands, mais ç’aurait été le trahir un peu. Car Jacques Decour était de ceux qui n
Publié dans Les ensablés, littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

« L’envers du décor » d’André Thérive (1891-1967), un autre journal d’occupation. « Souffrances perdues », un autre roman

Dans Le paradoxe français (cliquer ici), Simon Epstein donne quelques détails sur l’attitude de Thérive pendant la guerre, soulignant qu’il continua à écrire durant l’occupation, notamment dans le « Pariser Zeitung » (fondé en 1941 par les Allemands et comportant quelques pages en Français), le Temps et Les nouveaux Temps aux côtés d’Abel Hermant notamment. Il
Publié dans Les ensablés, littérature 1914-1970 | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire